undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,1 sur 5 étoiles
49
3,1 sur 5 étoiles
Format: Album|Modifier
Prix:12,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 novembre 2013
Je ne l'attendais pas avec impatience mais suis tombé dessus par hasard. Berghèse n'était pas fortiche en scénario mais avait au moins un immense talent de dessinateur.

D'autant que l'on attend pas un dessin parfait, les premiers Hubinon (japs attaquent) n'étaient pas folichons mais qu'importe il y avait une atmosphère, une certaine candeur des héros un peu à la tintin, qui donnait un charme à l'histoire.

On assiste là à des pages entières d'échanges radio entre awacs et avions qui envahissent le scénario, des petits commentaires techniques en jaune comme Charlier aimait à les insérer sauf que l'on frise l'indigestion. Les ragnagna aéronautiques auront tressaillis sur des bourdes de cohérences, je suis très circonspect sur l'ordre donné depuis l'Awac page 24 "Dégager immédiatement des lignes ennemies" où l'emploi de l'impératif eut été moins choquant (dégagez!!!)à ce niveau là de l'édition ça frise l'amateurisme.

Côté dessin, on se demande si le dessinateur n'est pas tombé malade quelques semaines durant lesquelles un petit malin aurait continué à sa place. Un sonny méconnaissable, une bombasse israélienne qui ressemble à une zombie en bas de page 37. Je ne comprends pas comment la maison Dupuis peut laisser passer une chose pareille

Bref j'arrête là, l'héritage d'une telle série est un véritable trésor pour ceux qui en héritent, il faut être à la hauteur et c'est forcément difficile, la preuve...
22 commentaires| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2013
Si le scénario est sans surprise avec les ficelles ( un peu grosses quelquefois ) classiques de la série, le dessin n’est clairement pas au niveau et manque de constance.

On quelquefois l'impression d'avoir affaire à une parodie tellement certaines postures frisent le grotesque.

La marge de progression du dessinateur est énorme.
11 commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2014
Je suis très déçu par ce nouvel opus comme je pouvais l'être quand Bergese était seul à la manette : la forme l'emporte malheureusement sur le fond et les scénarios sont souvent ridicules et prétextes à des combats aériens toujours époustouflants de réalisme. C'est le genre de BD (au même titre que les Thorgal par exemple) qu'on oublie une fois que l'on referme l'album. A reserver aux fans absolus de Buck Danny (dont je fais partie depuis tout petit)
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 novembre 2013
Si le scénario est encore intéressant et pas trop invraisemblable, le dessin est clairement un niveau en dessous de celui de Bergèse. Les personnages manquent d'uniformité et les avions sont moins bien rendus. Espérons que cela évoluera dans les prochains albums.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2013
j'ai lu longuement ce nouvel opus de Buck Danny aujourd'hui et je pense que c'est une reprise ratée.
au niveau du scénario, zumbhiel nous sort une succession de séquences et de rebondissements (dont certains déjà vu dans des épisodes précédents) qui s'enchainent mais qui sont loin de faire une histoire cohérente.
le scénariste nous fait montre de ses connaissances en multipliant les termes techniques pour "faire réaliste" et qui, au final, sont trop nombreux et asphyxient le récit.
Buck est trop discret, Tumbler inexistant et Sonny n'est plus un clown gaffeur mais un obsédé sexuel macho avec les femmes!!!
les méchants islamistes basraniens (autant les appelés Iraniens) sont des plus clichés (le militaire et le religieux)
la pilote israélienne qui se révèle être une espionne russe du FSB car les Russes (qui sont dans le camp des méchants islamistes) ont prêté pour test des missiles top secret pour réaliser des essais en tir réel contre les avions us raptor. même si la présence russe au Moyen-Orient est une réalité,euh, c'est plus la guerre froide depuis de nombreuses années il me semble.on accumule les clichés scénaristiques.
ok, il y a des séquences aériennes mais elles n'ont aucune saveur comparées à celles de la trilogie nucléaire (opération apocalypse,les pilotes de l'enfer,le feu du ciel). trop de scènes dites de bravoure ne restituent pas l'ambiance d'un combat aérien. les morceaux de bravoure que sont les séquences aériennes me font penser au film les chevaliers du ciel qui en regorgent mais qui sont mal scénarisées surtout si on le compare avec les séquences aériennes de top gun.

quant aux dessins de winis, c'est une catastrophe. les personnages ne sont pas ressemblants d'une case à l'autre, leurs expressions déforment les visages. les personnages sont mal proportionnés, les dessins des cases sont trop petits. et puis, les avions, c'est loin d'être la perfection; on est à des années lumières de Bergèse, de Hugault et de leurs séquences aériennes.

Bref, un scénario insipide et manichéen d'un scénariste peu inspiré servi par des dessins médiocres d'un débutant qui n'est pas à la hauteur, la reprise de Buck Danny est un échec bien loin de celle réussie d'Astérix. c'est une déception pour le fan de cette série que je suis.
Les ayants droits et l'éditeur devraient arrêter le massacre et trouver des repreneurs ayant les qualités requises pour une série telle que Buck Danny. un peu de remise en cause ne fait de mal à personne.
un album à éviter d'acheter!!!
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2013
Fan d'aéronautique, de bandes dessinées et de Buck Danny depuis mon enfance, j'attendais avec impatience la sortie de ce nouvel album.

Nous retrouvons enfin une histoire à forte connotation aéronautique, ce qui n'étais pas le cas dans beaucoup d'épisodes précédents.

Si l'humour et toujours bien présent (je pense en particulier aux frasques picaresques de Sonny Tucson), certains dessins me semblent par contre bien bâclés et les évolutions des avions présentées de façon trop criarde (traits noirs sont bien envahissants).

