undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
21
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
15
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
2
Format: Poche|Modifier
Prix:3,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Je cherchais depuis très longtemps ce fameux texte de Martin Luther King intitulé "I have a dream" et que je ne parvenais pas à trouver. Par hasard, en tapant cette célèbre phrase sur amazon et contre toute attente, je suis tombée sur cette collection. Mon rêve était réalisé! J'ai bien sûr immédiatement commandé ce petit ouvrage (à un prix modique): une vraie merveille!

J'ai pu me délecter du célèbre discours de ce pasteur incroyablement grand dans l'âme qui lutta toute sa vie contre la ségrégation entre les Noirs et les Blancs aux Etats-Unis. Ce discours m'a donné les frissons tant la ferveur du personnage est passée en moi:

"Lorsque les architectes de notre république ont écrit les mots magnifiques de la Constitution et de la déclaration d'indépendance, ils ont signé un billet à ordre dont chaque Américain devait hériter. Ce billet était une promesse que tous les hommes, oui, les Noirs comme les Blancs, se verraient garantir les "droits inaliénables à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur."Il est évident que l'Amérique a failli à cet engagement en ce qui concerne ses citoyens de couleur. Au lieu d'honorer cette obligation sacrée, l'Amérique a donné au peuple noir un chèque en bois, un chèque qui est revenu avec la mention "provisions insuffisantes".
Mais nous refusons de croire que la banque de la justice est en faillite. Nous refusons de croire qu'il y ait des fonds insuffisants dans les grands coffres-forts de l'opportunité de ce pays. Aussi sommes-nous venus encaisser ce chèque, un chèque qui nous accordera sur demande les richesses de la liberté et la sécurité de la justice."

La lutte contre l'injustice et l'oppression ne se fait pas dans son discours par les armes, mais par la foi, dans une attitude d'espoir sans faille, de justice et de vérité: "Ne cherchons pas à satisfaire notre soif de liberté en buvant à la coupe de l'amertume et de la haine. Nous devons toujours mener notre combat sur les hauts plateaux de la dignité et de la discipline." En le lisant, nous sommes convertis. Un texte incontournable!

De plus, la collection a eu l'idée lumineuse d'offrir le texte en version originale (en américain) sur la page de gauche pour retranscrire la pensée de l'homme de foi, malheureusement assassiné par un militant ségrégationniste.

Le texte de Renan qui suit et qui porte lui aussi sur la condamnation du racisme est intéressant mais beaucoup moins énergisant que celui de Martin Luther King.Une prose chez Renan, un peu lourde, plus didactique, moins forte que celle du Pasteur engagé.
77 commentaires| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Lire le discours de Martin Luther King sans jamais se lasser est un idéal qui ne résiste pas toujours aux épreuves du temps. Pourtant qui ne saurait apprécier la beauté, la noblesse de ce discours prononcé en 1963 à l'issue d'une marche regroupant plus de 250.000 personnes sur Washington, réclamant l'égalité de traitement entre Noirs et Blancs. Martin Luther King veut dépasser l'opposition des deux communautés pour les fondre dans le creuset de la nation américaine. Oui, son texte maintes fois repris, notamment par le candidat à la Maison Blanche "soutenu" (double concept de soutien et de souteneur) par Wall Street, un certain Barack Obama ("Yes we can") pour être galvaudé, mérite la relecture décapante.

Le second texte proposé n'est pas - comme annoncé - le discours intégral prononcé par Ernest Renan à la Sorbonne le 11 mars 1882, mais un extrait de ce dernier. Dommage. J'invite le lecteur à acquérir, surtout en cette période politique dévastée, Qu'est-ce qu'une nation commenté sur ce site :

- Discours prononcé à la Sorbonne le 11 mars 1882, "Qu'est-ce qu'une nation ?" était considéré par Renan (1823-1892) comme le plus abouti de tous ses textes.

"L'homme n'est esclave ni de sa race, ni de sa langue, ni de sa religion, ni du cours des fleuves, ni de la direction des chaînes de montagnes. Une grande agrégation d'hommes, saine d'esprit et chaude de coeur, crée une conscience morale qui s'appelle une nation." (p.34)

Renan dissèque tous les ingrédients proposés par leurs partisans de ce qui constitue une nation, pour les mieux critiquer.

1- Une nation ne se reconnaît pas à la race

Race : en cette fin du 19° siècle, les deux acceptions co-existaient. Celle des anthropologistes et celle des zoologistes ; souvent d'ailleurs race signifiait civilisation. Renan s'exprime sur le terrain anthropologiste. "La vérité est qu'il n'y a pas de race pure et que faire reposer la politique sur l'analyse ethnographique, c'est la faire porter sur une chimère" (p.21). Sa critique du germanisme est un véritable joyau de concision et de pertinence.
" (...) les origines zoologiques de l'humanité sont énormément antérieures aux origines de la culture.(...) L'histoire humaine diffère essentiellement de la zoologie" (p.22 et 23)

2- Une nation ne se reconnaît pas à la langue

Exemple de la Suisse : 4 langues, une nation.

