Cliquez ici Cliquez ici Des centaines d'ebooks inclus dans Amazon Prime Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_STT17 cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici


le 5 décembre 2016
Un bon livre pour les professeurs mais je le déconseille pour les étudiants car il comporte un peu (trop) de hors programme et les notions ne sont pas toujours expliquées clairement. A acheter si on veux aller plus loin dans la compréhension de certaines notions pas si l'on a besoin de comprendre les bases.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 21 novembre 2013
J'ai feuilleté le livre dans une bibliothèque universitaire.

Déjà, excellente surprise : les auteurs mettent en garde qu'il ne faut pas continuer à utiliser des images "classiques" (d'ondes ou de particules). Ainsi ils parlent de "quantons", terme forgé par Mario Bunge puis repris par les physiciens Jean-Marc Lévy-Leblond et Richard Feynman, en expliquant la raison de leur choix.

De même, les auteurs préviennent pour l'inégalité spatiale de Heisenberg qu'"incertitude" n'est pas équivalent à "indétermination". La confusion, présente dans les autres livres de MPSI que j'ai consulté (Dunod et Lavoisier notamment), est à l'origine d'une mauvaise compréhension épistémologique de la physique quantique et à de nombreux arguments incorrectes selon lesquelles la quantique limite notre connaissance du réel.

Un des exercices de fin de chapitre porte sur l'analyse dimensionnelle (AD) avec les constantes de Planck. Fermi avait déjà souligné la puissance de l'AD pour connaître les résultats avant de se lancer dans les calculs de démonstration.

Bref, un chapitre surprenant loin du style habituel des livres de CPGE, en espérant que les autres chapitres soient similaires. Ma note concerne donc uniquement ce chapitre.
6 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus



Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici