undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles
10
3,6 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:19,25 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 décembre 2012
J’avais des préjugés sur Marie Darrieussecq… pas très bon. J’ai tenté de les oublier en me plongeant dans la lecture de Clèves.
Malheureusement j’ai une fois de plus été déçue. Je ne suis probablement pas le bon public pour ses livres.
J’ai du mal à trouver de l’intérêt à l’histoire que l’auteur raconte. Une jeune fille passe de l’enfance à l’adolescence et découvre le sexe. Nous assistons avec un peu d’effroi à ces aventures vraiment pas passionnantes. Pour moi la vocation d’un livre est de vous faire découvrir un univers, des personnages, une culture, une histoire… pas me faire rêver mais au moins m’emmener quelque part … rien de tout cela ici, on plonge dans un univers un peu sordide et les pages s’enchainent facilement parce que la lecture glisse sur cette écriture un peu plate…
Le talent qu’on peut reconnaitre à M. Darrieussecq est celui de se mettre dans la peau et retranscrire très fidèlement les émotions d’une jeune fille. Les échanges avec les copines de Solange et les relations amour-haine-jalousie entre les filles sont il est vrai plutôt fidèles à ce qu’on a soi même connu en tant que jeune fille. c’est alors avec un petit sourire en coin qu’on replonge dans cet univers.
Mais sinon pff c’est pénible.
Ce n’est pas de la pruderie qui me fait ne pas aimer ce livre mais vraiment un manque d’intérêt pour la manière dont est traité un sujet qui aurait pu être passionnant.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bof; effectivement un texte étonnant à la prosodie proche de la "novlangue "dont est friand une certaine jeunesse et il s'agit d'un "relatif "tour de force .
Quant au fond, rien de nouveau sous le soleil et cette découverte de la sexualité est barbante. On ne retrouve par exemple pas la puissance solaire d'un André Hardellet ( Lourdes, lentes ...) ou d'un Louis Calaferte.
33 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2013
Un début un peu poussif, avec un style assez surprenant auquel il faut s'habituer. Passées les 50 premières pages, l'histoire s'installe et l'on suit avec plus d’intérêt l’héroïne dans son éveil de jeune femme. Un petit bémol sur l'apparente monomanie des jeunes filles du livre qui ne semblent s’intéresser qu'à la chose et comment la faire.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2013
Ce livre ne raconte rien d'intéressant sur une jeune fille qui découvre sa sexualité de manière à la fois très conformiste et très "irréelle"...
L'auteure a trop regardé de films pornos avant d'écrire, histoire d'avoir des idées à défaut d'inspiration.
Excessivement décevant d'une Marie Darrieussecq qui semble avoir perdu son talent indéniable au fil des années, au profit d'exercices techniques littéraires qui ont la froideur des histoires de cul qu'on se raconte bourrés entre mecs au Café du Commerce....
en résumé ; du cul mauvais et pas d'amour.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2013
J'avais espéré y trouver un écho de mes émois adolescents, j'ai juste trouvé un exercice de style assez vain quoique bien maitrisé.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2011
L'auteure a réussi le pari de la meilleure fiction, celle qui invnete un idiolecte propre à une adolescente troublée par la chose sexuelle. Aucune veulerie mais une expérimentation neuve qui entraine Marie darrieusecqencore plus loin dans la vérité romanesque. C'est aussi un livre comique quand l'héroïne met O sur 20 à "La princesse de Clèves " et pourtant la princesse est dans l'intertexte, bien présente. Le document est aussi soiologique comme chez Annie Ernaux; UNe grande auteure un peu méprisée ou lue avec condescendance, ce qu'elle ne mérite pas.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2012
J'ai beaucoup apprécié cet ouvrage qui traite, avec beaucoup d'humour et de fantaisie un sujet très délicat (à ne pas dévoiler pour ne pas déflorer l'histoire). Il m'a beaucoup amusé.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2013
Chaque femme retrouvera dans le personnage du livre ces instants de doute ou de révélation qui ont peuplé notre adolescence.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2011
j'ai acheté ce livre suite à une émission télé qui le présentait.
il s'agit d'un livre "érotique" mais pas uniquement.
l'écriture est un peu déroutante au début avec ses paragraphes très courts mais ça donne un style très particulier et un rythme soutenu.
le contenu est troublant grivois sans être grossier, érotique mais pas pornographique et surtout il fait réfléchir sur l'éveil au sexe, le rapport des jeunes et le sexe, l'adolescence.
Si vous recherchez de l'excitation pure ce n'est pas le livre qu'il vous faut.
un bon moment.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2011
il faut oser se relier à la tradionnelle princesse de cleve .Tout reste toujours à tenter dans notre monde actuel mais attention aux retombées
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,50 €
17,25 €
8,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)