Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici WBD Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_CD Cliquez ici Acheter Fire En savoir plus cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
176
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 12 janvier 2007
Denis Lehane est incontestablement doué. Doué pour créer une atmosphère angoissante et malsaine à souhait, avec tout ce qu'il faut de mystère. Une sorte de croisement entre le climat des Dix Petits Nègres et celui de Shining. C'est le caractère isolé et hostile de l'île servant de décor au roman qui veut ça, bien sûr. Mais c'est aussi dû aux occupants de l'île eux-mêmes.

Et c'est là que Lehane est également très doué : ses personnages sont très réussis, qu'il s'agisse des docteurs ou des patients de cet hôpital-prison, ou encore des deux marshals venus enquêter suite à la disparition d'une patiente potentiellement très dangereuse.

Alors, même si l'intrigue est assez bien ficelée, ce n'est certainement pas le retournement de situation final qui fait la qualité du livre, mais plutôt cette atmosphère bien particulière et ces personnages difficiles à cerner : tous ces mystères sur lesquels on s'interrogera encore après avoir fermé le roman...
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2007
J'en avais marre des polars. Ils finissaient par tous se ressembler. Les intrigues se dénouaient de la même manière et le coupable ne nous surprenait pas plus que ça.
Mais là, franchement, c'est du grand art. Déjà fan des Sebastien Japrisot, maître en la matière, ou encore du "vol des cigognes" de Grangé, je croyais que les français seuls, bien que pour l'instant très peu attirés par les thrillers, pouvaient à la fois mêler la suspense et la maîtrise de l'écriture sans rajouter 300 pages inutiles à l'histoire...
jusqu'à ce que je découvre Dennis Lehane...

Evidemment il y a Mystic River, dont je n'ai (shame on me!) encore pas lu le livre mais dont l'histoire ne peut que nous émouvoir (vu le film).
Mais j'ai lu SHUTTER ISLAND, et franchement, autant dans le style, les dialogues, que l'histoire (OH LA FIN!!), ce livre est un chef d'oeuvre.
SI seulement il existait plus de livres de ce gabarit!
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2005
Au large de Boston, sur un îlot nommé "Shutter Island" et servant à la fois de prison et d'hôpital pour de dangereux criminels, une jeune schizophrène du nom de Rachel Solando qui a tué ses trois enfants mais les croit encore en vie est portée disparue. Deux policiers, Teddy Daniels et Chuck Aule arrivent par ferry pour retrouver la jeune femme.Les responsables sont peu coopératifs, la seule chose qu'ils trouvent dans la chambre de la disparue est une feuille avec une énigme apparemment incohérente, ils apprennent que cette prisonnière aurait quitté sa cellule alors que celle-ci était en permanence fermée et la sortie gardée, et le bruit court que des médecins feraient en fait ici des expériences inhumaines sur des prisonniers.En plus, une violente tempête approche.
L'enquête semble tourner au ralenti et les indices fiables sont très minces, mais tout dans l'ambiance exprime le mystère, l'angoisse, le suspense, l'horreur, la méfiance, etc...
Et la fin nous réserve un rebondissement complètement inattendu : du très grand art!
Moins sombre que "Sacré", ce thriller est admirablement construit et nous tient en haleine du début à la fin. "Sacré" était déjà fantastique, mais là, Dennis Lehane semble avoir atteint le summum.
A lire absolument.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2008
Pas la peine d'être amateur de polars pour apprécier ce roman. "Shutter Island" fait partie de ces petits bijoux qui sortent de leur cadre habituel, font exploser les genres et savent séduire le plus grand nombre.

Après un début un peu laborieux, à grand renfort de style et de métaphores pas toujours heureuses, Lehane se met rapidement à faire ce qu'on lui demande : raconter une histoire.

L'ambiance est là, implacable, oppressante et mystérieuse, et la situation ne tarde pas à se décanter. Après quelques dizaines de pages, le lecteur est plongé au coeur cette île, savant mélange de lieu de villégiature du Dr Moreau et du Dr Mengele.

Quand un polar provoque chez le lecteur une furieuse "envie de savoir" et retarde le moment d'aller se coucher, quitte à avoir les yeux piquants et à se dire qu'on va le payer le lendemain au boulot, c'est toujours une réussite. A ce petit jeu là, Lehane maîtrise parfaitement son sujet et "Shutter Island" est un exemple en la matière.

Pour ceux qui auraient cru déceler des incohérences : relisez bien le livre, interrogez vous sur leur timing et si elles n'auraient pas une raison narrative par hasard ... ?

