undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 décembre 2011
Sont ici regroupés les épisodes #23 à 27 de la série régulière "Fables". Il s'agit de l'arc narratif "La Marche Des Soldats De Bois", dont la première partie se trouve dans Fables, Tome 4 : Le dernier bastion. En version originale, tous ces épisodes (le one-shot "Le Dernier Bastion" + les épisodes #19 à 27) sont réunis dans le même recueil, mais les éditions Panini ont la détestable habitude de fragmenter les TPB (recueils originaux) lorsqu'ils dépassent un nombre de sept épisodes, histoire de vendre davantage de volumes et de multiplier les gains. Tous ces épisodes ont été publiés entre 2003 et 2004.

Dans cette histoire, "l'Adversaire" semble avoir rompu la trêve ancestrale qui permettait aux personnages des fables de vivre en paix au cœur de New-York, loin de leurs royaumes originaires. Apparemment, le "Chaperon rouge" pourrait bien être à l'origine d'une "cinquième colonne" infiltrée entre les murs de "Fableville"...

"La Marche Des Soldats De Bois" est un des sommets de la série "Fables". Le récit est remarquablement construit, fluide et addictif. La lente montée vers la grande "bataille de Fableville" est menée de main de maître et le climax vous plaque sur votre fauteuil !
Le scénariste Bill Willingham continue d'approfondir la mythologie de son univers enchanteur et creuse enfin la toile de fond au niveau de la caractérisation des forces à l'œuvre, qui sont les véritables fondations de cet univers. "L'Adversaire" demeure toujours une menace aussi abstraite, mais certaines révélations permettent d'émettre quelques soupçons quant à sa nature...
Le dessinateur Mark Buckingham, s'il peut paraître parfois un peu consensuel, dévoile ici toute l'étendue de son talent. La construction et le découpage de ses planches, dans une merveilleuse osmose entre le fond et la forme, réservent au lecteur un véritable florilège de compositions conceptuelles, à la frontière de la bande dessinée et des enluminures, faisant ainsi écho à la présentation des contes dans la tradition des livres anciens ! Et cerise sur le gâteau, ce déballage imaginatif ne gène jamais la bonne lecture du récit. Au contraire, la lisibilité de chaque planche est optimale, et la grande bataille finale est composée et chorégraphiée avec une clarté hallucinante, scénariste et dessinateur ayant dû abattre un véritable travail de titan afin que toutes ces créatures trouvent leur place au milieu d'une gigantesque bataille au cœur des rues de New-York !
Tout simplement génial !
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)