undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Cliquez ici Acheter Fire nav_WSHT16 Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
7
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Poche|Modifier
Prix:10,65 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Mon problème avec JL Burke, c'est que je ne lis pas ses livres dans l'ordre de leur parution...car c'est mon papa qui me les prête !!
donc je suis toujours un peu déphasée d'un livre sur l'autre quant aux personnages récurrents et leur histoire dans l'histoire...ici par exemple, la fille de Dave part à l'université..;dans le dernier que j'avais lu elle était encore une petite fille ...
il me faut donc une légère adaptation.

Ce qui est certain, par contre, c'est que le héros, Dave Robicheaux, ne change pas vraiment, d'un livre à l'autre, hanté par ses souvenirs du Vietnam, l'envie d'alcool au bord des lèvres, cet homme est en lutte permanente avec lui même.
Ce personnage empli de doutes, j'en suis fan !

Il y a une constante chez JL BUrke : les affaires auxquelles s'attache Dave, sont forcément en lien avec son passé ou le passé du lieu où il vit, ce qui permet à l'auteur de dépeindre à la fois la société contemporaine de la Louisiane (et malheureusement elle n'est pas très rose...), mais aussi la société passée avec toute la dimension historique esclavagiste si présente encore actuellement dans la relation noirs blancs, anciennes familles etc etc ...
Cela donne à ses romans une mélancolie que j'ai rarement retrouvée chez les auteurs de polars.
Une autre constante (et là je me répète...) c'est l'amour de JL Burke pour ce pays. J'admire toujours sa poésie à décrire les paysages, faune et flore divers, le Bayou et ses brêmes gobant les moustiques au clair de lune, les éclairs de chaleur éblouissants , la pluie torrentielle, la brume grise du petit matin dans les marquises de chênes ou les pacaniers...
Tout cela concourt à créer une ambiance particulière au roman et dans laquelle on se retrouve à l'aise à chaque nouvel ouvrage, car elle nous est devenue familière au fil du temps.

Après cela, que dire du polar en lui même, sinon que les amateurs ne seront pas déçus et que Dave , fidèle à lui même ne se contentera pas de résoudre l'enquête mais en profitera pour régler quelques petits comptes à droit à gauche. N'omettons pas qu'il ne va toujours pas bien et qu'il poursuit sa quête face aux fantômes de son passé...quand un coin de voile se lève, le noir se fait ailleurs ...

J'ai par contre un très mauvais point pour l'éditeur...Rivages noirs ...j'ai vraiment le sentiment que dans cette collection il manque un chapitre !!
le dernier, juste avant l'épilogue...
frustrant non ?
Dave monte en voiture pour aller tout régler , on n'attend que ça, l'intensité dramatique est à son comble...arrivera-t-il à temps (même si on sait que oui...)
et hop !!
chapitre suivant ...épilogue
où l'on apprend ce que sont devenus chacun des protagonistes et que certains sont morts..comment ? mystère et boule de gomme ...

cela n'enlève en rien la qualité du roman
je mets donc 4,75
(le boogie des rêves perdus reste indétrônable !)
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2012
Burke est un des stylistes américains contemporains les plus accomplis, l'un des rares à savoir marier une grande exigence stylistique et poétique à une forme éminemment populaire : le feuilleton. Voici donc la nouvelle aventure de Robicheaux, qui s'avère ici une formidable somme des angoisses de son auteur et des obsessions de son personnage.
Plus que l'intrigue policière, transparente, et où à nouveau le temps qui passe se fait le principal adversaire, c'est la cristallisation du racisme, des vieilles rancœurs, et en creux l'âme torturée de la population Cajun qui se dessinent ici.
Le roman s'articule autour d'un personnage central absolument démoniaque, à l'instar des grands bad guy de la saga, plus retors, dangereux et impavide que d'habitude. L'ennemi est ici pure abomination, réelle anguille hérissée de clous, bardée de haine et de rage.
Sans concession, mais terriblement humaniste, Jolie Blon's bounce est un sommet d'écriture, une réussite poétique, qui étincelle follement, à la manière d'un coucher de soleil azuréen.
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dave ROBICHEAUX est un homme torturé, poursuivi par ses fantôme. Ici il se trouve à nouveau confronté à des hommes riches et sans scrupules, persuadés à juste titre d'être à l'abri des lois. Violence, racisme, religion tout se retrouve en concentré dans ce nouveau roman de James Lee Burke. Avec une écriture toujours aussi inspirée, l'auteur, nous livre une œuvre intense et poétique. Il nous dévoile un univers émouvant où les frontières entre le bien et le mal, toujours très floues vont amener Dave à une alliance improbable. A travers les romans de JLB et celui ci en particulier, c'est toute la société américaine qui est radiographiée sans compromis.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2009
Le fait qu'il manque un chapitre est une erreur d'impression. L'éditeur reprend et échange les livres défectueux. Donc les adeptes de James Lee Burke ne peuvent qu'être satisfaits.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2011
Bonne intrigue, facile à lire, l'univers du bayou est toujours aussi sordide. Dave Robicheaux reprend son rôle de défenseur des plus modestes, sur fond de racisme latent.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juin 2010
jolie blon's bounce, c'est du james lee burke pure souche. les amateurs ne seront pas déçus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2009
attention en achetant ce livre vous participez à la grande opération du borloo sauvez les ours blanc puisque l'éditeur a décidé d'amputer le roman du 31è et dernier chapitre, celui avant l'épilogue, que l'on trouve dans les éditions anglosaxonnes et dans lequel l'histoire se dénoue , bravo et merçi pour cette conscientisation forcée , un chapitre en moins, combien d'arbres sauvés? le reader digest réinventé!!!!
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,65 €
9,65 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)