undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
28
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:13,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ayant beaucoup aimé Le monde de Charlie lors de sa sortie cinématographique, j’avais mis le roman éponyme en haut de ma wish list. Grâce aux éditions Sarbacanes, j’ai pu enfin le lire : émotions garanties !

Au lycée, Charlie n’est pas vraiment en phase avec les autres adolescents. On le trouve étrange, « pas raccord ». Il ne s’y sent pas à sa place jusqu’au jour où il rencontre Sam et Patrick qui vont prendre Charlie sous leur aile. L’adolescent va découvrir une tout(e) autre vie, plus riche et plus excitante, mais pas pour autant plus facile.

Si le film m’avait déjà beaucoup émue, ce n’est rien en comparaison avec le livre. Dès les premières pages, j’ai été happée par l’histoire. Il faut dire que le style utilisé par Stephen Chbosky ne peut qu’interpeler : Charlie adresse ses lettres à un inconnu, à travers lesquelles il nous livre son quotidien, ses doutes... On devient donc plus qu’un simple lecteur : on se retrouve propulsé au rang de confident. Comment ne pas être touché par Charlie ? Stephen Chbosky décrit, malheureusement, à merveille le mal-être de certains adolescents qui se sentent différents des autres. Il y a des périodes d’espoir mais également des moments où on se dit que rien ne peut changer. Pourtant, l’auteur ne tombe jamais dans le pathos, au contraire, il sonne juste : on ne ressent pas du tout le côté fiction, on dirait vraiment une histoire vraie.
.
« Tout ce que j’aimerai, c’est que Dieu ou mes parents ou Sam ou ma sœur ou n’importe qui d’autre me disent simplement pourquoi je ne suis pas « raccord ». Qu’ils m’expliquent ce qui ne tourne pas rond chez moi. Qu’on me dise juste comment être différent d’une façon qui soit logique. Comment faire partie de tout ça. Le faire disparaître. Je sais que c’est pas une bonne idée : c’est mon problème à moi et je sais qu’avant d’aller mieux, les choses sont toujours pires (comme dit mon psy), mais là c’est trop de pire à supporter. »

Et même si l’action se déroule au début des années 90, Le monde de Charlie reste un roman contemporain et actuel. Finalement, malgré les vingts ans qui nous séparent de Charlie, il n’y a pas de clivage entre les ados d’hier et d’aujourd’hui, ils ont les mêmes questions en tête au sujet de l’amitié, de l’amour, de la famille… J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la relation entre Charlie et sa sœur, qui est beaucoup plus développée que dans le film.
Le monde de Charlie est donc un roman fort : l’histoire d’un adolescent qui ne trouve pas sa place. J’ai aimé Charlie et sa naïveté, Patrick et Sam qui vivent leur existence à fond. L’histoire, les personnages sont pour moi intemporels. Le livre de Stephen Chbosky peut être lu par n’importe quel jeune, à n’importe quelle époque. Le monde de Charlie a vraiment tout d’un roman culte !
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2014
Je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant qu'il ne soit adapté sur grand écran -par l'auteur lui-même, ce qui est assez rare pour être souligné- et me suis donc empressé de le lire avant de céder à la facilité d'aller le voir en salle.

On serait a priori tenté de comparer Le monde de Charlie à des oeuvres comme Juno, parce que ça parle d'ado un peu atypiques, ou à des bouquins comme Le bizarre incident du chien pendant la nuit de Mark Haddon, Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer pour la ressemblence frappante entre leur personnage principal, décallé dans une sorte d'autisme socialement compatible, très différent, beaucoup plus sensible, extrêmement intelligent et pourtant jamais vraiment intégré.

Voilà qui est un peu Charlie, dont on découvre le récit d'une année scolaire grâce aux courriers qu'il envoie sans vraiment révéler son identité à une personne qu'il connaît sans connaître, dont on ne saura jamais rien. Charlie va avoir 16 ans, il est en seconde dans un lycée de Pennsylvanie, a un grand frère qui va entrer à l'université comme joueur de football américain, une soeur qui est en terminale et commence à s'intéresser aux garçons, un père assez mâlin et aimant, une mère assez effacée.

Au lycée, il n'a plus d'amis depuis que son meilleur ami Michael s'est suicidé. Il fait alors la rencontre de Sam et Patrick, un garçon et une fille qu'il pense être en couple avant qu'il ne découvre qu'ils sont en fait demi-frères et demi-soeurs. Il tombera immédiatement amoureux de la belle Sam, et intègrera sans ciller que Patrick est gay et fréquente secrètement le quaterback de l'équipe du lycée.

Pris sous leur aile, il ira à l'encontre d'un monde auquel il n'avait jamais été confronté, et si parfois son comportement intrigue ou pose problème, il peut toujours compter sur leur amitié indéfectible pour remonter la pente.

Le monde de Charlie est un joli roman un peu décallé, qui se laisse lire rapidement et dont la narration à une seule voix ne pose pas vraiment de problème. Un roman d'ado assez ordinaire dans le fond, mais à la forme originale, avec un personnage très attachant.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2014
J'ai lu ce livre en une semaine malgré les énormes pavés qu'on me donne à lire pour les cours, simplement parce que j'ai été incapable de le lâcher vraiment le soir... Ce livre rentre dans ma catégorie des coups de coeurs sans hésitation.

Le Monde de Charlie nous conte donc l'histoire de Charlie qui entre au lycée alors qu'il est encore touché par le suicide récent de son meilleur ami. Ecrit sous forme épistolaire on à l'impression que Charlie s'adresse à nous tout du long pour nous faire partager ce qu'il ressent, ce qu'il découvre et ses impressions sur sa vie au lycée. Ce garçon est un personnage vulnérable qu'on découvre au fur et à mesure des lettres. A la lecture des premières lettres j'ai été un peu gênée par le style d'écriture très familier. Les lettres sont écrites de façon presque orale avec des tournures de phrases qu'on ne retrouve pas d'habitudes dans des romans. Mais on finit par s'habituer et ça devient très facile à lire.

J'ai tout de suite pris en affection Charlie que je trouve touchant dans sa naïveté mais aussi dans la sensibilité qu'il a su me transmettre. Il observe sa famille, sa vie et nous la décrit avec sa propre analyse des choses qui s'avère souvent très juste. Alors que Charlie découvre l'amitié, l'amour et les débauches adolescentes (alcool et drogue), il définit aussi qui il est. Etrange mais souvent adorable au point qu'on voudrait pouvoir le consoler de ses mésaventures.

Les autres personnages ont tous également quelque chose, on ne les connaît qu'à travers les yeux de Charlie mais on apprend à les apprécier. J'ai beaucoup aimé le personnage de Patrick qui sait aussi être touchant à sa manière.

La fin m'a profondément choquée, j'ai du relire plusieurs fois un passage pour être sûre de l'avoir bien compris. On ne voit plus les choses de la même manière après ça. Et c'est le genre de fin qui ne vous laisse pas indifférent.

Ce roman sur les angoisses adolescentes et sur la découverte de la complexité des relations, mais aussi de sujet plus sensibles comme le suicide ou l'homosexualité, est vraiment très bien réussi. Stephen Chbosky a de plus eu l'intelligence de l'enrichir d'une BO qu'on peut écouter tout en lisant mais aussi d'ouvrages que Charlie lit au fur et à mesure de l'histoire et nous donne envie de lire (Par exemple L'attrape Coeur de Salinger, Gatsby le Magnifique de Fitzgerald ou Sur la Route de Kerouac qui sont des ouvrages importants de la littérature américaine).
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2013
Charlie est un garçon de 16 ans que l'on juge un peu freak (comprenez loser, bouc émissaire) dans sa classe de seconde. Sans amis, il compte les jours jusqu'à la fin du lycée. Son ami, Michael, a décidé de mettre fin à ses jours et il est le petit dernier de trois enfants (un frère aîné puis une sœur) derrière lesquels il a du mal à se situer. Il rase les murs en ce début d'année et pourtant son chemin l'amène à fréquenter Sam et Patrick, deux élèves de Terminale qui décident de le prendre sous leurs ailes. Il intègre une bande, découvre les fêtes, l'amitié, le partage autour de la musique ou d'une cigarette mais surtout les prémisses d'un sentiment amoureux. Lui, l'ado décalé est enfin à sa place et ça fait chaud au cœur de le voir entouré. En cours il sympathise avec son prof de littérature, Monsieur Anderson (qu'il appellera Bill) qui lui prête lectures et attention. Enfin, il est bien dans ses baskets !

C'est assez étrange de ressentir aussi intensément la fragilité d'un adolescent entre deux âges, quêtant l'admiration de ses semblables mais désarmé devant leur cohésion qui se fait exclusion. Alors Sam et Patrick c'est la liberté, la nouveauté et le goût d'un nouvel avenir.
Il m'a touchée Charlie avec ses réflexions un peu naïves mais pleines de bon sens :

- Charlie ?
- Oui, papa ?
(Dans ces moments-là, c'est important de dire "papa". C'est pareil quand ils t'appellent par ton nom et ton prénom, vaut mieux se méfier. Je préfère t'avertir.) (pp. 102-103)

Je me rappelle que j'étais sur le point de dire au revoir à ma tante Helen, quand je me suis mis à pleurer. Et aussi que c'étaient de vraies larmes. Pas du genre nerveux, comme ça m'arrive souvent. Alors, j'ai fait la promesse à tante Helen de pleurer seulement pour les choses importantes ; j'aurais horreur de me dire qu'à cause de mes larmes qui viennent si souvent, pleurer pour tante Helen puisse avoir moins d'importance que ça en a vraiment. (p. 113)

Je crois que j'aurais encore plus adoré lire ce livre en pleine adolescence car Charlie est quelque part un exemple de volonté, de débrouillardise et de franchise. Composé en lettres adressées à un destinataire mystérieux, ce livre restitue une année de vie tout autant apprentissage des codes de la communauté qu'exploration de sa propre identité. Gros plus : play-list des morceaux préférés de Charlie en début de roman (ce que j'écoute d'ailleurs actuellement et il a de fameux bons goûts !) et liste de ses romans préférés, dont ceux prêtés par son prof, en fin d'ouvrage. Voilà de quoi orienter vers d'autres pistes pour qui aurait accroché au personnage. C'est mon cas et, c'est une première, un personnage fictif aura eu raison de ma LAL (liste à lire).

Livre sensass qui donne le goût de lire mais qui est aussi poignant et plein de petits cailloux semés ici ou là. A vous de partir à sa suite car je n'ai dévoilé qu'une infime partie du roman.
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2013
Ce livre est tout a fait formidable! Je n'écrirais pas plus par peur de vous dévoiler quoi que ce sois, mais Charlie nous invite a traverser avec lui les épreuves de la vie en société avec une ivresse qui nous empêche de poser le livre une fois commencé.
11 commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2013
Ce livre est incroyable, il est très fidèle à l'adaptation cinématographique, pour ceux qui l'ont vu au ciné, je vous le recommande car il est magnifique. L'histoire de Charlie est bouleversante et emprunte d'une incroyable vérité, on est tous passé par cette période de l'adolescence qui n'est pas toujours facile. A travers ce récit on se sent compris et on se revoit quelques années en arrière. A lire vraiment !
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2015
L’histoire est assez bien construite, à travers une série de lettres montrant l’évolution de Charlie. Peu à peu il s’ouvre au monde, raconte ses expériences et découvertes, ses premières fêtes, ses soucis, sa famille, la vie à son école. L’histoire peut être dure à suivre car Charlie change souvent de propos entre ses phrases, voguant au rythme de ses idées et de ses pensées un peu chaotique. La fin à mon goût est par contre extrêmement rapide et peut être un peu expédiée surtout alors qu’elle peut expliquer énormément du comportement de Charlie.

Le roman est épistolaire, chaque lettre racontant le déroulement d’une journée, voir de quelques jours en précision, du point de vue de Charlie. Au début on peut avoir du mal à accrocher, mais finalement on se fait à la narration, surtout qu’au fur et à mesure du livre les propos de Charlie se structurent de plus en plus. On en vient à s’attacher à Charlie et son groupe d’amis et à être touché par plusieurs moments d’innocence et de découverte adolescente.

« We accept the love we think we deserve.«
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2014
Lorsque j'ai ouvert Le monde de Charlie pour la première fois ce n'était que par pur curiosité, curieuse de lire l'oeuvre de ce fameux film (je n'avais pas vu le film mais beaucoup entendu parlé) Je m'attendais à un roman type pour ados et finalement c'est bien plus ça.
Ce n'est pas simplement un livre qu'on apprécie à lire on l'aime parce qu'il nous bouleverse. Le monde de Charlie est comme un voyage où l'on traverse toutes les émotions. De la joie, à la tristesse, à la peine, à l'humour, au doute, au désespoir, à la satisfaction d'être en vie.
On s'attache aux personnages. Et ces personnages sont tellement différents les uns des autres qu'on peut s'identifier à eux parfaitement.
Ce livre est une réelle prouesse. Je le recommande à toutes et à tous.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2014
Je ne saurais comment résumé ce livre… il est tout simplement bouleversant. C'est un roman qui parle de la vie, de la mort, de la joie et de la tristesse… et de Charlie, un garçon passionné de lecture qui nous fait découvrir son monde par l'intermédiaire de lettres . L'écriture possède un charme et une originalité incontestable qui aborde avec subtilité et réalisme les sujets sensibles de la vie. Charlie est un garçon complexe et réfléchi qui ne cesse de surprendre au fil des pages.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser aux premiers abords, ce livre concerne toutes les générations, je le recommande donc vivement et à tous.
Ce livre m'a beaucoup apporté, et je ne peux que féliciter et remercier Stephen Chbosky pour ce roman magnifique
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ayant beaucoup aimé le film j'ai dévoré le livre qui retranscrit d'une très belle façon ce morceau de vie d'un adolescent sensible et tendre.
Écrit sous la forme d'une correspondance à sen unique le livre suit une année de vie et de scolarité d'un jeune homme en devenir qui grâce à des rencontres et des expérience ce découvre, met la lumière sur ces troubles et accepte son passé.
Confronté à des difficulté existentiels, à des drames du passé et à sa timidité, Charlie à bien du mal à s'accepter et à se sociabiliser. Grâce à des amis il se redécouvre, accepte le monde et les autres et met enfin en lumière les raisons profondes de son mal-être.
Une histoire belle et réaliste, facile à lire et très touchante.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici