undrgrnd Cliquez ici Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,2 sur 5 étoiles
66
3,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:22,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 novembre 2015
C'est la 1ère fois que je lis cet auteur et je n'ai pas été déçue. Alors oui, il y a quelques longueurs, mais globalement, le livre est bon, très bien écrit. Mais pas facile d'accès. Cela me fait penser à un roman d'initiation à la vie pour ce tout jeune homme qui, déjà, a vécu des choses lourdes, trop lourdes. Mais c'est ce qui lui permet d'avancer, de grandir et de mûrir. J'ai été étonnée de voir tant de critiques négatives, mais je pense avoir compris. Ce livre fort et âpre ne se lit pas à la légère, il faut parfois se forcer, continuer, relire certains passages, bref faire des efforts. Et cela, peu de gens en ont envie. Alors on préfère lire plus léger, et c'est également très bien comme ça. Après tout, chacun ses goûts !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2013
De la part d'un auteur capable de produire, ici un roman remarquable avec du fond ("Indépendance"), là un recueil de nouvelles où il ne se passe presque rien mais où tout mouvement ou pensée est parfaitement décortiqué ("Pêchés innombrables"), ce "Canada" - vendu comme l'événement littéraire de la rentrée - constitue une cruelle déception.

D'habitude brillamment contemplatif, Richard Ford se montre ici très statique, et sur le mode poussif, en plus... L'action n'évolue guère, de surprise il n'y a pas, et toutes les pensées et/ou peurs et/ou observations du personnage principal sont décortiquées d'une manière assez scolaire, avec de nombreuses répétitions à la clé. Bref, sur une histoire presque vide, ce subtil orfèvre du sous-entendu qu'est Ford tombe ici dans le récit très appuyé, avec un style beaucoup moins convaincant que dans ses écrits précédents.

Au final, l'absence de style et la linéarité de l'histoire évoquent Douglas Kennedy, et un Kennedy dans lequel il n'y aurait même pas de rebondissements dans le récit !

Auteur à lire (pour ceux qui ne connaissent pas encore), mais livre à éviter.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2013
Déçue par ce roman au thème prometteur. J'ai trouvé l'écriture "correcte", donc terne, et le récit ne m'a accrochée à aucun moment. Lecture ennuyeuse en ce qui me concerne, on attend que ça décolle...et cela ne se produit pas!
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2014
Vendu comme "le livre de la rentrée", ce roman est d'un ennui indescriptible, d'une platitude insigne et d'une écriture bâclée. Aucune empathie ne se dégage d'aucun personnage, la morale est primitive. Cinq cents pages à attendre d'être surpris, ému, intéressé. Les critiques qui l'ont encensé l'ont-ils lu?
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2013
Trois étoiles c'est un peu trop juste, 4 un peu trop. Un commentateur précédent (Arribat) ayant pensé de même, et mis 4 étoiles, j'en mets 3 pour arriver à une moyenne de 3,5.
Ce livre est divisé en trois parties. Dans la première, le narrateur, Dell, raconte comment ses parents, couple américain sans histoires quoique dysfonctionnel ont pris la décision délirante d'attaquer une banque (je ne révèle rien, c'est dit tout au début). Cette première partie est rythmée et assez prenante. La seconde partie raconte sa fuite au Canada, morne plaine. La troisième, très courte (et très réussie) fait le bilan, la vieillesse venue. Mais avant d'en arriver là, il aura fallu se taper toute la seconde partie qui m'a paru (comme d'autres l'ont signalé) trèèèès longue, avec des personnages dont aucun n'est attachant et dont finalement je n'ai pas très bien compris les motivations. Finalement, un livre que je suis assez contente d'avoir lu, et très contente d'avoir fini.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2015
J'ai adoré ce roman, cette lecture fleuve au rythme inattendu, car on va de surprise en surprise, on passe de phases ultra rapide relatant des événements très forts à de longs moments quasi statiques, où les transformations s'opèrent réellement, où les événements trouvent leur impact. L'écriture est souple, élégante, efficace. Un livre qui fait beaucoup réfléchir sur le temps et sur les événements qui font une vie. Et, surtout, à lire !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2014
La quatrième de couverture est trompeuse. Le livre ne raconte pas ce qui y est évoqué (hold up,...) mais psychologise sur le pourquoi de ces actes.
Qu'aurait pu ou dû faire mes parents ? Pourquoi ont-ils fait cela plutôt qu'autre chose ?
En bref, grosse tromperie sur la marchandise.
A oublié
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2014
Le début du livre m'a plu. Malheureusement, je me suis très vite ennuyée, jusqu'au 50 dernières pages. J'ai rarement mis autant de temps à lire un roman. En revanche, je n'ai pas regretté d'avoir été (péniblement) au bout de ma lecture : j'ai trouvé la fin très forte.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2014
A lire les critiques élogieuses, je m'attendais à un monument à la "Confiteor"... Hélas, on en est loin. La 1ère partie pourtant est intéressante, voire distrayante, ensuite on s'enlise dans un ennui profond.
Quoiqu'il en soit, chapeau à l'éditeur pour cette opération marketing ayant abouti à l'obtention du Fémina étranger, complétement immérité.
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2014
Celui qui a trouvé Canada Dry comme commentaire est plus doué en écriture et trouvaille que ne l'est l'auteur du livre.
Toutes les 10 pages, je me retenais d'abandonner la lecture de ce "chef d'œuvre" de l'insipidité.
Surtout ne pas lire la quatrième de couverture, ou alors ne lire que cela, et on restera sur une bonne impression.
Prix Femina étranger 2013 ? Il y a un John Irving sorti en 2013, que je n'ai pas lu, mais il est forcement meilleur que ce fouillis de notes et pensées inintéressant. Lui au moins sait écrire.
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,80 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)