undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
83
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:25,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 janvier 2013
Tandis que sa femme Nadège travaille pour Médecins sans Frontières dans la bande de Gaza, Guy DELISLE passe ses journées à Jérusalem Est, s'occupant de ses deux enfants Alice et Louis et continuant évidemment de dessiner.
Les lieux sacrés sont, pour lui, une multiples sources d'inspiration que ce soit le Saint Sépulcre (géré par six communautés religieuses différentes), le mur des Lamentations ou encore l'esplanade des Mosquées.
C'est aussi la confrontation avec le conflit persistant entre Palestiniens et Israéliens : les check-point et les contrôles incessants, le mur de séparation, le problème des colonies, les attaques aériennes lancées sur Gaza en représailles...
Cette année, passée en compagnie des hiérosolymitains, est également la découverte des fêtes religieuses juives comme celles de Pourim, de Pessah ou encore le Shabbat. Guy DELISLE animera aussi d'étonnants stages d'animations en territoire palestinien et visitera la ville d'Hébron complètement coupée en deux. Les planches sur la vie quotidienne sont toujours aussi amusantes.
Je me suis étonné de certains commentaires ; il ne me semble pas que Guy DELISLE ait la prétention affichée de décrypter ou d'expliquer la situation en Israël et dans les territoires occupés. Certes, il apporte son témoignage mais jamais il ne juge ou il ne prend parti. Il pose son regard sur une situation paradoxale, complexe parfois contradictoire. Il pose certaines questions mais son ouvrage n'a pas la vocation ni la prétention d'apporter des réponses.
Ces CHRONIQUES DE JERUSALEM, récompensées à juste titre par le Festival d'Angoulême, est un ouvrage aussi divertissant qu'intéressant.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 novembre 2011
J'aime beaucoup le travail de G.Delisle, et je trouve cet album aussi bon que les précédents, si ce n'est meilleur. Il s'agit de son expérience personnelle sur un sujet brûlant, elle est intéressante, il la raconte avec talent et humour. C'est déjà beaucoup, et ça suffit amplement, à mes yeux, à en faire un très bon livre.

Pour autant, je ne suis pas d'accord avec les deux premiers commentaires :
- d'abord, je ne crois pas que ce soit LE livre ultime pour comprendre le conflit au proche orient (pour cela, il faudrait sans doute une bibliothèque entière en plusieurs langues) - c'est un "point de vue" intéressant, mais il ne couvre pas tout et n'est pas totalement neutre bien sûr - ce n'est d'ailleurs pas le but, et une oeuvre autobiographique n'est par nature jamais à 100% impartiale car aucun être humain ne l'est, mais en même temps, cela en fait un récit dans lequel il est facile de rentrer.
- ensuite, je ne partage pas du tout le commentaire de wiwi, car il me semble vraiment difficile de voir en Delisle un censeur masqué défenseur de l'empire du Bien. Effectivement, il a un certain point de vue - comme tout le monde - et il le présente d'une façon qu'il pense sans doute être à peu près objective. Rien de malhonnête ici ou alors nous sommes tous malhonnêtes ! Je n'ai pas l'impression qu'il prétende détenir la vérité. Il décrit son expérience, telle qu'il l'a ressentie, il ne dit rien d'autre. Est-ce que wiwi aurait trouvé ces Chroniques plus objectives si Delisle avait décrit les colonies, l'opération plomb durci, et les haredim en des termes élogieux ? à chacun son "empire du Bien"...

En tout cas, à acheter sans regret si vous aimez les autres Delisle (qui sont à découvrir eux aussi !)
44 commentaires| 48 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juin 2015
Je suis très amateur du travail de Guy Delisle depuis de longues années déjà, mais ce livre est le premier de lui qui m'ait dérangé et que j'ai mis à la poubelle après lecture. Il est d'une telle partialité que c'est en dérangeant et révoltant. Guy Delisle dépeint une Jérusalem et une situation géopolitique qui épouse totalement la vision anti-Israël sans jamais chercher à comprendre le point de vue de la seule démocratie du Proche-Orient. Jamais les arabes palestiniens, les extrémistes palestiniens, les islamistes palestiniens ne sont l'objet de la moindre de ses critiques. Pour lui, tous les torts sont à mettre sur le dos d'Israël. Il se permet même de souvent critiquer le judaïsme et les religieux Juifs sans par ailleurs ne jamais émettre le moindre reproche à une société palestinienne pourtant farouchement islamiste. Un seul exemple flagrant: le fameux "mur de séparation" est un sujet central de son livre et de ses critiques - mais jamais, pas une seule fois sur 334 pages il n'explique pourquoi la gauche israélienne a été contrainte d'édifier ce mur. On ne ressort donc pas de la lecture de ce pamphlet en ayant mieux compris la région, mais au contraire en ayant eu une vue totalement partiale de l'auteur qui sera d'ailleurs quelques années plus tard le co-signataire (auprès des plus virulents anti-Israéliens de la planète) d'un "Manifeste Pour Les Palestiniens" en vente ici-même sur Amazon. Ce livre est un souillage de cerveau. Et c'est bien regrettable.
66 commentaires| 77 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2012
Après avoir lu tous les commentaires faits sur cette BD. Je dirai juste qu'en effet nous partageons le quotidien d'un quasi "touriste" en israël. Beaucoup d'humour, de simplicité. On perçoit bien sûr de quel côté semble pencher l'auteur mais il ne met pas ses opinions en avant : il rapporte ce qu'il a vu et brièvement ses réactions. Mais il ne fait pas de propagande pour l'un ou l'autre camps. je trouve personnellement que nous apprenons beaucoup de choses sur la vie quotidienne dans ce pays et je donne un coup de chapeau justement à la "discrétion" de Delisle. Comment être totalement impartial sur un tel sujet et là n'est pas le but. L'auteur rapporte ce qu'il a vu, les situations auxquelles il a été confrontées lors de son séjour,ni plus, ni moins, je crois. À nous de nous documenter si l'on veut en apprendre davantage, cette BD n'est pas exhaustive. Bravo!
33 commentaires| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2011
"Vous ne pouvez pas rester ici, c'est une zone militaire.
- Comment ça, une zone militaire ? C'est une autoroute. Je fais juste un dessin.
- Désolé, mais vous devez partir."

Après la Corée du Nord et la Birmanie, c'est au tour d'Israël de passer sous le coup de crayon de Guy Delisle.

Comme le titre l'indique, cette bande dessinée raconte les pérégrinations de l'auteur, qui accompagne son épouse travaillant chez MSF, à Jérusalem et ailleurs dans le pays.
Sur un ton alternant humour (innocent ou moins) et sérieux, Delisle nous livre une fresque à l'échelle humaine sur le quotidien israélo-palestinien, comme un film dont on n'aurait laissé que les figurants. Il ne s'agit pas d'expliquer, d'éveiller les consciences, de prendre parti : les "Chroniques de Jérusalem", dans la lignée des précédentes oeuvres de Delisle, proposent un simple point de vue, ouvert, intelligent, plein de bon sens, légèrement piquant, sur la situation en Israël, sur les gens et leur vie.
11 commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2013
Contrairement à d'autres, cet ouvrage ne me pose aucun problème : que ce soit du point de vue de la qualité du dessin (pour ma part j'appelle ça "avoir un style"), du scénario supposé absent ou du supposé positionnement "anti-Israël" et plus précisément "anti-Juif".

Bien sûr, l'auteur n'est pas totalement candide, il devait bien se douter qu'un tel sujet susciterait des commentaires "engagés" (pour ne pas dire plus). Mais il faut prendre cette BD pour ce qu'elle est à mon avis : l'expression de la vie quotidienne de l'écrivain dans un pays qu'il ne connaît pas (il a suivi sa compagne travaillant pour MSF et s'occupe de leurs enfants). Des tranches de vie "banales", sans être inintéressantes ou nombrilistes pour autant. Guy Delisle est bien sûr obligé de se mettre un minimum en avant, puisque c'est de son quotidien dont il est question ! Il n'en fait pas trop.

Ensuite, sur le thème "brûlant" de l'insidieux antisémitisme qui serait véhiculé par ce "faux candide", je pense que nous n'avons le choix qu'entre 2 postulats :
- soit l'auteur a narré TOUTES ses "tranches de vie" comme le titre le laisse penser, auquel cas il n'a pas fait de distinguo entre les évènements présentés comme "pro-Palestiniens" ou "pro-Juifs", et nous sommes dans une situation que je qualifierais d'honnête intellectuellement parlant, le lecteur se faisant ensuite une première idée ;
- soit ce n'est pas le cas, et pour faire simple l'auteur a sciemment omis les événements dont il a été témoin desservant la "cause" palestinienne, tout en accentuant le trait dans le "camp" adverse, ce qui est alors condamnable.

Je ne suis bien sûr pas dans la peau de Guy Delisle ; néanmoins j'opte plutôt pour la première solution, car la deuxième me semble "trop grosse", je n'en vois pas l'intérêt. De plus, il ne faut pas chercher ici un ouvrage synthétisant tous les tenants et aboutissants du conflit israélo-palestinien ! C'est simplement le quotidien, le train-train et les anecdotes d'un homme. Mais cela peut aussi être une porte d'entrée pour qui voudrait approfondir...

Enfin, une phrase me semble particulièrement intéressante : "Il sera toujours plus facile de combattre son voisin si on le résume en un seul mot et qu'on le représente en une seule image"...

.
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2014
J'ai connu Guy Delisle plus inspire. Son ton reste toujours plein de fraicheur et de fausse naivete, mais le parti pris de montrer la Palestine (et non Israel) gache l'interet de ces Chroniques. Delisle montre parfaitement le point de vue palestinien du conflit (apres tout, il habite a Jerusalem-Est pendant son sejour) mais a part une ou deux fois, il ne rencontre quasiment aucun Israelien. C'est a la fois surprenant et dommage. Les quelques Israeliens qu'il cite sont soit des colons extremistes, soit des ultra-orthodoxes. A-t-il rencontre un Israelien non caricatural durant son sejour d'un an? Sans doute, mais cette rencontre n'a pas ete chroniquee dans ses pages. Dommage.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2012
un ami m'a offert ce livre et j'ai été très étonné de constater que cette bd en dit finalement plus sur le sujet que beaucoup de livres que j'ai pu lire.Je pense que si je voulais inviter quelqu'un un a s''intéresser et a comprendre ce qui se passe a Jérusalem et plus généralement en israel , je lui offrirai ce livre a mon tour.
loin des démonstrations et diatribes enflammées ,cette façon faussement naïve de laisser le lecteur se forger sa propre opinion est redoutablement efficace.
après avoir lu cette BD j'ai acheté toute la série ,pour moi c'est la découverte de l'année (un peu comme la découverte du "retour a la terre" de M Larcenet dans un tout autre genre ,merci a claude).
Un grand BRAVO a G Delisle
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2016
J'ai enfin compris la vie à Jérusalem, en complétant avec les nombreux commentaires sur ce livre. Mieux qu'un long discours ou reportage, je le recommande et il me tarde de découvrir les autres BD de cet auteur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2015
J'ai aimé cette façon très personnelle de présenter la vie quotidienne à Jérusalem, et désiré faire connaître cet ouvrage autour de moi en particulier à mes proches bédéphiles...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

24,00 €
19,30 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)