undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
15
4,0 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 novembre 2014
Un excellent gros polar qui se déroule ,période peu connue et contexte inhabituel ,pendant la république de Weimar ( en 1929) ...La toile de fond c'est le Berlin glauque,les affrontements entre les communistes et les anciens des corps francs,les russes expatriés ou agents de Staline et les nazis..... Bien écrit,une intrigue astucieuse,un rythme haletant .....on ne lâche pas ce bouquin une fois entamé ....Et le héros ,le jeune commissaire Géreon Rath est bien attachant.Tout ca dans un contexte historique sérieux et bien documenté. Excellent.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2013
Un nouvel inspecteur type Barnie et plus raffiné mais Rhénan cette fois et qui suite à une bavure se trouve muté,grâce au piston de Papa aux Moeurs à Berlin qui vit ses dernières heures de ville libre et somme toute joyeuse.Mais déjà, le ver est dans le fruit et la destinée de Gereon(curieux prénom) se calque sur la pente des dangers qui menacent la ville.Le style est bien traduit et les rebondissements ne manquent pas dans une ville où le vice et la corruption vont évoluer vers le Mal absolu.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Grand amateur de la collection "Seuil policier", je suis tombé par hasard sur ce polar de Volker Kutscher.
Bien m'en a pris car ce roman est tout à fait passionnant.
L'histoire se déroule à Berlin en mai et juin 1929, c'est à dire quatre mois avant la grande crise d'octobre.
Nous sommes sous la république de Weimar et la police Berlinoise fait face essentiellement à des manifestations communistes, "la ligue des combattants du front rouge" mais aussi à des clubs clandestins, à la pornographie et aux trafiques de drogue.
Les SA (section d'assaut nazi) sont moins visibles que les Bolchéviques en ce début 1929.
Grace à la grande crise cependant, le parti nazi repris du poil de la bête et le 30 janvier 1933, le vieux Maréchal Hindenburg nomma Adolf Hitler comme chancelier du Reich.
Début de l'histoire: Le commissaire Gereon Rath vient d'être muté dans la capitale Allemande après avoir été en poste à la brigade criminelle de Cologne.
Il se retrouve à la brigade des mœurs ce qui ne lui plait guère.
Il se fait tout de même un ami au sein du "château fort" siège de la police Berlinoise, le commissaire principal Bruno Wolter.
Quelques jours après son arrivée, une voiture est repêchée dans un canal avec un cadavre à l'intérieur.
Il reconnait le macchabé mais ne dit rien au commissaire Wilhelm Böhm.
Il s'agit d'un Russe ivre qui avait mis le bazar chez lui.
Gédéon va parallèlement à son travail habituel enquêter discrètement sur cette affaire qui semble bloquée.
Il espère résoudre l'énigme et passer à la criminelle.
Ce polar m'a réellement passionné car il est plein de suspens et très bien écrit.
D'autre part Volker Kutscher décrit admirablement bien la vie politique, criminelle et sociale du Berlin de la fin des années 1920.
Je le conseille sans réserve à tous les amateurs.
Pour ma part, je vais continuer à lire cet auteur Allemand.
Adanson Marco.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Berlin, 1929. le jeune commissaire de la brigade criminelle de Cologne Gereon Rath arrive dans la capitale après une sombre affaire de bavure policière. Mais il est rétrogradé à la brigade des moeurs et les cabarets clandestins, la pornographie, la prostitution, ce n'est pas son truc. Gereon rêve d'intégrer la brigade criminelle et pour cela, il sait qu'il va devoir faire ses preuves. Quand on retrouve un cadavre non identifié dans un canal, il voit une occasion de taire les informations en sa possession, d'enquêter de son côté et de résoudre l'affaire.

Si par hasard une faille spatio-temporelle devait vous transporter dans le Berlin de 1929, pas d'inquiétude! Munissez-vous du Poisson mouillé et vous saurez vous orienter sans problèmes dans la ville. Volker KUTSCHER a dû se lancer pour défi de citer au moins une fois chaque avenue, rue ou venelle de la capitale allemande. Si c'est très utile pour le promeneur égaré, à la lecture, c'est plutôt indigeste.S'ajoutent à cela un héros assez antipathique et une intrigue alambiquée.
Ceci dit, tout n'est pas à jeter! La plongée de le Berlin interlope et cosmopolite de la fin des années 20 est passionnante et instructive. On découvre une ville en pleine mutation, les grands travaux, les idées politiques qui émergent. La communauté russe inquiète, qu'elle soit tsariste ou communiste. Il s'agit avant tout pour le pouvoir de combattre un mouvement de révolte qui prendrait exemple sur la révolution russe. Par contre, les nationalistes allemands, les S.A. sont perçus comme des guignols, nostalgiques d'une époque révolue, ce qui leur laisse les coudées franches.
A lire donc, surtout pour le contexte politique et historique.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2015
C'est un roman sociologique qui se passe dans le Berlin de 1929, et qui traite outre une affaire policière moyennement intéressante, de la lutte pour l'influence et in fine pour le pouvoir entre les politiciens modérés au pouvoir d'une part, et les communistes de plus en plus face aux nostalgiques "ancien-combattants" férus d'ordre de l'Allemagne de la Grande Guerre - perdue- et à la montée des nazis beaucoup plus violents et "efficaces". C'est plaisant à lire et très intéressant avec une résurrection du Berlin d'avant-guerre, un portrait des mœurs de l'époque, des journalistes qui n'ont guère changé et des fonctionnaires de l'état.
Quant à l'histoire policière elle est peu crédible et d'un intérêt limité, ce qui n'enlève rien à ce roman bien documenté dont les héros sont attachants et qu'on retrouve dans les romans suivants.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2011
connaissant Berlin, j'ai été stupéfait du récit qui m' a refait voyager dans ces rues et places à l' époque en chantier (métro)et aujourd'hui achevées, depuis la reconstruction .
le contexte politique et sociologique reconstitué est la preuve d'une recherche journalistique énorme, du même niveau que Tom Wolfe dans "le bucher des vanité".
Vraiment un très grand narrateur, au style visuel précis et d'une psychologie très fine...
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2016
Un livre excellent pour la reconstitution de la période,ses enjeux politiques et sociaux et sa description de Berlin avant la destruction de la ville,l'intrigue policière n'étant finalement qu'un prétexte pour évoquer les premiers nazis à l'oeuvre, les conflits entre Russes immigrés,espions de Staline et nostalgiques du tsar sans oublier les communistes allemands,leur célébration du 1er mai dans les quartiers populaires et la répression policière sanglante,même sous la république de Weimar:voici donc un polar historique dans la veine de Philip Kerr avec un jeune commissaire fils à papa arriviste et apolitique pas toujours sympathique mais courageux, amoureux et pas encore cynique.On a très envie de savoir ce qu'il va devenir...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2014
Premier volet des aventures du commissaire Rath dans le Berlin de l'entre-deux guerres.
Subtil mélange de faits historiques et de fiction ce polar ravira les amateurs du genre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2014
Un pavé de 650 pages où 300 auraient été largement suffisantes.
Comme il a écrit 3 bouquins l'éditeur parle de trilogie berlinoise... NON NON et NON! La trilogie berlinoise c'est Philip Kerr et uniquement lui. Ne pas confondre sous peine de grosse désillusion.
Bon, ça se lit, le style est impersonnel...genre le club des cinq! Chaque fois que les personnages se déplacent dans le livre, on suit pas à pas leur itinéraire... : Il emprunte La FriedrichStrasse puis la KaiserStrasse, tourne dans la HauptSturmBahnFüherStrasse, traverse l'AlexanderPlatz face à la BringBoumBazarStrasse... STOP! on en a marre. On voudrait que le "héros" (si peu), reste cloué à son bureau et qu'il mène l'enquête par écrit.

Les nostalgiques de Derrick vont se régaler.
En conclusion : Si on a vraiment rien d'autre sous la main, on peut tenter le voyage, mais ce sera un voyage (presque) immobile.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2015
Avec Kerr, Kutscher, Raabb et consorts, on acquiert une familiarité littéraire avec Berlin et ses flics. Très plaisant ouvrage même si la prémisse est un peu tirée par les cheveux...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €
8,80 €
8,90 €
8,95 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici