undrgrnd Cliquez ici Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici Early Bird Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
320
3,9 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 janvier 2011
Et dire que certains ont reproché à Zoé d'avoir écrit un livre injurieux, diffamatoire....ect...

Qu'ils viennent donc faire un stage dans la Territoraile ! Ils comprendront !

Bravo Zoé, merci d'avoir osé dire tout haut ce que nous sommes des millions de fonctionnaires à savoir ! Merci d'avoir pris tant de risques !

Je suis moi-même fontionnaire dans une petite commune et il y a 6 ans environ j'avais rédigé un essai sur le m^me thème que celui de Zoé. Ne souhaitant pas devenir une martyre de la territoriale (2 enfants à nourrir), j'ai jeté aux oubliettes cet essai qui décrit sans aménité l'univers de travail d'une DGS d'une commune de 7000 habitants -
En effet, j'y passais au lance-flamme la gestion et l'ambiance d'une collectivité territoriale où règnent gabegie, ineptie, sottise, violence, sectarisme, fainéantise, incompétence et surtout népotisme grandissant....

Lorsque j'ai entendu Zoé Shépard dans une émission de radio (Kernews) expliquer que son roman ne pouvait en aucun cas être transposé dans une « petite » collectivité j'ai compris que je devais vous adresser ce commentaire qui je l'espère sera lu par l'auteur car je tiens à lui manifester ma solidarité et lui faire savoir qu'elle n'est pas seule a avoir vécu certaines choses...
Oui, en qualité de fonctionnaire d'un pays encore en Démocratie, j'ai le devoir de rappeler le « droit de savoir » de RG Schwarzenberg et sa formule « la Démocratie est une maison de verre »...
Merci mille fois merci à Zoé pour son courage !
99 commentaires| 89 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2012
Chère Zoé,

J'admire ton courage car il n'est jamais facile de dénoncer une organisation telle que l'Administration.
Malgré le fait que je n'ai jamais été fonctionnaire, je me suis pourtant reconnue dans certaines situations. Eh oui, le travail, dans les multinationales, présente quelques similitudes. Le fameux test d'embauche.Faire semblant d'être débordée. débordée de futilités. Aller à des réunions sans aucune importance. Etre assistante de direction mais passer la majorité de son temps à faire des photocopies, courir d'un service à l'autre pour apporter un signataire, du courrier. Avoir terminé son travail à 9h30 et attendre que 17h arrive.
Se dire : « à quoi bon faire des études pour se limiter à faire des photocopies, distribuer le journal aux juristes et leur distribuer leur signataire chaque matin ? »
Bref, une réalité qui touche beaucoup d'employés et pas seulement dans le secteur public. J'ai d'ailleurs beaucoup de peine pour ces gens tellement aliénés à leur travail qu'ils n'ont plus conscience de cette mascarade.
22 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2010
Encore un pavé dans la marre. Après les révélations dérangeantes de Pierre Syrami dans son « 25 ans dans les services secrets », publié en mars de cette année, également sous un pseudonyme, et les bouquins sur le harcèlement moral (en thème qui a le vent en poupe), voici une autre vision de « ce dont on ne parle pas ».
Surprise, la fonctionnaire qui signe sous le pseudonyme Zoé Shepard, a de vrais talents d''écrivaine, a toute l''intelligence et la finesse d'esprit requises pour être franchement drôle, et en plus elle parvient, elle aussi, à se faire publier et que l''on parle un peu de son livre. Bon, disons tout haut ce que nous avons pris pour habitude de penser tout bas pour ne pas avoir de problèmes, nous aussi, cet auteur nous révèle ce que tout le monde sait à peu près ; sauf que là nous avons l''avantage d'une confirmation écrite avec tous les détails.
Pour ma part, j''ai bien apprécié ces révélations qui n'en sont donc pas, les fonctionnaires compétents qui travaillent pour justifier la place de ceux qui n'y sont que pour avoir été le fils ou le petit cousin difficile à caser d''une huile locale. La présentatrice télé Marie Drucker avait tenté une émission spéciale, l''année dernière, dans laquelle celle-ci dénonçait la réussite automatique des « fils et des filles de », et l''émission de près d''une heure n'avait pas été assez longue pour citer tous les exemples, prélevés cette fois là à plus haut niveau. L''affaire avait alors fait un grand bruit qui n''avait pas filtré de la coulisse, et qui fut suivie, une semaine plus tard, par une autre émission spéciale non programmée et animée cette fois par Michel Drucker, dans le seul but de démentir cette énonciation en expliquant que les fils de avait tout naturellement bénéficié de l'expérience de leurs parents et du milieu dans lequel ils avaient évolué - la sélection par le sang expliquée d'une autre manière, en somme. C''était aussi cocasse que pathétique.

Le résultat de ce genre de courageuse tentative ? L''auteur de « 25 ans dans les services secrets » a été mis en examen durant le mois de juin dernier, et plus aucun media ne parle de lui depuis, au point que que c''est comme s'il s'était volatilisé, et La créatrice du personnage de Zoé Shepard passe en conseil disciplinaire au moment même ou j'écris cette critique (positive). Dominique Raymond Poirier, l''auteur du magistral roman « Grandoria », lui ne peut vendre son livre pourtant écrit en français que depuis le site Amazon.com, et pas Amazon.fr. Quand à Marie Drucker, et bien elle a compris qu''on ne crache dans la soupe, a été pardonnée, et elle est donc rentrée dans le rang.

Les quelques 300 pages de « Absolument dé-bor-dée ! » m''ont été très agréables à lire et l''auteur a l''immense mérite d'être objective en respectant les fonctionnaires qui travaillent réellement, et qui ne doivent pas leur place à leur seules incompétences et relations. Comme il y a de grande chances pour qu''elle se retrouve sur le carreau '- vous me passerez l''expression - avec des interlocuteurs de Pole Emploi qui se chargeront avec zèle de son avenir professionnel, ainsi que cela arrive dans cas, on peut féliciter son courage.

Je donne cinq étoiles pour le courage de Zoé Shepard, et cinq autres pour la qualité et l'intérêt indiscutables de l''ouvrage.
55 commentaires| 232 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2011
Ce livre, qui a donné lieu à beaucoup de commentaires à sa sortie, est tout à fait intéressant. Il décrit sur un mode ironique et satirique le fonctionnement d'une collectivité territoriale, vu par une jeune diplômée sortant de formation. Cette jeune femme, possédant manifestement une haute opinion d'elle-même et de ses capacités, pourvue d'illusions idéalistes, se trouve pour la première fois confrontée aux basses contingences matérielles du monde du travail : nécessité de se débrouiller avec les moyens du bord, ambitieux projets se trouvant finalement très amoindris, relations complexes entre collègues, etc. Très acide, ce livre a néanmoins le grand intérêt de faire réfléchir au fonctionnement de toute collectivité, car il pourrait s'appliquer à beaucoup d'autres milieux. Souhaitons bonne chance à l'écrivain dans ses postes ultérieurs. On aimerait qu'elle écrive à nouveau sur ce thème après quelques années d'exercice...
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2010
Un livre extrêmement bien écrit, agréable à lire, bourré d'humour fin et qui dénonce, l'air de rien, les dysfonctionnements d'un service d'une grande mairie. Ceux qui s'attendent à voir l'auteur "casser du fonctionnaire" seront cruellement déçus : Absolument débordée s'attaque à un mal beaucoup plus insidueux : le népotisme dans les grandes collectivités et les caprices onéreux des élus.
Un livre d'intérêt général à lire absolument!
77 commentaires| 127 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2012
Ou s'arrête la biographie, ou commence le roman ? Il est vrai que ce qu'on lit dans ce livre est ce que l'on attend de lire sur les fonctionnaires. Il nourrit parfaitement nos idées reçues sur le monde de l'administration et des collectivités... Mais dans le fond, ceci n'expliquerait-il pas cela ? Pour moi en tout cas, ça a répondu a pas mal de questions que je me posais quand "dans le privée", j'étais en relation avec les services des collectivités...

Perso, une fois passées ces questions existentielles sur le fond du livre, c'est un vrai moment de bonheur. C'est bien écrit, c'est drôle, ça se lit facilement et rapidement. L'humour est acerbe est tranchant, on passe comme le narrateur de la dérision à la consternation. Ca ne vaut vraiment pas le coup de s'en priver etr ça met de bonne humeur ! Allez-y !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce livre est excellent au delà même de son intention.

Je ne reviendrai pas sur le fonctionnariat ni même sur
le travail de l'employé de bureau ou de cadre dans des entreprises privées
qui sont également trop souvent vides de sens et d'autant plus stressants pour cela
pour ceux de leurs titulaires restés honnêtes avec eux-mêmes comme "Zoe".

Ce livre devrait être une occasion de s'interroger sur la notion même
de travail salarié. Il est facile de s'en prendre aux fonctionnaires
qui sont une caricature aisée même si certains d'entre eux essaient de bien faire.

Tout comme les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, il faut peut-être admettre
que tous ces emplois privilégiés, ultra-protégés et à l'utilité faible, qu'ils soient
du privé ou du public, sont peut-être à remettre en cause comme
est en train de se remettre en cause une Société et une Economie
parvenues au bout de leur logique.

Ce livre est un document symptomatique d'un temps où beaucoup de gens
privilégiés s'épuisent à ne rien faire. Du coup, peut-être ne devrions-nous pas
avoir peur d'en sortir et d'abandonner les illusoires protections matérielles
que ces emplois (appelés à disparaître) procurent encore pour agir et entreprendre
dans les domaines qui nous sont chers. "Zoe" l'a presque fait puisque ses livres sont
de qualité et peuvent représenter le début d'une nouvelle vie pour elle ...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2011
Même si ce livre traite des activités débordantes
de certaines entités de la fonction publique, il
est parfaitement transposable à certaines entités du privé.
11 commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2013
Bravo à Zoé, ce livre est amusant, surtout quand on fait (ou faisait) partie de la fonction publique territoriale. Humour très cinglant, ironique, drôle mais malheureusement criant de vérité. Certains fonctionnaires de chaque service d'une mairie pourraient se sentir concernés. Manque de reconnaissance des travailleurs (si, si, il y en a!) de la part de la hiérarchie qui prône l'attitude "m'as-tu-vu", recrutée pour leurs prouesses "sous-couverture" plutôt que pour leur CV... Un livre qui se lit d'un trait et demeure très intéressant d'un point de vue social et économique!(comment payer cette masse salariale dévouée à Thomas Cook et pure people).
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2012
J'ai lu une interview sur l'auteur du livre, et j'avoue que déjà elle m'avait bien fait rire. L'histoire est drôle et on se laisse vite absorbé.
Un livraison rapide comme d'hab.
Je recommande cette article pour ceux et celle qui veulent passer un bon moment.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,50 €
5,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici