undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
18
3,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:19,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 octobre 2012
Ce livre est certainement le meilleur de Nathalie Rheims qui développe une oeuvre originale qui fait le tour de tous les rapports familiaux. Celui-ci, consacre aux relations entre mère et fille est particulièrement émouvant derrière une froideur apparente. Comment se reconstruire quand on a été plaqué par sa mère qui vous a abandonné pour une sorte de gourou dont le but est de vous effacer de sa vie et donc de votre propre vie ?
Ce livre est un véritable bijou qui permet à tous de comprendre comment fonctionne cette fameuse résilience dont tout le monde parle depuis le succés du livre de Boris Cyrulnik.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Premières phrases :
« J'ai perdu ma mère. Elle a disparu il y a plus de dix ans. Ma mère est morte, je le sais. Mais, lorsque j'y pense, je ne ressens aucun chagrin, pas la moindre émotion. Tout reste plat comme une mer gelée, pas un seul petit frémissement à la surface de l'eau. Quand je pense à elle, il ne se passe rien. »

Alors qu'elle était encore adolescente, la mère de la narratrice a quitté le foyer pour suivre un amant qui l'a envoûtée tel un gourou, artiste qui l'a manipulée pour utiliser sa fortune. La narratrice en est profondément marquée, ne comprenant pas l'abandon de sa mère envers elle. Une mère peut-elle ainsi laisser sa fille ? L'amour maternel n'est-il pas inconditionnel ? Il lui aura fallu des années, longtemps après sa mort, pour revenir sur ces années, sa douleur et sa révolte tues, conformément aux règles familiales où le silence est roi.

Sentiments ambivalents sur ce court roman aux accents profondément autobiographiques (l'est-il?) car il m'a été difficile de rester en empathie avec la narratrice qui si elle s'exprime enfin (et définit ainsi le rôle de l'écriture dans sa vie), reste néanmoins dans un discours (trop ?) lisse, fade, conventionnel. Trop de retenue, comme si elle ne livrait pas totalement ses sentiments profonds. Et quid du père trop absent qui disparaît quasi du récit, de ses relations avec lui ? Certains passages retournent même la bonne volonté du lecteur : la pauvre petite fille riche ne parvient plus à émouvoir, même si à d'autres moments on la sent détachée de tout cela. Même si l'on n'est pas forcément plus heureux dans une grande famille bourgeoise, il est difficile de pleurer à la description des clochettes pour appeler les domestiques qui viendront vous servir le thé. Les passages relatifs au vide intérieur de la jeune femme, son rapport à la nourriture, sont bien plus touchants et justes. Mais la violence et la souffrance restent trop intérieures, muselées dans ce carcan familial trop bien élevé que les années ne parviennent que trop peu à desserrer.

Il faut reconnaître néanmoins à Nathalie Rheims une très belle écriture, sobre, classique, sans emphase. Et la beauté du titre, pour se libérer de ce trop grand poids subi à un moment de la vie. Faire la paix, au moins avec soi-même.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2013
Comme a son habitude l'auteure écrit très bien et son style est parfait. Son histoire de famille, ses rapports mère et fille sont douloureux; Elle se libère par l'écriture. Je compare ce livre à un autre livre d'une auteure inconnue encore. C'est son premier roman psychologique mais sans doute largement autobiographique. Il s'agit du "Livre à écrire" de Constance Larsen. Egalement l'histoire d'une famille, de ses secrets, de ses non dits et des ses souffrances. Mais Constance Larsen arrive sans haine à progresser et à revivre dans le pardon et l'espoir... Cela rend son livre d'autant plus fort et beau et de nos jours, c'est énorme. Une belle écriture aussi comme Nathalis Rheims. Je recommande!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2012
Fan inconditionnelle de Nathalie Rheims depuis la première heure, je me suis évidemment précipitée sur son nouveau livre, et j'ai été là encore emportée par son univers à la fois sombre et émouvant. J'ai été étonnée par la franchise dont elle fait preuve dans ce livre, non seulement elle dévoile l'histoire la plus secrète, la plus enfouie de sa vie intime, celle qu'elle a longtemps rejeté, refusant d'aborder la figure de la mère, même en filigrane. Mais aussi elle raconte le traumatisme de l'abandon d'une manière dure, frontale, sans aucune naïveté. J'ai trouvé que Nathalie était toute entière dans ce livre, authentique, ne cherchant pas à se faire passer pour une pauvre petite malheureuse. Elle se dévoile telle qu'elle est, à la fois sentimentale et intraitable.
Pour moi, ce roman est une consécration, le moment de bascule où Nathalie Rheims, se livrant sans fard, atteint le sommet de son art, alliant la poésie de son style et la profondeur du récit. Laisser les cendres se lit d'une traite, sans relâche, tant on est saisi par l'histoire de cette femme qui a abandonné sa fille pour suivre un homme atroce, qui l'utilisait sans l'aimer, sans rien lui donner en échange de ce qu'elle lui apportait. L'histoire familiale n'est là que pour expliquer pourquoi cette femme, la mère de la narratrice, en est arrivée là. Je ne me suis pas du tout arrêtée au décorum, mais plutôt à tout ce qui constitue le noeud de cette relation destructrice, que Nathalie Rheims nous fait découvrir petit à petit, comme lorsqu'on soulève les différentes couches d'un fruit dont le coeur est déjà abîmée.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2013
Bien au début, et après on se perd un peu.C'est dommage. Lorsque j'avais vu Nathalie Rheims sur france 2, j'avais été emballée.
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'auteur nous raconte les relations de l'auteur avec ses parents et surtout avec sa mère.Pour moi ce n'est pas un roman c'est plus du domaine du journal intime. C'est le témoignage d'une sincérité totale avec sa famille, au global puisqu'elle appartient à une famille de banquiers, avec son père absent et avec sa mère. Celle-ci l'a abandonné en quittant son mari pour vivre avec un peintre qui ne s'entendra pas avec Nathalie. Celle-ci ne supportera pas l'absence de son père et surtout l'indifférence de sa mère avec elle, puisque sa mère a choisi son peintre, coupant définitivement les ponts avec sa fille.

Ce livre n'est pas un roman mais un journal intime d'une rare sincérité. La performance de l'auteur est ne nous faire partager ses émois par rapport à une relation inexistante. C'est aussi le point qui pourra ne pas intéresser un certain nombre de lecteurs. Mais ceux qui suivent Nathalie Rheims ne pourront qu'être attirés par ce livre qui explique le passé de l'auteur, et sa sincérité puisqu'elle se dévoile sincèrement.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2012
je connais ces milieux là ... et voulais lire ses propos, ses cris exprimés tout d abord dans sa première phrase qui résume
sa douleur d'avoir été abandonnée ainsi par sa mère
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2013
un beau livre,très bien écrit qui fait réfléchir sur les lourdes conséquences du manque d'amour dont on peut souffrir toute une vie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2015
Déçue par le livre, trop de haine, trop de pathos. Il fait savoir tourner la page dans la vie pour se tourner vers le future.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
Très bon écrivain qui relate l'histoire compliqué de son enfance et des rapports conflictuels avec son père. C'est la vie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,00 €
3,00 €
20,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici