undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:20,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 mars 2013
Un livre sur Hergé de plus ? le 190ème selon la préface de Stéphane Steemann, fils de l'excellent écrivain qui habitait au 21. Tintinophile collectionneur avéré, Stéphane Steemann, nous fait savoir que ce n'est pas un livre de plus sur Hergé, mais un livre très intéressant.

Après lecture de cet ouvrage, je ne peux que donner raison à M. Steemann. C'est un livre intéressant qui nous livre des sentiments d'un membre important de la famille Remi, à savoir son neveu. On apprend beaucoup de choses cette famille, avec cette fois une vue de l'intérieur.

Cet ouvrage est très bien écrit, et bien qu'un admirateur inconditionnel de l'oeuvre de HERGE SENIOR, je constate, et ce n'est pas la première fois, la froideur d'Hergé, face à l'enfance, à sa famille et à son frère Paul. Ce dernier, bon dessinateur, sans aucun doute, s'est fait écrasé par HERGE. Le passage quant Georges Remi JR présente son travail à son oncle est également révélateur. On ne va pas parler de la lettre qui à fâché Hergé contre son neveu.

Très triste quant on voit la transmission de l'héritage, à un anglais qui connaît rien à l'univers d'Hergé, à une Fanny qui n'en connaît pas plus et qui ne peut en tout les cas pas s'affirmer (une jolie potiche, et encore...).

D'autres volumes relatif à l'héritage de Hergé vont dans le sens de junior.

On a, de nouveau une preuve par neuf que Hergé n'a pas préparé sa succession. Beaucoup de laissé pour compte : Bob de Moor, le comptable et fidèle collaborateur M Dehezelle et autres....

Il met sa confiance en M. Baran, en sa nouvelle femme, complètement larguée, pour sa succession. Elle se lie ensuite à un anglais, pas le meilleur.

M. Hergé a fait une oeuvre extraordinaire, que j'admire pour tel. Par contre, je peux imaginer la rancoeur du neveu.

George Remi JR mentionne aussi les élucubrations d'un petit personnage, nommé Maurice Einhorn, qui est resté bloqué sur l'épuration (le soir volé) et qui ne semble pas avoir lu les écrits d'Assouline et autres concernant la guerre 39-45. On devrait aussi condamner les boulangers, bouchers et autres qui ont servi les allemand pendant cette période.

In fine, le livre est très prenant, car on sent une personne écorchée vive, qui l'exprime très bien, qui ne peut géré l'héritage de son hérédité.

Quand j'étais gamin, j'aurais aimé que Hergé soit mon père. Maintenant, je suis content qu'il ne soit pas mon oncle. Cela dit j'aime toujours Tintin.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2013
Il se lit pratiquement d'une seule traite ! Hergé avait ses défauts,tout comme son frère Paul...et comme tout le monde !
N'empêche que ce livre est très bien écrit,et il donne un autre point de vue que les Tintinophiles que nous sommes ne connaissaient pas.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2013
Tintinophile non excessif j'ai encore beaucoup appris sur cette longue saga de plus d'un siècle et je comprends qu'aprés tant de deceptions Georges R. ait préféré couper les lien avec "l'Héritage"!!....Livre trés interessant et bien écrit....
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Stéphane Steeman, inoxydable tintinophile, préface ce qu'il présente comme "le 190ème" ouvrage sur Hergé. Autant dire que, précédé d'une telle cohorte, le livre de Georges Remi jr, neveu et filleul d'Hergé, ne contient pas que des révélations, notamment concernant l'après-Hergé, piteusement géré par une veuve dont on a déjà dit beaucoup de mal. On apprécie davantage ce que l'ouvrage révèle d'inédit, notamment sur l'existence de Paul Remi, et sur les difficultés de l'auteur à se situer entre son père et son oncle. Ainsi page 350: "Deux hommes, l'un avec son sabre acéré (Paul), l'autre avec son crayon taillé en pointe (Georges) ont étouffé leur entourage de leur ego excessif; leur tenir tête relevait de la gageure, obtenir leur affection attentive tenait de l'illusion, tant ils étaient l'un comme l'autre encombrés d'eux-mêmes." Malgré quelques longueurs, un ouvrage à retenir.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2013
Sans méchanceté mais sans complaisance non plus, un portrait de la famille Remi et d’Hergé, qui nous permet de prendre la mesure d’un grand homme qui avait un indéniable talent et de belles qualités humaines mais qui était aussi un humain ordinaire avec ses défauts, ses doutes, ses errements et ses erreurs…
Il est probable (et même certain) que ce livre fera grincer quelques dents mais il serait de toute manière bien malaisé de critiquer l'auteur car lui a vécu la famille Remi de l’intérieur.
Un livre à lire pour tous ceux qui s’intéressent à Hergé et à son œuvre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici