undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles
8
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:9,65 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Quel immense talent de critique possédait Léon Bloy, écorché vif de la Foi, pauvre parmi les pauvres, à l'intelligence libre. Georges Bernanos a dit de cet immense auteur "Je lui dois tout".

Paul Verlaine disait :

"Un Abel mais un Saint Eloi:
Enclume et marteau sans clémence,
La raison jusqu'à la démence,
Telle est la foi de Léon Bloy."

Cette exégèse des lieux communs explose la mentalité bourgeoise qui les a conçus, qui les impose, et qui s'abrite derrière leur paravent débile pour justifier une morale étouffante, étriquée et fondamentalement stupide.

Un exemple : "Je n'ai besoin de personne"

"Donc je suis Dieu. Il est remarquable que telle est la conclusion nécessaire de presque toute parole bourgeoise. Je l'ai fait observer plus d'une fois. Les Lieux Communs entrent ainsi les uns dans les autres, comme les tubes d'un télescope ou comme les wagons d'un train rapide tamponné par un train de marchandises. C'est amusant pour le spectateur, mais fastidieux à la longue".

Du régal en perspective pour le lecteur qui ne connaît pas Léon Bloy. Toujours d'une grande fraîcheur pour celui qui s'y replonge.
11 commentaire| 45 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Exégèse des lieux communs" (parution en 1902 au Mercure de France) est probablement l'ouvrage de Léon Bloy (1846-1917) dont la postérité est la plus grande. Il faut l'avoir avec son grand roman "Le désespéré" : Pour moins de 20 euros vous aurez le génie chrétien littéraire fin XIXe siècle avec ces deux ouvrages.

Léon Bloy, dit le "Mendiant ingrat", le catholique intransigeant en colère contre la bourgeoisie (que cela soit la bourgeoisie républicaine de gauche ou la bourgeoisie catholique de droite) se lâche dans cet ouvrage comprenant 127 petits textes ayant une tonalité provocatrice, une vraie sensibilité à la question sociale, et une rage contre une époque médiocre intellectuellement comme moralement selon lui.

On pourrait dire qu'il est le père spirituel du futur Georges Bernanos avec "La grande peur bien pensants", indiquant la ligne du catholicisme sociale, spiritualiste, révolté se traduisant dans des pamphlets que l'on se doit de posséder (Le "Bloy" et le "Bernanos").

Nb: C'est aussi un témoignage (péjoratif mais intéressant) historique et métaphysique de la France sous la IIIe République (1870-1940).
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2012
Un style génial et drôlissime !
Bien sûr on est dans l'invective totale et quasi-gratuite où le bourgeois est une entité abstraite cible de toutes les colères, de toutes les indignations ! Il ne s'agit plus d'un humain appartenant à une catégorie sociale plus ou moins précise, mais d'une ordure rapace et crétine qui collectionne les vices.
L'imagination féroce, impitoyable et virtuose de Bloy rend la lecture hilarante : ne boudons pas notre plaisir ! On pourra comparer l'inventivité sans limite de l'auteur aux formules mille fois ressassées de nos bouffons critiques d'aujourd'hui.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2011
Ce livre est une merveille. Plus facile à lire que la plupart des autres oeuvres de Léon Bloy, il est néanmoins écrit dans une langue magnifique et cette qualité de la forme est au service d'un fond éblouissant. Catalogue de lieux communs "bourgeois" , c'est-à-dire tous plus stupides les uns que les autres, Léon Bloy les montre tels qu'ils sont : le reflet d'une société - plus qu'une classe d'ailleurs - matérialiste, cupide, sans aucune bonté d'âme, et qui s'abrite derrière une morale qui n'en est pas une parce que dénuée de toute charité vraie. La chanson "les bourgeois" de Brel est une plate bluette à côté de ce recueil qui dévaste les certitudes de la bourgeoisie.
22 commentaires| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2012
Leon Bloy revient ici sur la linguistique, a quel point elle peut perdre du sens. C'est fort interessant mais passé les 50 premières pages, on a vite compris la critique generale.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Excellent livre-pamphlet sur la bourgeoisie de l'époque...et qui reste incroyablement d'actualité. Bloy est acerbe, drôle, il vise juste et écrit très bien. On peut dévorer cet ouvrage in extenso ou se mettre en mode lecture aléatoire...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2014
J'avais déjà ce livre, oublié dans un hôtel.
Je l'ai donc re-commandé.
Et je le recommande à tous les mal-pensants du jour, gavés de la cuistrerie ambiante et exaspérés des discours lénifiants de tous les faux-bons à la sauce laïcarde.
Composé à peu près d'autant de pages que de lieux communs de l'époque (19e), mais dont beaucoup, il fallait s'y attendre, ont subsisté dans les bagages pseudo-édifiants de nos contemporains, il se garde dans la boîte à gants de sa voiture pour prendre une attente en patience. Rigolade assurée à chaque page.
De Bloy toujours et dans la même veine : 'Histoires désobligeantes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2009
Il y a des vérités qui sont telles qu'on oublie de les voir. Ce livre est un bon rappel.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici