undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
37
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:9,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Faërie est un roman étonnant et détonnant ! Le titre et la couverture ci-dessous font guise de trompe aeil car franchement, mise à part la précision apporté par l'éditeur en première page, on croit que l'on va glisser dans le monde de l'imaginaire et du merveilleux. (Presque genre Walt Disney de loin... )
Que dalle ! Le peu de merveilleux qu'il y a dans ce livre est terrifiant et le monde des elfes et des lutins dans lequel sont balancés les personnages principaux, de temps à autre, a l'image d'un monde empli de terreur ! C'est terrible et c'est grandiose !
Au niveau, de l'écriture c'est doux, simple et très concis, ça se lit assez facilement. Feist est efficace.
On devine bien que Raymond E. Feist est un spécialiste du fantasy car les passages les plus forts et les plus déroutants sont les passages où Feist immisce le monde invisible à l'aeil des humains.
J'ai aussi été fasciné par l'empreinte érotique sur certains passages magique. Un érotisme chaud, très puissant et pourtant dénué de vulgarité. Un érotisme presque sain ...!
Non sérieusement, Raymond E. Feist nous offre un joyau et les grosses touches de fantasy qui empreignent ce roman, nous donne une idée concernant ses autres romans tous fantasy !
Ils valent leur pesant d'or ! ;)
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2008
Ce livre de Feist est le premier que j'aie lu, par pur hasard, l'envie d'essayer. Les commentaires précédents du site étaient très encourageants.
Je lis pas mal de genres différents, en passant par le thriller, les romans historiques, Fantasy et bien qu'ayant trouvé beaucoup de livres géniaux, j'avais tjrs un peu de peine à comprendre ces personnes qui mettent dans leurs commentaires qu'ils ont lu tel ou tel livre d'une traite....
Et bien me voilà entré dans ce club car avec Faërie, je l'ai commencé et n'ai pas arrivé à le reposer avant de l'avoir fini !!!

Une Maison mystérieuse entourée d'une forêt tellement étrange, envoûtante et pourtant si terrifiante à la fois, contes et légendes celtiques, croyances, superstitions...chacun a son idée sur ce lieu emprunt de mysticisme et d'histoires oubliées.

Est-ce parce qu'ils sont des enfants, avec la pureté et l'innocence qui les caractérise que les deux jumeaux Sean et Patrick sont les premiers à ressentir au plus profond de leur âme cette atmosphère si particulière et ce sentiment maléfique qui rôde...Phil, Gloria, Gabbie, Jack, Aggie, Mark et Gary se retrouvent impliqués dans une manipulation démoniaque venue d'un monde parallèle mais c'est bel et bien sur les épaules des jumeaux que reposera le sort de leur famille et peut-être même, du monde....

Je ne peux que vous conseiller vivement ce livre...qui m'a enchanté, stressé, effrayé et bien sûr, attristé...une fois la dernière page tournée.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avant de parler de ce livre, je dirai seulement que mis à part quelques auteurs comme Robert Holdstock ou Ursula Le Guin, je n'ai jamais été un inconditionnel du genre Fantasy, c'est pourquoi ce roman à été une agréable découverte.
Raymond-E Feist est un auteur dont j'avais seulement entendu parler pour ces cycles tel "Les chroniques de Krondor" mais sans y porter une grande attention.
Avec "Faërie", j'ai découvert une histoire superbe et angoissante ou l'auteur partant du quotidien d'une famille venue s'installer dans un vieux logis aux abords d'une forêt, nous entraîne tout d'abord dans l'étrange, puis dans l'épouvante et enfin dans le merveilleux et la Fantasy.
Ce monde fantastique et féerique qu'il a imaginé est fascinant, poétique, décrit avec précision mais aussi par moment terriblement cauchemardesque. Il restitue à merveille les terreurs de l'enfance.
Ce roman mêle habilement fantastique à la Stephen King et Fantasy imprégné de folklore et de légendes plus que d'héroic fantasy.
En un mot, j'ai adoré.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2007
Sans vouloir tomber dans des commentaires dythirambiques, de tous les livres que j'ai lu, celui-ci est probablement celui qui m'a fait faire le plus de cauchemars (avec Simetierre de S. King) ; pendant 2 nuits, je n'en ai pas dormi tellement ce livre est étrange et envoûtant. C'est ça, envoûtant.... ça doit être les fées !
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
(Si l'argumentaire complet ne vous intéresse pas et que vous voulez une critique COURTE, adressez une prière au Bon Peuple afin qu'il vous transporte magiquement à la fin du texte, vous y trouverez votre bonheur sous la forme d'une version ultra-condensée de ma critique)

Ce roman est la seule incursion de Feist, auteur majeur de la Fantasy moderne, dans le domaine du fantastique, et croyez-moi, c'est bien dommage. Il est très, très doué dans l'exercice, et j'aurais franchement souhaité qu'il écrive plus de livres dans ce genre plutôt qu'un 48ème ouvrage dans le monde de Pug.

Avant de parler du roman, il faut quand-même faire un point sur son genre, sur ce à quoi il ressemble et surtout sur ce à quoi... il ne ressemble pas et à qui il n'est PAS destiné. Avant tout, il faut bien préciser qu'à mon sens, même s'il contient quelques éléments fantasy, il ne relève pas de ce genre, alors que je l'ai déjà vu affublé de l'étiquette de dark fantasy. Clairement, il ne suffit pas d'avoir des éléments fantasy et des éléments dark pour en faire de la dark fantasy. Non, en fait il relève beaucoup plus clairement du fantastique, particulièrement des textes les plus oniriques de Lovecraft (je pense particulièrement à A la recherche de Kadath, à La musique d'Erich Zahn et à L'étrange maison haute dans la brume) mais pas seulement : en effet, certains passages m'ont fortement rappelé La maison de la sorcière, et la Chose Noire de Faërie peut faire penser à Brown Jenkin du texte de Lovecraft.

Clairement, beaucoup de passages du livre relèvent non seulement du fantastique Lovecraftien, mais aussi, allant encore plus loin, carrément de l'horreur et / ou du paranormal, soit parce qu'il s'y déroule des événements que je qualifierais de "visuellement horribles", tout à fait dans l'esprit de l'Exorciste, soit parce qu'une des protagonistes subit les assauts sexuels d'une entité surnaturelle (comme dans le film L'Emprise), soit encore parce que nombre de passages ont de très fortes réminiscences de tout ce qui est associé aux... enlèvements par des extraterrestres (je vais y revenir). Conséquence : oui, il y a marqué Faërie sur la couverture, oui, il y a des passages qui relèvent AUSSI du merveilleux, mais NON (je précise car j'ai vu un commentaire dans ce goût là), CE LIVRE N'EST PAS DESTINE AUX ENFANTS ni aux gens que la moindre scène un peu érotique ou un peu glauque / horrible / gore / dark va rebuter. Si c'est du merveilleux féerique que vous voulez, des tas d'autres auteurs ont écrit sur le sujet (si vous voulez mon avis, très mal pour la plupart, mais bon, les goûts et les couleurs...). Cela va aussi clairement immensément au-delà de ce qu'a pu proposer quelqu'un comme Pierre Pevel dans son excellent cycle Le Paris des merveilles  : en comparaison, les méchants de Pevel font bien pâle figure à côté de ceux de Feist. Et puis Pevel insiste plus sur le côté merveilleux que sur le côté étranger (et terrifiant).

Enfin, le roman relève clairement de l'occulte et de l'histoire cachée, mais je vais éviter d'en dire trop à ce sujet pour ne pas spoiler. Je dirais juste que la nature "physique" des Fées et la relation qu'elles cherchent à établir (ou pas, d'ailleurs) avec les humains est très intéressante (particulièrement dans le contexte contemporain du roman -il se passe à l'été et l'automne 88-, notamment via l'explication de la répugnance des fées envers la technologie), et que leur place entre Ciel et Enfer est également bien trouvée. J'ai beaucoup apprécié l'absence de manichéisme (même les "bonnes" fées doivent être traitées avec respect, déférence et avec les rituels appropriés, faute de conséquences allant d'ennuyeuses à terribles) et la représentation non-caricaturale du Mal : au lieu d'être bourrin dans le meurtre, la destruction et le viol, celui-ci est corrupteur, du coeur, du corps, de l'esprit et de l'âme. De plus, il n'est pas toujours hideux, comme chez les Chrétiens ou chez Moorcock, le chaos, le mal, peuvent prendre l'apparence la plus (inhumainement, impossiblement) belle et séduisante qui soit.

Je fais une petite digression (n'hésitez pas à la sauter si vous voulez en savoir plus sur le roman en lui-même et pas sur un thème connexe), mais c'est à la lecture de tout ce qui est associé aux apparitions d'êtres féeriques dans ce roman qu'on se rend mieux compte des troublantes similitudes que certains ont vu entre eux et les (prétendus) enlèvements / rencontres avec des extraterrestres ces 50 dernières années : odeur étrange (fleurs + épices pour les fées dans le roman, cannelle souvent signalée avec les extraterrestres), temps "perdu" (une certaine quantité de temps a "disparu" après l'événement), souvenirs effacés / modifiés / réprimés, sensation que le décor / la pièce bascule dans l'étrangeté au début de la "rencontre", atmosphère onirique lors de celle-ci, sensation que les êtres impliqués sont profondément étrangers / inhumains sur le plan psychologique, sensation de se déplacer dans des endroits où les lois sont différentes / qui sont plus grands qu'ils ne devraient l'être ou qui sont si grands qu'ils ne devraient pas pouvoir tenir dans le lieu où ils sont supposés être dans le monde réel, etc.

Pour revenir au roman, extrêmement rares sont, pour moi, les auteurs qui ont su rendre correctement le caractère profondément étranger, inhumain (pas forcément dans le sens cruel, mais plutôt étranger aux modes de pensée humains), dual (des êtres capables de faire le bien comme le mal sans logique apparente), onirique des êtres féeriques. Jusqu'ici, les meilleures tentatives que j'avais pu lire venaient de deux romans et d'une longue nouvelle de Poul Anderson, mais clairement, Feist a excellé dans l'exercice. Faërie est pour moi le roman que quelqu'un qui s'intéresse aux deux Cours des fées doit absolument lire, car l'auteur a réellement réussi à capturer et à traduire en mots ce que sont leur atmosphère et leurs particularités.

Le style est fluide, extrêmement prenant et immersif (c'est flagrant dans toutes les scènes où une fée attaque un des humains)et les personnages, bien qu'assez énervants (ils sont quasiment tous beaux / riches / célèbres / des sommités dans leur domaine / outrageusement perspicaces / moralement irréprochables) servent l'histoire plus qu'ils ne la desservent (et puis bon, les vrais personnages sont plus les fées que les humains...). Mention spéciale aux deux jumeaux, qui, sur la fin du livre, se révèlent très intéressants. Rien à signaler côté structure, c'est linéaire, pas de flash-backs ou d'autres effets de style. Il y a quelques termes un peu recherchés, mais on est loin de Jaworski.

EN RÉSUMÉ :

Un roman puissant, relevant d'un fantastique noir et onirique que n'aurait pas renié Lovecraft, mâtiné de scènes incontestablement horrifiques, sexuelles, glauques et malsaines, mais jamais gratuites et toujours justifiées par l'histoire. Amateurs de féerique "merveilleux", s'abstenir cependant (et pour rappel, ce n'est pas un éditeur jeunesse mais adulte). C'est, pour moi, le roman (écrit par un auteur majeur / sachant écrire, hein) qui a su le mieux capter et restituer au lecteur le côté profondément étranger des Cours féeriques. Bref, si vous vous intéressez à ces thématiques, que les scènes glauques ne vous dérangent pas, et que vous aimez l'immersion dans un univers profondément autre, foncez, vous ne le regretterez pas. Sinon, évitez, ce n'est pas de la fantasy à elfes, épées et dragons, ce n'est pas du féerique gentil et merveilleux, et ce n'est pas pour les enfants ou les (comment disent-ils, déjà, à la télé, en avertissement préliminaire avant certains films ?) personnes sensibles.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juin 2009
Voici un des meilleurs romans que j'ai lu !!!

Vu les commentaires de ce livre, je me suis lancée dans sa lecture avec un peu d'appréhension car ils parlaient d'angoisse même de terreur et c'est pas du tout ce que je recherche.

Ce que j'ai bien fait de ne pas m'arrêter là!!!
Quelle bonne surprise des les premières lignes. J'ai été emportée.
Je n'ai pu lâcher ce livre avant de le finir. Pas d'horreur ni même terreur mais que du mystérieux, du captivant.
L'histoire est prenante du début à la fin, l'intrigue tient en haleine d'un bout à l'autre.
Je ne raconterai rien de l'énigme, c'est à vous de la découvrir.

Je conseille vivement.
Bonne lecture.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2013
Voici un roman magistral, du stress, de la peur, du mystère, du mensonge, de l'amour, de la folie. l'auteur joue littéralement avec son lecteur insufflant à son livre une ambiance paranoïaque et le sentiment d'un drame imminent. Chaque page est délectation.
à lire d'urgence
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2007
Je ne savais pas que Mr Feist était capable de rédiger une oeuvre aussi exceptionnelle où il réussit avec brio à mélanger différents genres littéraires. Ce livre a un côté Lovecraftien qui envoûte le lecteur et risque de démontrer à tous que les légendes ont une source bien réelle.

Génialissime, à acquérir au plus vite les yeux bandés.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2013
Pour tous les amateurs du genre, c'est un livre à avoir sur sa table de chevet. Je ne connaissais pas Feist, mais ce livre m'a clairement donnée envie de découvrir d'autres de ses histoires.
Je le conseille !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est le premier roman de cet auteur que je lis et certainement pas le dernier !!
L'histoire démarre fort dès le début, on est de suite plongé dans le doute, les questions, l'angoisse ...
C'est un livre très mystérieux ...
L'histoire est vraiment captivante. On voit d'un côté Gabbie et les jumeaux vivre des phénomènes plus qu'étranges et qu'ils n'identifient pas, et de l'autre, Mark mener son enquête afin de définir la source de ces curieux événements ...
Je ne dirai rien de plus sur cette oeuvre, croyez-moi, ce serait gâcher votre plaisir. Il faut tout découvrir du début à la fin !
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus