Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-1 sur 1 commentaires(4 étoiles). Consulter les 5 commentaires
le 23 octobre 2010
L'auteur, gynécologue et ostéopathe, après nous avoir expliqué son parcours, nous fournit les principales notions sur les tissus de la zone intrapelvienne et ceci de façon très abordable et claire. Elle nous parle des maux qu'elle décèle lors de sa pratique gynéco-ostéopathique, essentiellement sur des femmes, mais aussi sur des hommes. Sa recherche se concentre sur la corrélation entre ce qui est dit, de façon explicite ou implicite par la patiente et la façon dont les tissus internes réagissent alors. Les évènements de vie vont s'inscrire dans les tissus cette mémoire tissulaire génitale qui, au delà même de la simple histoire de l'individu, peut traduire également une mémoire psychogénéalogique. Ainsi, par exemple, un avortement ou une perte d'un jumeau par une ancêtre (grand-mère par exemple), peut se réactiver dans la mémoire des tissus de la petite fille par des symptômes. C'est la détermination par la patiente, accompagnée dans son chemin de découverte par l'ostéo-gynécologue, de cette mémoire intra-individuelle et/ou psychogénéalogique qui va dénouer les tensions et symptômes, si la patiente souhaite réellement le changement. L'auteur nous cite quelques cas à titre d'exemples.
C'est un livre passionnant qui se lit très facilement, peut-être trop. Pour ma part, j'aurais aimé plus de développements (d'où ma note de 4 étoiles), mais ce sera peut-être pour livre prochain.
L'aspect psychogénéalogique lié à la pratique d'ostéopathie intrapelvienne est une originalité bienvenue dont on peut souhaiter beaucoup de développements.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus



Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici