Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
31
4,6 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:9,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 mai 2016
Après avoir lu les commentaires positifs de ce livre - je l'achèterai sans hésiter . Je suis végétarienne depuis plus de 10 ans et j'en suis fière car j'aime ces êtres sensibles a qui il ne manque que la parole . Quand je pense que l'être humain se prétend plus intelligent que l'animal .. . Non mais on rêve franchement .... Mdr !!!!!! Moi personnellement j'ai honte de voir de tels comportement humain, et ne comprends pas que rien ne bouge alors que ça dure depuis des lustres qu'ont essaie de faire stopper ces massacres . Ils y a de nombreuses années alors que je passais à pied devant un abattoir , j'ai vu des hommes frapper un cochon qui refusait d'aller à la mort , cet animal hurlait de toutes ses forces et j'ai pété un plomb et réagit violemment .. Ce pauvre cochon à semble t'il compris que je lui venait en aide il est parvenu à échapper à ses agresseurs et à venir vers moi en criant . J'ai tenté de sauver cette pauvre bête et j'ai faillit me faire tabasser à mon tour, je suis donc partie à la SPA pour leur signaler cette violence gratuite malgres tout le pauvre cochon n'a pu être sauvé . L'abattoir a du avoir la visite de la Spa je suppose . Je déteste que l'on maltraite les animaux c'est facile de s'en prendre à ces petits amours qui n'ont pas la parole - TROP FACILE . Pas de quoi être fière d'être des humains . Une vache à des sentiments aussi j'ai connu une vache chez mon grand père , qui s'était amouraché de moi , elle a rejeté son veau , mon grand père disait qu'elle préférait être en ma présence que celle de son propre veau . De colère il la vendu pour la boucherie , j'étais enfant et l'on m'a isolé pour que je n'assiste pas a cela . Cette vache bramait à en mourir. Je l'entendais et pensais qu'elle m'appelait comme tout les matins , mais son insistance ma inquièté et j'ai réussi par échapper à la surveillance familiale mais elle était déjà partie . Je n'ai plus regardé mon grand père du même oeil et je me souvient comme j'ai pleuré , j'ai parlé à mon père au téléphone et lui ai demandé de venir me chercher rapidement , que les vacances ici étaient terminées et ça a été le cas puisque je n'y suis plus retourné. Depuis j'ai toujours eu du mal à manger de la viande , une véritable torture à table pour mes parents qui insistaient pour que je ne fasse pas d'anémie . Lorsque j'ai compris qu'on avait abattue mon amie la vache j'ai demandé à plusieurs reprises au boucher qui était à côté de chez nous si il l'avait vu quelque part - comme si c'était possible . Le bouché était gêné par ma question et en a parlé à mes parents . Je me demande ce que mon amie la vache a pensé quand elle ne m'a pas vu arriver pour l'aider . Ça me travaille encore chose di est difficile à comprendre pour mes mangeurs de steaks . Je l'aimais comme une véritable amie . bref respect pour les animaux . Arrêtons ce massacre. Aimons les - ne les tuons plus !!!!!!!
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2011
En ce qui me concerne je suis très sensible à la cause animale, mais justement quand je parle avec ceux qui y sont imperméables, je me sens désarmées. ce livre permet de comprendre le cheminement, les raisons de la dérive de la production industrielle, mais aussi à toute personne simplement logique et sensée de se dire que la production de viande comme elle est pratiquée actuellement est une aberration qui fait offense à notre condition humaine et à notre possibilité de raisonnement. Comprendre ce que l'on mange est tout de même l'essentiel.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2012
je conseillerai ce livre a toutes personnes pour ou contre ce theme puisque avant d avor un avis il faut deja s informer de la realite des choses
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2012
Ce livre montre la réalité de l'industrie de la viande. Ses problèmes et ses conséquences. A lire de toute urgence
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2011
Un livre qui rend bien compte de l'abomination humaine vis à vis des animaux.
Un livre qui fait réfléchir.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2013
Si vous avez aimé "Le livre soir de l'agriculture", vous allez aimer celui-là... Le seul problème est que vous risquez de ne plus manger de viande....
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2017
Très bon livre ; facile à lire et instructif.
Tout le monde devrait le lire au moins une fois dans sa vie pour comprendre les rouages industriels alimentaires de notre siècle.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2011
Pour décrire les "élevages concentrationnaires", l'auteur utilise une bonne documentation, bien que l'on eût souhaité des références précises. Sa mise en perspective est ahurissante ; les méthodes d'élevage évoquées rappellent l'eugénisme. L'ouvrage intéressera les amateurs du genre. Toutefois, l'auteur n'est pas un scientifique, et cela se ressent dans le caractère subjectif des commentaires, le manque de chiffres et l'absence de bibliographie. Il spécule sur la stabilité de centaines de siècles (p.240), ce qui ruine sa crédibilité. On peut enfin déplorer un style journalistique, un cynisme pas nécessaire, la tendance à la dissertation et des petits commentaires dont le lecteur se passerait volontiers.
33 commentaires| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2009
Un ouvrage parmi d'autres pour tous ceux qui se demandent si l'animal n'est qu'un objet dont l'homme dispose.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2011
Et oui, l'industrialisation désacralise tout, et notamment l'élevage:

Le cochon. D'abord, la saillie. Le mâle n'a bien entendu pas le droit de faire l'amour à sa belle. Si on le laissait faire, il y aurait comme on dit dans le métier, trop de « casse ».

Le sort des animaux détruits se met de plus en plus à ressembler à celui des hommes défaits par le travail.

D'où vient cette volonté du corps social de faire accomplir la tuerie par les plus pauvres, les mal-aimés de la vie, payés comme il se doit à un prix dérisoire ?

Au-delà des clichés, l'auteur mène l'enquête dans l'industrie de la viande, nécessairement, tout n'y est pas rose, il faut en définitive tuer pour manger.

Il dénonce l'élevage actuel de la viande, mais dans une société qui stygmatise la mise à mort et la souffrance, je vois mal l'industrie de la viande jouer le beau rôle.

Chaque page fleure malheureusement trop le parti-pris bien pensant, c'est peut-être un argumentaire bien-pensant qui préfigure peut-être la raison d'être de mesures prophylactiques destinées à interdire la consommation de viande.
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,60 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)