"Il y a quelque chose de supérieur à la langue : c'est la volonté. La volonté de la Suisse d'être unie, malgré la variété de ses idiomes, est un fait bien plus important qu'une similitude souvent obtenue par des vexations." (p.25)

Exemple de nations différentes parlant la même langue.

"N'abandonnons pas ce principe fondamental, que l'homme est un être raisonnable et moral, avant d'être parqué dans telle ou telle langue, avant d'être un membre de telle ou telle race, un adhérent de telle ou telle culture." (p.26)

Sous-jacent (non dit) : l'Alsace et la Lorraine rattachées à l'Allemagne après la guerre de 1870-1871, parlant allemand, de coeur françaises.

3- "La religion ne saurait non plus offrir une base suffisante à l'établissement d'une nationalité moderne" (p.27)

Très belle analyse de l'Antiquité qui reprend la brillante thématique développée par Fustel de Coulanges (La cité antique)

4- La communauté des intérêts ne caractérise pas non plus, seulement, une nation

"La communauté des intérêts fait les traités de commerce. Il y a dans la nationalité un côté de sentiment : elle est âme et corps à la fois; un Zollverein n'est pas une patrie." (p.28)

5- La géographie "(...) a certainement une part considérable dans la division des nations" (que ne contredira nullement Fernand Braudel -L'identité de la France)

Mais cela n'est pas suffisant : "Non, ce n'est pas la terre plus que la race qui fait une nation. La terre fournit le substratum, le champ de la lutte et du travail; l'homme fournit l'âme." (p.29)

Qu'est-ce qu'une nation ?

"Une nation est une âme, une principe spirituel. (...) Le culte des ancêtres est de tous le plus légitime; les ancêtres nous ont faits ce que nous sommes. Un passé héroïque, des grands hommes, de la gloire (j'entends de la véritable), voilà le capital social sur lequel on assied une idée nationale. Avoir des gloires communes dans le passé, une volonté commune dans le présent; avoir fait de grandes choses ensemble, vouloir en faire encore, voilà les conditions essentielles pour être un peuple. On aime en proportion des sacrifices qu'on a consentis, des maux qu'on a soufferts. On aime la maison qu'on a bâtie et qu'on transmet. Le chant spartiate : 'Nous sommes ce que vous fûtes; nous serons ce que vous êtes' est dans sa simplicité l'hymne abrégé de toute patrie." (p.31-32)

Toute nation peut mourir. C'est une alerte bien réelle adressée par l'auteur à ses lecteurs comme le reprendra également avec l'intelligence que nous lui connaissons le grand historien Jacques Bainville dans son dernier ouvrage, publié en 1937 après sa mort : Les moments décisifs de l'Histoire de France.
22 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2012
Toujours d'actualité, soyons vigilants car la bêtise humaine a tôt fait de se réveiller...veillons à ce que les erreurs du passé ne se reproduisent pas. Que l''intolérance soit bannie de nos sociétés, à tous les niveaux. Et malheureusement la couleur de peau n'est pas le seul sujet à réveiller la haine. TOUT est prétexte à marginaliser un être quelle que soit sa différence. Et on s'étonne ensuite qu'il y ait des guerres...pas moi. Nous ne pouvons qu'avoir honte de ces travers car nous sommes "humains" comme ceux qui prônent la violence la méfiance et le rejet comme moteur de vie. Nous sommes tous frères et quand un membre de ce grand corps souffre (victime ou bourreau), nous souffrons à l'unisson de manière consciente ou non. Essayons d'apporter la paix aux persécuteurs, aux assoiffés de sang et de vengeance. C'est la voie à suivre pour tendre vers une société plus juste, à mon avis...
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2010
Très bon bouquin. Excellente traduction, de plus on a la version originale juste à côté. Etant donné le prix, pourquoi hésiter à avoir ce discours historique original et traduit dans sa bibliothèque?
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2011
Très bon livre.
Discours magnifique et malheureusement toujours d'actualité.
Livre exactement similaire à la description.
A recommander de toute urgence et à posséder dans sa bibliothèque.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2013
de pouvoir lire ce discours si célèbre du pasteur américain. qui est d'ailleurs très intéressant. Un reve d'un monde tout beau tout neuf... Mais je vous laisse découvrir en lisant ce discours passionnant
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2012
Edition comprenant la version originale ET française du fameux discours "I have a dream" de Martin Luther King, mais également "La Nation et la Race", un autre discours mythique. De poche, le livre peut s'emmener partout et sa lecture m'a beaucoup apporté, que ce soit pour les études ou moralement. Je recommande, surtout à ce prix-là : c'est donné !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2014
Facile a lire, une page en anglais et en francais. Parfait pour ceux qui veulent ameliorer leur anglais. Bonne facon de connaitre le discours de Martin Luther King. Ce fut un petit cadeau bien apprecie. L'envoi fut rapide et professionel.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2013
livre phare de la littérature moderne Esprit universel paroles puissantes et déchirantes de vérité sur notre condition humaine Un de ces rares hommes qui ont transformé la vision de notre humanité
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2015
Très beau discours. Je recommande fortement cette lecture.
L'édition bilingue est un plus non négligeable.
D'autres discours très intéressants sont disponibles chez le même éditeur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,15 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici