undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles
5
3,6 sur 5 étoiles
Prix:17,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 décembre 2012
Ce recueil regroupe les épisodes "New X-Men" #122-133. C'aurait pu être une réédition économique de la version deluxe publiée en 2005 par Panini Comics (New X-Men, Tome 2 : L'arme douze), mais ce n'est pas tout à fait le cas. Cette nouvelle collection appelée "MARVEL SELECT" offre un découpage des épisodes différent (le deluxe regroupait les #127 à 138), un format comics traditionnel et une couverture souple (soft cover). Le deluxe proposait également la suite du "Manifeste Morrison" et des croquis préparatoires, qui n'ont pas été repris ici.

Le premier arc narratif proposé ici renoue avec les sagas cosmiques et ramène la princesse "Lilandra" et le peuple "Shi'ar" dans la série. Quelques épisodes se succèdent ensuite dans lesquels le "Professeur X" dévoile au monde entier sa véritable condition de mutant, exposant ainsi son école sous le feu des projecteurs. Pour terminer, l'arc "l'Arme douze", qui introduit le personnage de "Fantomex", complète le programme. Il s'agit probablement du passage le moins réussi du run de Morrison.
L'auteur continue néanmoins d'apporter du sang neuf à une franchise qui, depuis des lustres, vivait dans la redite et les méandres d'une succession de scénarios nébuleux à force de crossovers, spin-offs et autres séries dérivées créés pour rendre accroc le lecteur, obligé pour suivre l'ensemble d'acheter une pléthore de comics liés entre eux par une trame tentaculaire. Le scénariste resserre le tout autour d'un nombre réduit de personnages et conçoit des histoires toujours plus ambitieuses, denses et inédites, se suffisant à elles-mêmes. Il continue également de reformater la mythologie interne de la série (par exemple, l'institut Xavier, autrefois habitée exclusivement par les "X-men" et ensuite les "Nouveaux mutants", ressemble désormais à un campus universitaire peuplé d'étudiants de tous âges. Il y a même un quartier de New York appelé "Mutant Town", qui ressemble étrangement à un certain quartier du Bronx...). Et malgré tout, il parvient à ne pas briser la continuité de la série.

Le "style Morrison" peut néanmoins en dérouter plus d'un. Car son écriture est parfois provocante, souvent abstraite. Ses arcs narratifs sont au départ confus et bourrés d'ellipses brutales qui donnent au lecteur l'impression que les histoires, les contextes et les relations entre les personnages sont complètement bâclés. Dans le fond, il n'en est rien puisque tout finit par prendre de la hauteur au fur et à mesure que l'on avance dans la lecture ; mais dans la forme, on a souvent l'impression d'être complètement largué. Il n'y a pas à dire : Les épisodes doivent être relus une, voire plusieurs fois pour en apprécier toute la substance (bon, un franc bémol pour l'arc "L'Arme Douze", franchement moche et indigeste).
Ce recueil pourra également en exaspérer plus d'un avec son changement perpétuel de dessinateurs. Toute la dernière partie est confiée à Igor Kordey. C'est une horreur. Il nivelle vers le bas la totalité du concept de départ de "New X-men". Avant lui se sont succédés Ethan Van Sciver, John Paul Leon et Frank Quitely (c'est d'ailleurs ce dernier qui à couché sur le papier le look originel du run de Morrison).

Enfin, pourront également dérouter les fans de longue date les transformations physiques et la caractérisation des personnages les plus connus. Le Fauve est devenu un gros chaton bleu qu'on attend de voir miauler à tout moment, Cyclope a perdu en charisme à force d'être sous-exploité, Wolverine a du mal à nous convaincre par sa soudaine transformation en beau gosse à la moue limite film porno, et Xavier n'utilise quasiment plus son pouvoir, si bien qu'il nous donne l'impression d'être un loser dépressif.
Quant aux nouveaux-venus, on a plus l'impression d'être dans la "cantina" de l'épisode original de "Star Wars", c'est-à-dire avec des aliens en tout genre, que chez les "X-men" !

Saluons tout de même cette véritable entreprise de "révolution", avec une série d'épisodes ultra originaux, amitieux, matures et irrévérencieux. Car ce run possède incontestablement une sacrée personnalité !
66 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On ne peut pas dire que Grant Morrison n’a pas apposé, d’entrée, sa patte sur le titre. Une sœur jumelle pour Charles Xavier, qui pour marquer son arrivée ne tue pas moins de seize millions de mutants ! Elle échange ensuite son corps (en fin de vie) avec celui de Charles, déclarant au monde qu’il est un mutant, avant de s’envoler pour l’espace, rejoindre les Shi’ars !

Les aventures des Nouveaux X-Men de Grant Morrison se poursuivent ! Cassandra Nova, la sœur de Charles Xavier, attaque l’équipe avec la Garde Impériale. Fantomex fait sa première apparition face à l’Arme XII. Et l’irrésistible Emma Frost sème la zizanie au mariage de Jean Grey et Cyclope…
Le tout est illustré par des grands noms de la BD : Frank Quitely, Ethan Van Sciver, Igor Kordey, Phil Jiminez et John Paul Leon, entre autres.
(Contient les épisodes New X-Men #122 à 133)

Nos X-Men sont donc dans une situation inédite suite au départ de Cassandra Nova, dans le corps de Charles Xavier, en effet le monde entier est maintenant au courant des pouvoirs de Charles Xavier, et de ce qui se cache réellement derrière son école ! Jean Grey se retrouve donc à devoir faire face, non pas à des ennemis mutants, mais à une horde de journalistes ! Rajoutons à cela quelques difficultés de communication avec Cyclope, et une absence totale d’intimité et une vilaine grippe, qui semble attaquer tous les résidents de l’école !

C’est donc face au monde que les mutants font face, malgré les soucis internes, le couple Scott/Jean donc, mais aussi la nouvelle mutation du Fauve, se rapprochant toujours un peu plus de l’animal, les dissensions entre élèves, ou encore les envie lubrique d’Emma Frost !
Mais pas seulement, car Cassandra Nova n’est pas partie dans l’espace juste pour le plaisir de découvrir l’immensité du néant, mais pour utiliser la Garde Impériale afin de détruire les mutants, tous les mutants !

Après cette première saga, passionnante, Grant Morrison continu d’innover, intégrant Xorn à l’équipe et surtout en nous présentant, Fantomex, l’Arme XII, donnant alors une toute autre signification du X d’Arme X de Wolverine ! Le personnage est déjà menteur, manipulateur, charismatique, charmeur, sûr de lui et égocentrique, il est déjà parfait ! Je ne suis pas vraiment objectif pour cette saga, tant Fantomex est un personnage qui a su me passionner très vite !

Sa première rencontre avec les X-Men sera dans la manipulation et il ne risque pas de laisser une très bonne impression, en même temps, le personnage est assez borderline. Néanmoins, on sent que le personnage va durer et surtout en plus de marquer les esprits il apporte beaucoup d’informations nouvelles pour l’univers de Wolverine.

Graphiquement, nous avons une ribambelle de dessinateurs, de styles et de niveaux bien différents ! L’unité graphique générale en prend un coup. Il faut bien avouer que les traits de Frank Quitely n’ont rien à voir avec ceux de Phil Jiminez. C’est très joli dans l’ensemble, et heureusement les changements de dessinateurs se font d’un arc à l’autre. Ce qui fait que si l’unité graphique générale est chaotique, cela n’est pas le cas au cas par cas.

Grant Morrison continu donc son œuvre sur les X-Men, et plutôt que de dépoussiérer encore et encore des concepts déjà vus et revus, il s’évertue, comme bien souvent, à nous proposer de l’inédit, mais de l’inédit de qualité, prévu pour durer sur long terme. La preuve en est un personnage comme Fantomex, toujours présent dans les publications mutantes actuelles.
Et le résultat ce sont des histoires de qualités, un formidable travail sur les personnages et des intrigues passionnantes.

Bref, ce second tome, reprenant le run de Grant Morrison sur New X-Men, est dans la lignée du premier ! Innovant et passionnant. Entre la fin chaotique de l’arc avec Cassandra Nova, qui va radicalement changer la vision que le monde a de Xavier et son école, et l’arrivée explosive de Fantomex, nous avons le droit, encore une fois, à une lecture de très grande qualité narrative.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2013
Si le premier volet des x-men seon Morrison (New X-Men : E comme extinction ) était très séduisant, que ce soit au niveau du scénario ou des dessins, ce 2ème volet n'a clairement pas la même fraicheur. Déjà les dessinateurs ne sont pas toujours les mêmes, ce qui fait que parfois ils ne sont pas tip-top. Le scénario est plutôt bon, mais l'histoire de l'arme 12 est expédié beaucoup trop rapidement. Seul le personnage de Fantomex relance un peu l'intérêt, bref pas la meilleurs production X-men mais la qualité est quand même présente pour les non-pointilleux (d’où mon 3 étoiles).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2013
J'aime beaucoup le travail de Grantt Morisson mais force est d'admettre que c'est parfois déroutant. On passe des fois du coq à l'âne sans prévenir. Les histoires ne se valent pas toutes non plus et les dessins ne plairont pas à tout le monde.

j'ai tout de même apprécié de le lire notamment pour l'évolution des relations entre les personnages surtout entre Frost et Summers.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2014
un chef d’œuvre rien de plus ni de moins :)
c'est LA série incontournable des X-Men
(attention format souple ) .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,50 €
17,50 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)