undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
16
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Broché|Modifier
Prix:17,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 novembre 2013
Véritable travail d'orfèvre ! ... Histoire émouvante, écriture finement ciselée, un régal ! Amoureux de la langue française, vous allez savourer !....
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C’est un livre qui ressemble à un jardin japonais : calme, paisible, même lorsqu’un violent orage s’abat sur les plantes. Il est parsemé de Haïkus comme le jardin est parsemé de fleurs, de ci, de là, sans ordre, pour le plaisir des yeux… pour la beauté tout simplement…tout comme les oiseaux parsèment les éventails ….

C’est un de ces livres « bijoux » que l’on ne veut pas laisser, qu’on ne souhaite partager qu’avec ceux qui seront touchés par la musique des mots et qui le comprendront (merci à l’amie qui m’a jugée digne de ce trésor littéraire).

« Une sérénité d’un autre siècle émanait de ce globe de clarté au sein duquel un éventail assombri s’agitait de temps à autre comme l’aile d’un papillon de nuit. »

C’est un livre dont il ne faut presque rien dire tant en parler serait le déflorer….
L’écriture poétique est ciselée pour nous emporter dans ce coin de Japon où certains peignent des éventails, d’autres herborisent, tout un chacun vivant en harmonie avec ce qu’offre la nature … La diversité est là et malgré tout, tous semblent reliés par cette sérénité qui « transpire »…

Lorsqu’on lit ce très court roman, on se retrouve dans une « bulle » de douceur, les mots, les phrases défilant comme autant de petites touches d’un tableau prenant vie sous nos yeux…
Ou comme une symphonie car on aurait parfois envie de dire « chut écoutez… » tant les mots sont comme les notes d’une délicieuse partition jouant un hymne à la vie près de nos oreilles ….
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2013
À la pension de Dame Hison, dans une région reculée du Japon, vit maître Osaki, jardinier le jour (la seule description du jardin nous enchante) et peintre d'éventail le soir. C'est cet endroit que choisi Matabei pour échapper à son quotidien. Et on se laisse immédiatement happer par ce petit univers. Petit à petit on apprend à connaître tous les habitants de la pension - des personnages qu'on n'oubliera plus - et le jardinier-peintre que Matabei prendra pour maître. Il s'agit en quelque sorte d'un récit initiatique tout empreint du zen japonais. Plus qu'une invitation au voyage, une véritable réflexion sur la fragilité des hommes et de leurs passions. Jusqu'au moment où...
Un roman à lire de toute urgence !
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2014
Quelle merveilleuse decouverte que ce recit poetique si precisement ecrit qui nous porte dans un univers aussi enchanteur et malefique! L'ecriture m'a fait penser a du Rimbaud....La trame romanesque même etirée parfois à l'extreme reste un genial fil conducteur qui ne lâche pas le lecteur attentif :effectivement un petit effort pour entrer dans ce livre est necessaire mais alors quel miracle!Un grand prix aurait été merité par ce livre!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est vrai que l'on a un peu de mal à rentrer dans le livre et à en comprendre toute la complexité . Car il y a trois générations dans ce livre et ce récit nous est donné par Xu Hi Han en hommage à son maître Matabei Reien lui même disciple d'Osaka peintre d'éventails merveilleux et créateur d'un jardin comme seul les japonais en ont le secret.
Et c'est bien l'histoire de Matabei qui nous est contée et de la pension de famille de dame Hison avec ses locataires tous un peu fantasques. Nous découvrons ce jardin merveilleux que l'écriture de son auteur nous restitue de manière magnifique " la vie est un chemin de rosée dont la mémoire se perd, comme un rêve de jardin" et c'est cette mémoire que l'auteur nous redonne avec tant de talent.
A lire comme un beau conte initiatique ou l'on découvre des personnages haut en couleur, à l'ombre de ce poétique jardin et de la création de ces magnifiques éventails
Ni tourment ni deuil
Sur les roses du jardin
Dispersez mes cendres
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2016
C'est à Atôra, dans une petite pension perdue entre l'océan et la montagne que Matabei Reien a choisi de se retirer, loin de la trépidante Kobé. Au sein d'une petite communauté d'exilés de la vie, couvée par Dame Hison, la propriétaire des lieux, ancienne courtisane aux formes épanouies, Matabei retrouve sa sérénité perdue. Mais c'est surtout dans la compagnie du vieux jardinier qu'il trouve un but à sa vie. Osaki Tanaka devient son maître et l'initie au jardinage et à la peinture d'éventails. A la mort de son mentor, il continue le minutieux travail de préservation de la beauté des lieux et à son tour enseigne son art à un disciple, le jeune Xu Hi-han. Entre la transmission de son savoir, ses promenades dans la montagne et ses incursions dans le lit de Dame Hison, Matabei est un homme apaisé et serein. Cependant, comme jamais rien ne dure, ce bel équilibre sera rompu, d'abord par la beauté ensorcelante d'une nouvelle pensionnaire, puis par la nature elle-même, qui se révolte et reprend ses droits sur les hommes qui ont cru la dompter.

Le Japon tel qu'on le rêve dans un roman d'initiation et de transmission qui laisse la part belle à la beauté et à la poésie. Hubert HADDAD nous entraîne dans un univers esthétique et intemporel, dans le calme zen d'un jardin pensé pour sublimer la nature au fil des saisons. Mais la douceur des lieux et la délicatesse des touches de peinture cèdent la place à la violence des sentiments et à celle de la nature déchaînée, prouvant que rien n'est immuable et que le monde finit toujours par rattrapé celui qui veut le fuir.
Un petit bijou à savourer sans se presser. Sublime Japon, sublime roman!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Hubert Haddad dont j'ai lu plusieurs livres et surtout l'inoubliable Rêves de glace, aime écrire, sa plume est presque désuète tant elle est sophistiquée, voire précieuse. Cela m'a gâché, je le reconnais, le début de lecture de ce roman -ci; pourtant, il ne faut pas s'arrêter à cet esthétisme dérangeant et un peu lourd qui va soudain être chamboulé par l'arrivée de l'inattendu, de l'évènement terrible.
Il faut s'acheminer vers la fin pour saisir la cohérence inéluctable de la construction romanesque et la parabole métaphorique: « Comme les éventails d'Osaki, tous ses souvenirs attendaient l'instant d'être dépliés d'un seul geste, dans le jardin des retrouvailles ».
C'est un roman d'initiation où le peintre apprend du jardinier-dessinateur et enseigne à son tour au jeune balourd dont la vie ainsi se transformera.

Extrait: » Chaque éventail ouvert était tout à la fois une page du secret et un coup de vent dans les bonheurs du jardin(...). C'était un double mouvement, une danse permanente entre l'atelier et l'enclos enchanté »...
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2013
J'ai fait un très très agréable voyage avec ce livre d'une belle poésie, d'un rythme de vie qui va avec les saisons (un luxe de nos jours), Je l'ai déjà offert à 3 personnes que j'aime et c'est un cadeau que je referais encore.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2014
pour bien apprécier ce livre je l'ai relu aussitôt….il est écrit de façon poétique , c'est vraiment de la littérature avec des descriptions de la nature japonaise qui nous transporte dans un univers fleuri et "merveilleux" même à la fin quand on plonge dans l' horreur du tsunami de Fukushima.
à lire pour ceux qui aiment les descriptions et les histoires entre rêve et réalité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2016
Quelle poésie! Si vous aimez prendre le temps et vous imaginer dans la nature pour entendre le bruissement des feuilles et profiter des couleurs changeantes des saisons au Japon, ce livre est fait pour vous. Et si vous ne savez pas prendre le temps, alors c'est peut-être l'occasion d'apprendre. Ainsi l'a fait le personnage principal venu chercher l'oubli dans ce village perdu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,50 €
4,60 €
5,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)