"Shutter Island" est tout sauf approximatif. C'est un polar captivant et poignant qui vous laissera songeur, dubitatif, et certainement un peu angoissé...
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2016
Septembre 1954 : le Marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck arrivent par bateau sur "Shutter Island", au large de Boston ; c'est un hôpital psychiatrique pour assassins et malades dangereux. Ils sont mandatés par les autorités de cette hôpital-prison, car l'une des patientes, Rachel Solando, manque à l'appel.
L'enquête policière commence alors, à la recherche de cette patiente, qui s'est enfuie alors que sa cellule était fermée à clé de l'extérieur.
Les deux policiers font le tour de l'île, découvrent un cimetière, des falaises escarpées, un phare abandonné et essaient de décrypter le seul indice que Rachel ait laissé : une simple feuille de papier sur laquelle est écrite une suite de chiffres et de lettres apparemment incohérente.
Progressivement, entre interrogatoires des derniers patients à avoir vus Rachel et entretiens avec médecins et aide-soignants, on découvre un monde secret et angoissant... Il semblerait qu'il y ait un mystère sur "Shutter Island", mais lequel ?
Ce roman fait plus qu'évoquer la psychiatrie des années 50 qui arrive à un tournant ; la lobotomie trans-orbitale pratiquée à outrance en psychochirurgie pour traiter les maladies mentales, telles que la schizophrénie, l'épilepsie, et même les maux de tête chroniques vit ses derniers jours.
En effet, l'arrivée des premiers neuroleptiques, du traitement par le lithium et des premiers antidépresseurs va mettre fin à cette pratique d'un autre âge.
C'est avec un rythme haletant que Dennis Lehane (qui nous avait déjà largement bluffés avec "Mystic River") nous fait voyager dans le présent et dans le passé du Marshal Teddy Daniels, nous laissant entrevoir un bout de vérité avant de le cacher à nouveau par un épais rideau.
J'avais déjà vu l'adaptation cinématographique du roman ; cela m'a aidé à entrevoir "une certaine vérité", car je pense qu'il n'y a pas qu'une seule solution à ce mystère ! Chacun peut y voir ce qu'il veut.
Blog : Les lectures de Madame Butterfly
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2010
J'ai malheureusement lu le livre (je devrais dire "écouté") après avoir vu le film et je le regrette car le livre est bien plus captivant, plus intrigant et moins outrancier que l'adaptation de Coppola. La narration est efficace, comme souvent dans la littérature américaine où l'on sent toujours l'apport positif des "ateliers d'écriture" (cette pratique institutée dans les lycées américains consistant à apprendre à raconter des histoires et à le faire bien). En comparaison, et ce n'est pas de l'auto-flagellation, on constate parfois que certains romanciers européens péchent par le hors sujet, les temps morts dans l'action, etc. C'est à mon avis cette maîtrise technique qui confére son intérêt au roman de Lehane, bien plus que son intrigue ou son intérêt psychologique.

Le livre audio est lu par un comédien talentueux (Antoine Tomé) qui parvient à jouer différents personnages avec brio. Bravo avec un bémol tout de même : je n'ai pas apprécié l'intonation efféminée pour jouer les personnages féminins. Je trouve que ça leur donne un air débile qui rend l'écoute pénible. Mais ce doit être un standard chez Audiolib puisque j'ai ressenti le même agacement lors de l'écoute de Le syndrome Copernic. A part ça, le travail d'édition d'Audiolib est remarquable.
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2016
Que de suspense ! Meilleur en livre qu'en film !!!
Très bon livre, je l'ai dévoré ! L'écriture est belle sans chichis un livre qui fait voyager qui fait du bien !
Je le recommande vivement !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sur une des nombreuses îles qui se trouvent au large de Boston, se dresse un hopital psychiatrique pour fous dangereux. Deux agents du F.B.I. ,Teddy et Chuck, y sont envoyés pour résoudre la disparition en chambre close de Rachel Solando ; une femme qui a assassiné ses trois enfants. Rachel a-t-elle réussi à quitter sa chambre par des moyens surnaturels ou, plus étrange, tout cela ne serait qu'une vaste mise en scène. Teddy ira jusqu'au bout de son enquête pour découvrir la vérité, une vérité qui le rendra fou ou peut être lui rendra la raison.
Avec son septième roman, certes moins ambitieux que "Mystic River", Lehane propose un récit très proche, dans son approche du réel, de certains livres de Philip K. Dick (Substance Mort) ou de Pierre Pelot (La forêt muette). A garder sur la table de nuit pour la soirée d'Halloween. Magistral. Inquiétant.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si l'on veut rendre service au futur lecteur, il faut en dire le moins possible .
Je me contenterai donc d'écrire qu'il s'agit là d'une véritable œuvre littéraire qui doit être considérée comme une référence incontournable du roman psychologique, un grand classique du roman noir .
Quatre jours de la vie d'un homme à découvrir absolument .... Et vous me remercierez de n'avoir rien dévoilé !!!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2007
Un petit conseil, commencez ce livre un vendredi soir, histoire d'avoir 1 ou 2 jours de libres devant vous. En effet, une fois ce livre ouvert, vous ne pourrez plus le lacher.

Ce thriller psychologique est particulièrement déroutant, et nous entraine dans une véritable spirale.

Les personnages sont particulièrement bien campés et sont tres vite attachants. L'univers dans lequel nous plonge Lehane est étouffant et angoissant à souhait. On se laisse prendre des les premiers chapitres.

Seul petit bémol, j'ai résolu (en partie) l'intrigue au milieu du bouquin, mais malgré tout, cela ne m'a pas du tout empéchée de le dévorer jusqu'au bout, il restait tout de meme plein de zones d'ombre, et je voulais avoir la confirmation que j'etais dans le juste.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,65 €
9,65 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)