undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 juillet 2011
"Vous ne trouverez dans ce livre aucune des théories ésotériques et des élucubrations alambiquées qui prennent la poussières sur les rayonnages universitaires" nous avertit Carmine Gallo (p. 7). Les secrets d'innovation de Steve Jobs sont en effet simples !

Prétendre que ce livre va vous aider à devenir milliardaire comme Steve Jobs serait faire insulte à votre intelligence" (16). Nous voilà rassurés.

1 - Les 7 principes pour penser autrement

...Font chacun l'objet d'un chapitre :
Faites ce que vous aimez
Ouvrez une brèche dans l'univers
Stimulez votre cerveau
Vendez du rêve, pas des produits
Dites "non" mille fois s'il le faut
Faites vivre une expérience à vos clients
Faites passer vote message

2 - Les secrets d'innovation de Steve Jobs...

- Narre l'histoire de Apple, de Steve Jobs, et pas seulement ses apports en matière de réflexion liée à l'innovation, mais aussi des exemples d'entreprises diverses, très souvent américaines (OK, il y a l'anglais Dyson !).. et pas forcément extrapolables en France (d'ailleurs qui, au "pays des fromages qui puent", connait Bill Strickland, cf. p. 40 ?) ; mais on en comprend toujours l'idée sous-jacente.
- Livre de bons exemples de fertilisation croisée (découvrez l'exemple du cuiseur à riz japonais et son impact sur la création d'un Mac, 107 !) et de vision stratégique, d'énonciation de cette vision et de son application (93 sq.). C. Gallo rappelle que "Kennedy ne vend pas un programme spatial, il offre la liberté face à l'oppression". En, 1983, Steve Jobs ne vend pas un ordinateur, il propose la liberté face à un univers dominé par IBM (82). Sur le lancement Apple de 1984, cf. 82 sq.
- Aborde avec pertinence le concept de flagship store (214 sq.) que nous avons à cœur !

Le lecteur appréciera aussi les principaux conseils en tête de chapitre, le style et le découpage du livre ; ils dirigent la lecture, qui, ainsi, peut être rapide.

En somme, un livre motivant, rafraîchissant, qui nécessite une lecture transversale et complète afin de pouvoir saisir comment vendre une innovation.

3 - Le marketeur regrette

Comme souvent, nous sommes (aussi) acides !

Nous avons tout d'abord regretté la tendance à l'hagiographie, à la mythification de Steve Jobs (9, 13, 16, 20...) et à l'érection d'une mécanique innovationnelle en archétype, sans réelle distance critique. Oublier que Steve Jobs a sa part d'ombre, est mettre de côté sa formation spirituelle bouddhiste dans laquelle l'éveil s'accompagne aussi d'échecs, d'incertitudes, de failles. Nous aurions aimé découvrir celles de Steve Jobs, non par voyeurisme, mais pour mieux comprendre le cheminement intellectuel du personnage au-delà de l'aspect messianique présenté par Carmine Gallo. A l'image de certaines piques lancées : les méthodes destinées à susciter l'innovation "me font penser, dit Jobs, à ces gens qui veulent avoir l'air cool alors qu'ils ne le sont pas. C'est laborieux... Comme quand Michael Dell essaie de danser" (11).

De plus, quelle a été la réaction de Jobs lors de son licenciement d'Apple ? Comment s'est-il reconstruit ?

Préciser que Steve Jobs "a la foi du vendeur dans le produit qu'il crée, la passion démesurée de l'évangélisateur, l'obsession du but à atteindre qui est propre au fanatique et la détermination de l'enfant pauvre à réussir dans la vie" (78) ne suffit pas... et plonge même le lecteur dans un pathos inutile (Jobs n'était pas un "enfant pauvre", il a été adopté, comme pourtant Carmine Gallo nous le précise ailleurs dans le livre).

Avancer que les salariés de Xerox "étaient doués pour concevoir des photocopieurs, mais ils n'avaient aucune idée de ce que pouvait faire un ordinateur" (70) oublie que Apple a repris à son compte une des innovations de Xerox : la souris (inventée en 1963) ! A tel point que, selon Wikipédia (même si ce passage manque de référence), Jobs a convaincu les responsables de Xerox (...) de l'intérêt de laisser Apple partager cette connaissance. Un accord est d'ailleurs signé, et Xerox investira un million de dollars en actions Apple. Une sorte de cession de licence en somme.

Enfin, expliquer une chose par un point de vue unique me paraît réducteur et inquiétant. Ici pour Apple, là pour Google (Comment Google mangera le monde (2010), de Daniel Ichbiah ; La côté obscur de Google, de Ippolita), allant même jusqu'à reprendre dans le chapitre 1, que ferait Steve Jobs ?, le titre La méthode Google : que ferait Google à votre place ?, de Jeff Jarvis. Cela peut-il conduire à une sorte de "révisionnisme économique" ? Le flop du Newton n'est pas non plus abordé (185), tout comme l'absence de Flash sur les iPhone et iPad (202)...

4 - Nous nous étonnons ensuite...