Si ce n'était que cela ... en dépit de connaissances réelles dans le domaine, le scénariste confond le biplace du SU-27 Flanker (en tandem) avec le tout nouveau bombardier opératif russe SU-34 Fullback (biplace côte à côte) qui vient d'entrer en service. Erreur inadmissible pour quelqu'un sensé être initié en la matière. Je sais, je pinaille mais bien des fanas d'aviation auront remarqué cette bourde.

Autre chose : les auteurs semblent craindre les foudres de l'Iran, affublé du sobriquet de "Basran" alors que d'autres pays "passent à la casserole" dans ce 53ème opus ... le politiquement correct a encore sans doute frappé ...

A lire quand même car l'histoire est passionnante.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2014
Le scénario pouvait être...passable si l'on était indulgent pour le postulat de départ, l'utilisation d'un chasseur sensible pour faire de la reconnaissance dangeureuse. Mais le dessin... Pouah.Les appareils sont... bizarre. Le dessinateur exploite certaines formes particulières des avions pour des angles de vues un peu...audacieux. Mais çà passe encore.
Par contre tout le reste...Les personnages feminins sont baclés et limite masculin en fin d'album. Les armes changent de formes de cases en cases. J'espérai beaucoup sur la période moderne mais le dernier se passant en Corée dans els années 50 et incommensurablement bien, bien au dessus de celui-ci/
Changez tout pour les prochains !!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2013
Il est amusant le lire ces commentaires aussi sévères et exigeants pour une simple BD. Que d'exigences en effet pour cette série, certes mythique mais qui reste, ne l'oublions pas, un objet de loisir.

J'adore Buck Danny que je lis depuis tout petit et c'est pour ça que j'ai passé des heures à moquer ces trois aviateurs sans arme attitrée qui passent si aisément d'un "piège" à un autre, à terre ou en mer, qui ont planté un nombre incalculable d'avions, et dont les copains qui ne voient jamais la fin de l'histoire !
Charlier et Hubinon ont donné ses lettres de noblesse à cette série au fil des 40 épisodes faits ensembles, sous la pression de la parution de l'hebdo (car il fallait boucler les pages pour que le journal paraisse la semaine suivante), parfois avec réalisme, d'autre fois avec une la fantaisie la plus totale. Bien sûr, pas d'internet alors... pas facile d'avoir la bonne doc mais on se dit que même avec seulement quelques photos d'actualité, ils auraient pu faire mieux pour les codes et les couleurs des chasseurs embarqués. Mais la pression du direct, toujours (et déjà!), le rédac'chef qui veut sa planche le soir même... Peu de critiques ici pourtant, les fans ne sont pas si exigeants avec les créateurs.

Arrive Francis Bergèse avec son graphisme irréprochable et pourtant des scenarii très inégaux une fois Charlier disparu aussi. Oui ses avions sont parfaits et ses personnages expressifs mais est-ce suffisant pour Sabotage au Texas, la Nuit du Serpent ou Porté Disparu ? Je les ai quand même, évidemment, car cela reste du plaisir et cela rend les autres encore meilleurs ! Et peut-on être systématiquement au top ? Tous ces "critiques" le sont-ils, eux ?

Avec Cobra Noir, nous avons là une reprise dynamique et dans le fidèle esprit de la série. On retrouve la plupart des codes de la série de Charlier et Hubinon, des pitreries de Sonny aux avions hi-tech du moment, avec du pilotage et des traitres, des surprises et des héros. Être novateur sans trahir l'esprit, faire comme le Maitre mais sans l'imiter tout en gardant les repères attendus par les fans... n'est-ce pas trop demander ?
Perfectible ? Bien sûr, et je suis sûr que les prochains répondront aux attentes des plus exigeants. Mauvais ? Surement pas ! Les scènes sont vivantes, les avions sont fidèles et l'histoire se tient, même si l'on appelle pas "un chat un shah" (très bon, au passage).
Les nouveaux auteurs vont poser leur style sur nos héros, c'est ce qui permettra à la série de survivre, et la reprise est un exercice de style qu'ils ont réussi, à mon sens. Les gens n'aiment pas le changement, c'est ce qui les rend si sévères. Si vous aimez Buck Danny, vous aimerez cet album qui entre dans la suite logique des aventures de nos héros.

Enfin, pour ce qui est des avions et des prétendues erreurs à leur sujet : quand certains lecteurs voient un Su-34 Fullback et dénoncent assez agressivement une faute (grave ?), pour ma part, je vois un Su-32FN, voire un Su-27IB, ce qui correspondrait plus à l'idée des avions "récupérés" à droite et à gauche pour monter cette "black op".

Mais c'est de la BD, rien que de la BD qui doit apporter du plaisir au plus grand nombre, dût-elle céder un peu de réalisme au passage.
Donc, vivement conseillée pour tous les amateurs de BD d'aviation, ne boudez pas votre plaisir parce que quelques tatillons n'ont pas aimé.
77 commentaires| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2014
Les dessins sont parfois très mauvais, le scénario pathétique . j'aimerais vraiment retrouver les buck danny façon charlier avec le dessin d hubinon ou bergese. Là c est du grand n'importe quoi. Un album à oublier.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2014
Le scénario est assez bien ficelé, mais le dessin! Le dessin!! Heureusement qu'à l'origine les 3 héros ont eu une couleur de cheveu différente, cela permet de les reconnaitre. Fan de cette série depuis que je sais lire (j'ai 60 piges) je laisse un sursis au dessinateur pour qu'il s'améliore, je me console en reprenant la série depuis le premier N°. Une chose quand même, les zings ne sont pas trop mal rendus sans égaler la précision de Bergèse cependant.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)