undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
8
4,1 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 avril 2011
Dresser les cartes d'un monde qui subit sans cesse de grands bouleversements n'est pas un exercice facile. Hervé Inglebert s' en tire honorablement avec un sujet si vaste, trop vaste. On aurait aimé saisir à chaque instant de l'histoire, l'information la plus complète possible, et telle que nous pouvons la connaître, des migrations et installations de barbares en occident par exemple. Chaque nom des lieux relevés par les textes ou l'archéologie en plus des mouvements d'ensemble qui dessinent l'évolution globale de l'Empire. Les statuts juridiques divers des groupes qui s'implantent ou que l'on implante ici ou là, près de telle fleuve, telle ville ou telle région dépeuplée. Reste ici au final une vue générale qui tisse les grands fils des événements. Les cartes détaillées doivent être recherchées ailleurs... malheureusement par petits fragments ici ou là.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2015
J'ai récemment acheté cet Atlas et je n'en suis (presque pas) déçu.
Ayant eu la chance d'assister aux excellents cours de monsieur Hervé Inglebert à l'université de Nanterre, j'étais sûr d'y retrouver la qualité et la rigueur qui le caractérisent.
Les points positifs:
-ce petit ouvrage nous offre un travail global cartographique et explicatif qui n'a pas son pareil sur l'Antiquité tardive.
-Les explications, bien que synthétiques (format de l'ouvrage oblige) sont claires et apportent des réponses précises aux questions "géostratégiques" de l'époque (quel vilain anachronisme mais tant pis).

Les points négatifs:
-certains manques notables (notamment sur les schismes chrétiens. On aurait aimé (en tous cas moi) des cartes sur le donatisme, le priscillianisme ou encore sur le prosélytisme de la doxa chrétienne ou de l'arianisme). C'est d'autant plus dommage quant on sait qu'Hervé Inglebert est un spécialiste du christianisme dans l'antiquité tardive).
-Quelques petites erreurs dans les cartes parfois (inversion de couleurs dans les légendes), mais celles-çi ne sont pas vraiment gênantes et facilement identifiables pour le lecteur avertit.

En bref, ce petit ouvrage est extrêmement utile mais n'attendez pas de lui qu'il soit complet.
Je recommande cependant vivement aux personnes intéressées par l'antiquité de se le procurer.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2013
For a relatively small volume, this is an amazingly informative book. Any lay student interested in late antiquity will find a wealth of data here and a delightfully entertaining presentation. I give this book 5 stars.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2012
Comme déjà dit plus haut, dresser des cartes n'est pas chose aisée surtout sur des périodes si éloignées de nous.
Je trouve cet ouvrage splendide comme pierre angulaire pour initier un parcours sur l'histoire de l'Europe.
Il y a ensuite tant de livres d'histoire et de romans historiques fort bien écris mais ou il manque toujours
cruellement de cartes pour accompagner leurs lectures.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2014
Un parfait condensé, des cartes très claires, j'adore vraiment cette collection. Un seul bémol, j'aurais aimé plus de cartes sur l'économie antique.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2016
Ce court atlas de 80 pages a été écrit en 2009 par Hervé Inglebert, professeur d'histoire romaine à l'université de Nanterre- la Défense et les cartes par Claire Levasseur qui est une cartographe indépendante.
Cet atlas vise a nous éclairé sur ce qui a causé la fin de l'empire romain d'occident et des relations que Rome a entretenu avec ces voisins "barbares"tout au long de la période allant du 3 ème siècle jusqu'au 7 ème siècle et fini par nous donner une vue d'ensemble de ce que devient l'empire après le 6 ème siècle.
On a une très bonne vue d'ensemble sur le sujet mais il faudra aller approfondir le sujet avec d'autres ouvrages pour en savoir plus sur la complexité des rapports entre Rome et les peuples barbares.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2014
merci pour m'avoir fourni ce livre qui est en bon état et répond à mes attentes, cordialement
à bientôt au revoir
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2010
C'est un bon atlas, dans son ensemble, sur un sujet mal connu du grand public et souvent mal présenté pour celui-ci.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)