- De l'absence d'analyse stratégique, l'inspiration de Jobs servant à tout expliquer. Ainsi, rien sur la stratégie d'entreprise de Pixar (74 sq.), rien sur la tendance au monopole de Apple (140, 143...). Pas grand'chose sur la lutte (puis l'alliance) contre (et avec) Microsoft (75 sq.).
- Du manque de parallèle avec d'autres raisonnements tout aussi intéressants que ceux de Steve Jobs. Nous invitons l'auteur à lire Disruption : briser les conventions et redessiner le marché, de Jean-Marie Dru (118).
- De l'utilisation du terme "gens" (héritage de la traduction ?) peut choquer, surtout lorsqu'il est utilisé avec une relative condescendance : "Si un produit plaît à Jobs et ses collaborateurs, il plaira vraisemblablement à une multitude de gens à l'extérieur de l'entreprise, suffisamment pour assurer sa popularité et sa rentabilité" (138). Approche d'ailleurs bissée p. 151 : "ce qui marche pour lui marchera tout autant pour les clients d'Apple". Fatiguant.

Pour terminer, nous relevons des absences assez classiques dans les ouvrages de marketing :
- Les citations non sourcées en tête de chapitre
- Les paragraphes auto promotionnels (56, 251)
- Des répétitions (74, 246, 259...)

En conclusion, je vous laisse méditer les "phrases qui tuent" :
- "Si Jobs n'avait pas suivi de cours de calligraphie, votre vie serait sans doute différente" (29).
- "Nous n'avons pas besoin de consultants. Nous cherchons simplement à fabriquer des produits géniaux" (136)

... et je lance un troll en m'appuyant sur cette citation (16) : "cet homme est une légende vivante, qui a sa place dans l'histoire". D'accord ? Pas d'accord ?

Les critiques de livres de marketing sont sur Marketing Professionnel.
0Commentaire| 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2011
Carmine Gallo est un journaliste spécialiste de la communication, qui publie ici sont second ouvrage sur la "méthode" Steve Jobs. Son premier ouvrage analysait les secrets de fabrique des présentations publiques du patron d'Apple, avec pertinence Les secrets de présentations de Steve Jobs.

Son nouvel opus se veut plus ambitieux et prétend livrer 7 principes clés utilisés par Steve Jobs pour créer une entreprise innovante. Il consacre un chapitre à chaque principe, toujours avec la même structure : le principe expliqué des citations et anecdotes sur Jobs, des exemples d'autres entrepreneurs qui l'ont mis en pratique et une fiche résumant en quelques lignes les points clés à retenir.

Si le sujet ne manque pas d'attiser la curiosité, en réalité Carmine Gallo, loin de livrer les secrets à l'origine du succès d'Apple, livre un ouvrage répétitif qui finalement ne révèle rien de plus que ce que Steve Jobs a expliqué dans son discours de 2005 devant les élèves de l'Université de Standford, ou que nous ne connaissions déjà. Pour le reste, Carmine Gallo livre plutôt des évidences voire des banalités pour réussir son entreprise (soyez visionnaire pour inspirer vos employés, vendez du rêve pas un produit, tentez des nouvelles expériences pour pouvoir poser un regard neuf et atypique sur les choses, ne vous demandez pas "comment" mais plutôt "pourquoi" ou "et si", etc.).

Dommage pour Steve Gallo et pour nous, son premier ouvrage était une bonne surprise. Ici, il délaye sur 200 pages ce qui tenait sur 30 pages...Dispensable donc.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2012
Michel Ange disait : « le plus grand danger n'est pas de viser trop haut et de rater sa cible, mais de viser trop bas et de l'atteindre».

Apple est l'entreprise la plus innovante au monde et connaît un succès sans précédent. Steve Jobs n'est pas innocent dans cette réussite et pour cause, c'est grâce à ses idées révolutionnaires que la marque à la pomme est devenue légendaire. Il n'y est pas arrivé seul, certes, des milliers de collaborateurs l'y ont aidé, mais c'est lui qui a apporté sa première pierre à l'édifice et qui a su convaincre les autres de son génie.

Cet ouvrage a pour ambition de vous aider à innover en analysant les nombreux discours prononcés par le PDG d'Apple, mais aussi en vous dévoilant les grands principes qui ont conduit ce pionnier vers son incroyable réussite. Il regorge également d'exemples concrets d'autres entreprises et individus qui s'en sont très bien sorti en appliquant ces principes. Parce qu'ils avaient cette volonté d'innover, qu'ils étaient visionnaires et ont su transmettre leurs idées.

Quel que soit le domaine dans lequel vous exercez, ces principes constituent de précieux conseils pour vous aider à repenser votre entreprise et à vivre la vie dont vous rêvez. Petit plus appréciable : à la fin de chaque chapitre, des "iLeçons" sont proposées afin d'en retenir l'essentiel.

Ce livre est un petit trésor très intéressant qui vous stimule et vous encourage à changer vos habitudes. Avant de prendre une décision à l'avenir, vous vous demanderez sans doute : "Que ferait Steve Jobs ?"
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2014
Je ne suis pas un grand fan de l'univers Apple mais force est de constaté que Steve Jobs est un maître !
J'ai aimé ce livre car il m'a permis d'ouvrir les yeux sur des principes qui peuvent paraître évident mais qui sont pourtant essentiel à la réussite d'un projet. C'est dans les détails qu'on fait la différence.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2013
Très intéressant de connaitre comment Steve Jobs a fait de Apple une société aussi innovante.
Que ce soit dans la définition des produits, la réalisation ou le marketing, ce livre traite toutes les aspects de l'innovation chez Apple.

A vous de lire maintenant...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2016
L'origine du mythe abordée en toute simplicité.
JOBS a son histoire, son parcours avec la part de chance qui sourit aux personnes qui se mettent à surfer sur la vague montante car elle correspond à un micro-besoin qui n'existe pas encore mais qui va plaire au plus grand nombre. J'ai adoré (car je le dis souvent) le passage ou les cabinets de conseils en tout genre sont "inutiles". Seul la satisfaction du client qui ne sait pas encore qu'il va adorer le produit est portée par une exigence qui commence par celle de JOBS lui-même. Un peu comme les cadeaux : si tu offres un truc qui te plaît t'es sûr que la personne qui va le recevoir va adorer. A l'inverse, offrir un cadeau juste pour offrir un paquet qui toi même te plais pas, ça vaut rien...
Bonne lecture.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2013
Même si certaines idées peuvent paraitre comme étant du simple bon sens, comme le suggère très souvent dans ce livre l'auteur , la simplicité est très éfficace !! Moi perso j'ai adoré ce livre
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2011
Ce livre est destiné à toute personne désireuse de voir plus loin, d'avoir un nouveau regard, de faire avancer sa vie, de faire avancer son entreprise, de faire avancer le monde. Il apporte une nouvelle ouverture d'esprit qui permet de ventiler un message different, frais et par conséquent innovant. Il explique avec des mots justes ce qui fait ces differences entre la façon de ceux qui prennent chaque jour le même chemin pour rentrer chez eux et les autres.

Ce livre est aussi destiné aux personnes dite "cerveau gauche", les rationnels, pour leur proposer une autre façon d'entrevoir le monde. Il est aussi destiné aux personnes dite "cerveau droit" qui evolue dans le monde nébuleux des idées, et qui peuvent avoir des difficultés d'apprehender le pourquoi de cette difference d'analyse et de mettre des mots concrets en pratique. Le livre dans ces deux cas apporte des réponses et des exemples.

Carmine Gallo est une sorte de "Pierre Bellemare". Bonne plume, bien documenté et de lecture facile. C'est un très bon analyste. Il explicite le monde du visionnaire au travers d'une bibliographie simplifié d'Apple, dont Il apporte des réponses sur le processus d'innovation mis en place pour ces clients. Les solutions sont concrètes. C'est vrai que l'exemple principal qu'il a choisi est intéressant : S. Jobs. C'est vrai aussi qu'à coups de millions de dollars cela aide. Mais c'est surtout l'aspect visionnaire de Jobs, qui est décortiqué.
Ce qui m'a dérangé, et qui est quelque peu gavant, c'est de mettre le mot Jobs à toute les sauces ! J'aurais préféré : "l'équipe de S. Jobs". C'est l'équipe qui échaffaude aussi des idées, et c'est lui qui les présente avec sa vision globale.
Le livre est très bien structuré et permet de décrypter les principales phases de ce type de personnes qui font bouger les choses ou les gens.

J'ai acheté ce livre (et aussi celui de Daniel Pink - L'homme aux deux cerveaux") pour me connaître. Cela m'a permis de mieux comprendre qui je suis et surtout comment je fonctionne. Que les associations d'idées qui s'enchaînent dans ma tête en permanence sont ainsi, et qu'il y a d'autres personnes qui sont comme moi. Mon seul souci pour l'instant, c'est que je ne sais pas comment les exploiter. Et surtout ce livre permet de réfléchir à la question cruciale : "Au fond de toi, quel est ton rêve ? ". Pas facile d'y répondre rapidement !

Un excellent ouvrage pour vous permettre d'accèder à un nouvel univers, d'ouvrir une nouvelle porte dans votre esprit, de prendre du recul, et de voir le monde, par un autre trou'
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2011
L'auteur a de mon point de vue réellemnt touché du doigt les mécanismes de l'innovation.
La difficuté est de les intégrer intellectuellement lorsque nous n'avons pas cette tournure d'esprit.
De mon point de vue celà s'addresse à des initiés qui peuvent intégrer ces concepts, car le livre est très (trop ?) succint pour convaincre les autres esprits plus cartésiens.
C'est à la fois sa force et sa faiblesse.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2012
Les secrets d'innovation de Steve Jobs: 7 principes pour penser autrement (VILLAGE MONDIAL)
a lire absolument, vous envisagerez toutes les choses autrement et vous gagnerez evidement. tous les gens qui l'ont lu sont épatés; alors allez y vous serez transformés !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,10 €
24,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)