undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
1
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:7,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Janvier 1932 : après avoir envahi la Mandchourie en septembre 1931, sans rencontrer la moindre résistance chinoise, les troupes japonaises se dirigent vers Shanghai, ville portuaire à statut international, sous prétexte de protéger les ressortissants nippons menacés se trouvant sur le territoire de leur concession. Le contingent japonais se heurte dès le 28 janvier aux éléments de la 19ème armée chinoise, soutenue par des irréguliers francs tireurs, qui lui opposent une résistance acharnée...Albert Londres débarque à Shanghai le 31 janvier 1932 pour couvrir ces tristes évènements...

Abandonnant le style littéraire, impertinent et drôle, qui a fait son succès, le grand reporter redevient pour l'occasion correspondant de guerre pour décrire froidement, dans un style plus journalistique, les atrocités et exactions commises par les belligérants. La population civile paie déjà un lourd tribut aux affrontements. Les chinois capturés et soupçonnés d'appartenir aux irréguliers francs tireurs sont exécutés sommairement à la baïonnette par les japonais. De leur coté, les chinois fusillent également tous les supposés "traitres" et "espions" ...Albert Londres parle déjà de "snipers" pour caractériser l'activité combattante des partisans chinois, trente ans, presque jour pour jour, avant que l'expression ne ressurgisse dans les médias à l'occasion de la guerre de Yougoslavie...

Dernier reportage d'Albert Londres, qui devait disparaitre le 16 mai 1932 dans l'incendie du paquebot Georges-Filipar lors de son retour en France, cette série de 26 articles, publiés à l'époque dans le quotidien "Le Journal", clôt dramatiquement une carrière exemplaire, voué au vrai journalisme et qui nous réservait certainement encore pas mal de surprises... Stupide accident ou assassinat prémédité ? Un doute subsiste...Mais on ne saura probablement jamais la vérité...
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,60 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)