undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
75
4,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:16,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

En ces temps où l'orthographe anarchique semble de mieux en mieux tolérée, sur internet en particulier, ce livre rebelle entreprend de nous expliquer à quel moment exact il sied d'utiliser des guillemets, une écriture italique, un point-virgule, et toutes ces sortes de choses. Ainsi, j'y ai trouvé la réponse à une question que nous sommes quelques-uns à nous poser fréquemment, à savoir : quand attribuer une majuscule aux mots composant le titre d'une oeuvre ? Réponse par l'exemple :

Les Liaisons dangereuses : "Liaisons" prend une majuscule en tant que premier nom du titre, et "dangereuses", adjectif placé après "Liaisons", n'en prend pas.
Le Dernier Jour d'un condamné : cette fois, "Dernier" étant un adjectif placé AVANT le premier nom du titre, il prend une majuscule ; "condamné", qui n'est pas le premier nom du titre, n'en prend pas.
La Belle et la Bête : ici, "Bête" n'est pas le premier nom du titre, mais gagne une majuscule par sa symétrie avec "Belle".
À la recherche du temps perdu : pas de majuscule ici car le titre ne commence pas par un article défini ("le", "la", "les"). Par contre, si vous abrégez le titre en parlant de la Recherche, affectez une majuscule à "Recherche" mais pas à "la" car l'article n'est plus considéré comme faisant partie du titre.
La guerre de Troie n'aura pas lieu : pas de majuscule ici car le titre est une phrase complète, contenant sujet et verbe.
La Critique de l'École des femmes : majuscule à "École" car L'École des femmes est lui-même un titre contenu dans le titre. Noter l'absence de "L" majuscule devant "École", disparition qui ne s'applique qu'en cas d'article défini. Ainsi, on écrira Émile ou De l'éducation.

Amusant, non ? Certains diront qu'on est en train de pinailler, mais c'est, mine de rien, sur des vétilles comme celles-ci que nous sommes parfois jugés à travers nos lettres et CV. Sans compter que, les auteurs le soulignent, une ponctuation rigoureuse participe à la clarté du discours.

En plus des règles typographiques, vous trouverez ici quelques listes pratiques : les mots admettant plusieurs orthographes, ceux dont le genre (masculin, féminin) prête à confusion, ou encore la liste des départements. Ce petit air de Miscellanées se révèle le bienvenu entre deux paragraphes techniques parfois austères. Enfin, d'autres commentateurs le soulignent, l'ouvrage gagnerait à être mis à jour, notamment en ce qui concerne les monnaies. J'ajoute que j'aurais aimé en connaître les auteurs, puisque pas un mot n'est dit sur eux, ce qui surprend un peu, vu le ton très rigoureux de l'ensemble.
1414 commentaires| 69 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2007
Ce livre répond à la moindre question que l'on peut se poser lors de la création de texte. J'y ai appris de nombreuses subtilités. Il est petit, bien ordonné, bref, efficace. À garder constamment sous la main.
0Commentaire| 33 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2009
Cet ouvrage demeure une référence en la matière. Je regrette simplement que la réédition 2008 de l'édition 2002 ne soit pas toilettée un brin, l'éditeur pourrait tout de même faire un effort.

Quelques exemples :
L'article sur l'euro est placée en tête d'ouvrage comme un addenda, tandis que l'article sur le défunt Ecu est conservé.
L'article Téléphone indique que les numéros se composent de 4 groupes de chiffres séparés par un blanc, alors que la numérotation à 10 chiffres est en vigueur depuis le 18 octobre 1996.
On y évoque la Haute-Volta, qui s'appelle le Burkina Faso depuis le 4 août 1984, ainsi que la RDA et la RFA.
L'article sur les noms propres de véhicules fleure bon la IVe République : La Belle Poule, Le Cisalpin, Le Cid, Les Trois Grâces, etc.

Une édition actualisée, plus contemporaine (l'internet ou l'Internet ? un site web ou un site Web ?) serait la bienvenue.
0Commentaire| 104 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2007
Avec le formidable Dictionnaire d'orthographe et d'expression écrite d'André Jouette (collection "Les Usuels" aux éditions Le Robert), ce manuel est le meilleur pour traquer les fautes ortho-typo, s'amuser des usages et des codes, travailler sur la langue. Je le recommande aux gens de la profession (écrivain, correcteur, maquettiste, graphiste) et à tout curieux de la langue !
11 commentaire| 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2009
L'amateur ou plutôt le passionné du beau Français trouvera dans cet ouvrage toutes les règles simples et compliquées de l'orthographe, de l'accentuation, les pièges de la langue française, les règles de mise en page, de présentation, d'abréviation, Tout y est ! L'ensemble est présenté comme un dictionnaire, les rubriques y sont classées de A à Z, les définitions sont à la fois succinctes, claires et précises !
Indispensable !!!
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2011
Ce livre est absolument indispensable pour tous ceux qui veulent travailler dans le domaine de la production graphique, que ce soit en PAO ou autre. C'est la bible de ceux qui créent des affiches, des cartes de visites, des maquettes de livres, magazines, prospectus publicitaires etc. à consulter sans modération !
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2004
A l'heure du tout-numérique, il est bon de rappeler que les correcteurs orthographiques et grammaticaux des logiciels de traitement de texte ou de PAO ignorent bien des subtilités de la langue française. Ainsi, nombre de publications sont parsemées de fautes d'orthographe bien sûr, mais aussi de typographie. Contemporain peut rimer avec cadratin, si si... Je recommande ce petit manuel à tous les infographistes. S'il n'est pas exhaustif, il recense du moins les principales difficultés que l'on rencontre régulièrement dans le métier.
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Comment abréger sans faute, les mots, les nombres, les titres ; comment bien espacer les mots et les signes de ponctuation ; comment utiliser les majuscules, tout est dans ce bijou qui servira aussi bien à l'étudiant qu'au traducteur ou tout simplement à la personne qui veut écrire parfaitement !

Inutile de vouloir tout se rappeler, c'est impossible ! Ayez donc toujours ce livre près de votre ordinateur !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2010
Ce livre permet à ceux qui écrivent avec les outils informatiques (traitement de texte) de donner les règles à suivre pour respecter la langue française. Il est très facile à lire, peut être lu par épisodes ou dans n'importe quel ordre.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
De façon générale, ce petit livre regorge d'exemples et permet de répondre à quasiment toutes les questions que l'on se pose, mais :

- comme l'a fait remarquer un commentateur, il est plutôt mal imprimé ! Certaines pages ressemblent à de mauvaises photocopies ;

- quelques coquilles persistent (« de toute façon » écrit deux fois à la page 173 ; « Oh ! la la ! » au lieu de « Oh ! là là ! » à la page 143) ;

- rien n'est dit sur les races d'animaux, il me semble (le yorkshire : majuscule ou minuscule ?) ;

- dans la partie sur les heures, aucun exemple avec un nombre de minutes inférieur à 10 (16 h 07 ou 16 h 7 ?) ;

- l'abréviation de « second » n'est précisée nulle part, alors que les autres y sont (1re, 2e…).

Je crois aussi que certains cas de figure sont tout simplement absents, comme dans la ponctuation du dialogue : met-on une majuscule à un mot ou groupe de mots cité en plein milieu d'une phrase, sans deux-points introducteur, mais entre guillemets ? Ce n'est pas le seul manque dans cette partie, qui n'est clairement pas complète.

J'aurais également apprécié que la partie sur les titres d'œuvres fasse rapidement le point sur les règles en vigueur dans quelques autres pays (rien de plus flou que la typographie des titres anglais !). D'autres langues sont présentes ici et là dans l'ouvrage, donc autant donner quelques informations à ce propos.

Typographie des adresses : faut-il une virgule après le numéro ? J'ai voulu vérifier, et voici les quatre exemples proposés (je n'ai gardé que les deux premières lignes des adresses) :

Monsieur DURAND
La Métairie

Société DELFORT
Boîte postale 320

Société Dubois
13 X

Société DUBOIS
CEDEX 31

Pas un seul exemple d'adresse avec un nom de rue et un numéro de maison ? Franchement ? C'est vrai que c'est si peu courant…

Un petit dépoussiérage et quelques ajouts ne lui feraient donc pas de mal.
22 commentaires| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus