Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
20
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
16
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Broché|Modifier
Prix:10,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 juin 2017
En historien, sans pathos inutile mais Avec réalisme, une histoire des immigrés juifs polonais et communistes de 1920 à la Shoah bien documenté à partir de ses grands parents disparus
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juillet 2017
Très bien documenté, émouvant et historiquement très instructif
Une très belle écriture. À lire pour les descendants de la Shoah et tous les autres.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2012
C'est une oeuvre riche intelligente et émouvante ,
Ce livre magnifique rend compte d'une enquête realisée par un universitaire français sur ses grands parents juifs polonais, immigrés en France et disparus dans la Nuit et le Brouillard laissant derriere eux, dans l'espoir de les sauver en les confiant à d'autres, leurs deux enfants en bas âge ,qui ne les ont jamais revus ;l'un de ces enfants alors âgé de deux ans est le père de l'auteur
Ce livre est exceptionnel, parce qu'il se déploie en plusieurs facettes.
L'auteur y associe le lecteur au suivi de son travail d' universitaire rompu à la methode historique,qui sait où trouver des documents ,comment les analyser les interpréter, les confronter à d'autres informations ,qui sait aussi reconnaître et détecter des indices et en tirer de hypothèses, qui est familier des archives et de leur exploitation
Tout au long du livre nous le suivons pas à pas dans sa quête de chercheur experimenté, epousant sa tension dans le cheminement laborieux et érudit qui lui permet de reconstituer pièce après pièce, comme un puzzle, ce qu'a été la brève vie de ce jeune couple de juifs polonais venus à Paris à la veille de la guerre
Mais précisément le couple sur lequel porte sa recherche n'est pas pour lui un objet d'étude comme un autre:il concerne ces « grands parents `qu'il n'a pas eus » , dont le destin tragique, occulté par l'oubli et les non-dits plane comme une ombre sur son histoire familiale.
Aussi cette quête est-elle- vécue par l'auteur dans l'émotion .Elle prend la dimension d'un itinéraire de pieté filiale ,où le vécu intime et affectif qui sous-tend cette recherche affleure en permanence
On partage avec l'auteur la montée de son empathie pour ces ascendants , au fur et à mesure qu' il découvre leur vie ;et il nous rend aussi témoins de l'éclosion d'une complicité nouvelle avec son propre père ,cet orphelin sans souvenir de ses parents, , qu'il réussit entraîner dans sa démarche à laquelle cet enfant caché se prête avec une reticence mêlée d'angoisse, et qui ,comme une psychanalyse lui permet peut-être d'exorciser une perte dont son inconscient était marqué
De cet ouvrage au terme duquel on sait a peu prés tout désormais de la vie de ce couple,dont nul ne savait rien il reste pour le lecteur trois niveaux de lecture.
D'abord le plaisir et le suspens d'une sorte de polar historique, qui d'étape en étape d'indice en indice, de rencontre en rencontre nous conduit à une vérité riche et coherente à partir d'un matériau initial pauvre et lacunaire.
Ensuite l'intérêt « scientifique » du résultat de cette recherche :L'histoire reconstituée de Mates et Idesa est un document historique, sans doute très représentatif, qui nous fait connaître une certaine jeunesse juive polonaise d'entre les deux guerres, qui s'éloigne de la religion , son engagement dans les rangs communistes et les persécutions ,puis les déceptions que cela lui a valu ,ses exils et la dureté de ses conditions de vie dans des pays d'accueil pas vraiment accueillants ,enfin son anéantissement dans la Shoah
Et puis il y a l'émotion qui ne quitte pas le lecteur ,tant celle qui nait de l'attachement que nous eprouvons pour ce couple devenu réel et familier dont le malheur nous déchire ,que celle que nous partageons avec l'auteur qui nous immerge avec lui dans ce destin douloureux
Et ce qui fait la force de cet ouvrage, sa richesse c'est que ces trois niveaux de lecture sont présents d'un bout à l'autre du livre
on a rapproché ce livre de"Disparus";cela s'y rattache par certains aspects mais c'est indeniablement un livre plus riche et plus ambitieux
0Commentaire| 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2012
On n'a pas souvent l'occasion de lire, à l'occasion d'une histoire personnelle de la part de l'auteur, la véritable histoire du peuple juif d'Europe orientale pendant les années de la montée du nazisme. Et rappeler que parmi les principaux théoriciens et acteurs de l'histoire du mouvement ouvrier se trouvent non seulement beaucoup d'intellectuels mais aussi beaucoup de pauvres gens issus du peuple juif. Je salue l'auteur pour avoir rappelé l'engagement politique de ce peuple pourchassé ainsi que l'action des premiers fondateurs de l'état d'Israël. C'est avec grand plaisir qu'on lit ce texte plein de tendresse, empli de vérités historiques et remarquablement bien écrit.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2013
Un livre extraordinaire dont je conseille la lecture à tous ceux qui veulent apprendre des choses sur les révolutionnaires d'origine juive qui ont combattu dans les années 20 aussi bien la société capitaliste que l'idéologie sioniste qui a transformé la population israélienne en gardienne d'un camp de concentration à ciel ouvert.
33 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2012
Yvan Jablonka, historien professionnel et petit-fils ignorant tout de la vie et du destin de Matès, son grand-père, et d'Idesa, sa grand-mère, tous deux disparus, naufragés de la shoah, dirait Primo Levi, accomplit un travail de mémoire absolument passionnant et remarquable, bouleversant par son intégrité et sa lucidité. Il faut lire ce livre, car il nous rapporte avec rigueur et pudeur cette terrible première moitié du 20ème siècle. L'auteur, en équilibre constant entre son travail d'historien et sa mission de petit-fils, nous donne en conclusion cette vérité primordiale : ce ne sont pas les Juifs d'Europe qui furent pourchassés, persécutés, arrêtés, emprisonnés, déportés, gazés, brulés, par les nazis et leurs complices, c'est nos voisins, nos amis, nos collègues, c'est nous-mêmes. Une fois encore, l'exigence éthique d'Yvan Jablonka fait de son livre une oeuvre remarquable dont la lecture est indispensable. Za'hor.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2015
Ivan Jablonka démontre que l'on peut encore écrire sur l'holocauste,émouvoir en s'en tenant aux faits,analyser les sources avec rigueur,signaler leurs possibles interprétations donc remplir son devoir d'historien tout en laissant jaillir un cri muet sur le sort réservé à Mates et Idesa dont j'ai retrouvé les noms au mémorial de la Shoah à Paris.
Il est intéressant de comparer ce livre exceptionnel à celui de Daniel Mendelsohn,Les Disparus,autre quête déchirante qui a précédé le travail de Jablonka;si celui-ci a pu disposer de quelques sources fiables pour découvrir ce qu'il était advenu de ses grands-parents,Mendelsohn n'a pas eu cette 'chance' et l'ouvrage de Jablonka semble donc plus abouti.Les deux livres sont à lire avec un infini respect pour leur travail de mémoire familiale et la notre,qui donne à voir les difficultés extrêmes de Idesa et Matès à Paris,communistes, emprisonnés en Pologne mais pourchassés en France,trop pauvres et sans véritables réseaux d'entre-aide pour éviter Drancy et la suite que l'on croit connaître mais qui,dans le cas de Mates,est l'horreur absolue.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2013
Un livre d'Histoire que j'ai lu comme un roman. On suit pas à pas la démarche de l'auteur qui a pris ses grands-parents morts de la déportation bien avant sa naissance comme "objets" d'Histoire. Il tente à partir des traces qu'ils ont pu laisser de dresser leur portrait et leur parcours. Très émouvant.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2012
Atypique, car à la fois historique et familial, ce récit éclaire plusieurs périodes peu connues de l'histoire europenne récente. Je ne suis ni juif ni d'origine polonaise, mais j'ai quand même été passionné ...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2016
Agréable à lire, pratiquant des allers-retours nombreux entre les époques, les générations, les lieux de la diaspora, cette enquête modianesque, riche et émouvante, réussit le pari de ressusciter en partie les univers dans lesquels vécurent les grands-parents d'Ivan Jablonka. D'abord, ce Yiddishland enfoui, cette Pologne juive de l'entre-deux-guerres tiraillée par la tradition, le communisme, le sionisme et l'antisémitisme. Ensuite, ce Paris juif et étranger de la fin des années 1930, marqué par la montée de la xénophobie, peuplé de miséreux qui s'engagent dans la Légion étrangère à partir de l'automne 1939. Enfin, ce Paris occupé où les solidarités clandestines sont le seul remède face aux persécutions, aux arrestations, à l'internement et à la déportation "vers une destination inconnue"...
Une des forces du livre, outre l'originalité de sa conception (à la fois roman, étude microhistorique et synthèse historique), est la description de la démarche documentaire de l'auteur : recherches archivistiques, entrevues, hypothèses et déductions lorsque les sources viennent à manquer.
On regrettera les notes rejetées en fin d'ouvrage et la faiblesse des annexes (deux arbres généalogiques, deux photos, une carte et un plan mal fichus, trois documents d'époque pratiquement illisibles tant ils sont petits).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus