undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
7
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Album|Modifier
Prix:11,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Après une explication musclée avec le président Sheridan, XIII est un peu contraint de prendre des distances avec les Etats-Unis.

Des guerilleros viennent néanmoins troubler sa retraite, lui annonçant qu'il a une femme, Maria Isabel De Los Santos, fille de l'ancien président du Costa Verde.
Jason l'aurait épousé quelques années auparavant, alors qu'il était connu sous le nom d'El Cascador, un des leaders des guérilleros s'opposant au Général Ortiz.

Certes, le concept des révolutionnaires s'opposant à un vil dictateur est un classique des films d'action (Expendables en est un exemple récent), et les bandes dessinées ne sont pas non plus en reste. Rappelez-vous les Picaros et encore avant L'oreille cassée.

A défaut d'être vraiment original, le dyptique consacré au Costa Verde s'avère efficace (surtout dans sa deuxième partie) et révèlera des éléments importants du passé de XIII.
Comme c'est le cas avec Largo Winch, le premier tome prend le temps de poser l'intrigue et se finit par un cliffhanger. Mieux vaut donc lire les deux tomes ensemble.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Pour Maria" est le neuvième tome de la série "XIII" ; il fait suite à "Treize contre Un". La seconde partie de cette aventure de XIII est contée dans "El Cascador", le dixième tome.
Le scénario de "Pour Maria" a été écrit par Jean Van Hamme, les dessins, réalisés par William Vance, et la colorisation, par Petra, l'épouse de Vance.

Quelque part, sans doute aux États-Unis à Washington DC, trois hommes et une femme sont enfermés dans une salle de réunion obscure et enfumée. L'un d'eux présente à ses trois collègues ce qu'il sait du dossier XIII en revenant sur la biographie de celui-ci. Si ces personnages s'intéressent à Jason Mac Lane, c'est qu'ils sont convaincus que celui-ci possède toutes les qualités requises pour mener à bien une mission dont rien n'est encore dit : un homme sans passé, bien entraîné, qui parle espagnol, et, surtout, qui présente des ressemblances troublantes avec un chef de guérilla mort trois ans auparavant.
Quelques semaines plus tard, à l'aéroport de San Miguel, Meredith, un homme d'affaires, est enlevé et exécuté par un prêtre aux méthodes particulièrement expéditives.
Quant à XIII, il coule des jours tranquilles avec le major Jones à la plantation du marquis Armand de Préseau, située à San Miguel.
Un après-midi, XIII reçoit un appel téléphonique ; un certain Padre Jacinto lui donne rendez-vous en banlieue en lui affirmant qu'il s'agit d'une affaire concernant son épouse. Intrigué, XIII se rend sur place, dans un bar mal famé où il rencontre le padre Jacinto (l'ecclésiastique qui a assassiné l'homme d'affaires Meredith). Jacinto semble connaître XIII d'une vie antérieure. Le padre lui montre une photographie de celle qui est censée être l'épouse de Mac Lane, Maria Isabel de los Santos, qui n'est autre que la fille de l'ancien président de Costa Verde, renversé par le général Ortiz. Maria, enfermée à la citadelle de Roca Negra, a été condamnée à mort et doit être bientôt exécutée. Lorsque deux agents de la police secrète d'Ortiz font irruption dans le bouge et tentent, en vain, de les abattre, le padre et lui, XIII comprend qu'il n'a d'autre choix que d'accepter de partir pour le Costa Verde en usurpant l'identité de Meredith...

Ce neuvième tome comprend tous les ingrédients que l'on aime dans la série XIII : du mystère, de l'action, des retournements de situation, des mensonges, des manipulations, des trahisons et une galerie de seconds rôles forts en personnalité.
Van Hamme profite de la liberté que lui donne l'amnésie de son héros pour continuer à exploiter et à recréer le passé d'un homme qui ne se souvient encore de rien et qui va de surprise en surprise, avec la désagréable impression de n'être qu'un pion sur l'échiquier de sa propre destinée.
Quant à Vance et son épouse, ils assurent la partie graphique dans un style classique diablement efficace et talentueux.
Mais que c'est court, quarante-huit pages, que c'est court...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Album de BD cartonné grand format ancien (1992) présentant le neuvième épisode d'une longue série centrée autour de ce personnage énigmatique créé par Vance et Van Hamme; dans cet opus, première pari du duo ayant pour cadre l'Amérique centrale, notre héros et ses amis ont fort à faire pour échapper à leurs ennemis....;cette BD, à la qualité iconographique et scénaristique indéniable, franchement noire et tartinée d'hémoglobine pourra cependant lasser ceux qui n'aiment pas trop la violence gratuite; cette édition Dargaud cartonnée classique non reliée conviendra parfaitement au collectionneur en attendant s'il peut trouver un exemplaire neuf ou d'occasion en bon état chez un vendeur bien noté
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2013
Voici un Tome 9 qui inaugure une nouvelle aventure de XIII en Amérique du Sud et s'achève avec le Tome 10 "El Cascador" XIII, tome 10 : El Cascador le plus simple étant d'acheter le beau Tome Double BD DOUBLE XIII POUR MARIA - EL CASCADOR TOME 5 NEUVE

L'intrigue est "classique" mais bien déroulée, le dessin est efficace et dynamique.
XIII fait un peu figure de niais mais il est tellement héroïque qu'on lui pardonne un peu tout et n'importe quoi ;-)

un bon moment de détente en tout cas avec une bien jolie et intrigante Maria.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
AVIS SUR LE VOLUME 9 (version papier): pour Maria
Et Mc Lane qui était-il ? Cet épisode nous conduit en Amérique latine où XIII devenu super-agent free lance se découvre une nouvelle famille et un passé de guérillero mais est-ce vraiment lui ?
THEME DE LA SERIE :
Un inconnu est découvert gisant sur une plage, inconscient et blessé par balle à la tempe (le Jour du soleil noir). Complètement amnésique, il ne souvient plus de son nom, ni de son passé et porte un mystérieux chiffre « XIII » tatoué au-dessus de la clavicule gauche, nombre qui servira à l’identifier tout au long de la série.
XIII découvre rapidement qu'un tueur à gage, surnommé « La Mangouste », et ses hommes sont à ses trousses et que le colonel Amos des services secrets le recherchent pour l'assassinat de William Sheridan, le président des États-Unis, quelques mois plus tôt.
AVIS SUR LE DESSIN : BD belge se rapprochant vaguement de la « ligne claire » belge initiée par Hergé avec un dessin toutefois beaucoup plus « crayonné » et se voulant hyperréaliste, souvent photographique.
AVIS SUR LE SCENARIO: Thriller à multiple rebondissements linéaires se déroulant aux États-Unis sur le thème d'un amnésique pourchassé, en quête de son identité. C’est à peu près aussi vraisemblable que les aventures de James Bond mais c’est agréable !
POURQUOI AVOIR COLLECTIONNE CETTE SERIE ? Une collection que je n’ai pas prise au tout début mais que j’ai néanmoins accompagnée par curiosité pour ses multiples rebondissements pas toujours crédibles (il a vraiment beaucoup de chance ce XIII) et pour une reconstitution assez libre et très « complotiste » de l’Amérique de la guerre froide. On se demande comment un personnage au comportement aussi chevaleresque (bon et courageux) peut être un tueur. Et cette question demeure à mesure que l’on enlève peu à peu chaque pelure de l’oignon ! Qui est donc XIII ? Comment peut-on s’identifier avec un tel personnage ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 septembre 2010
conforme à la série
cet opus s'amuse à brouiller les pistes en changeant de pays
reste dans la "philosophie" de la série
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2002
Pour ce qui ne connaissent pas encore XIII et qui aiment particulierement les bandes dessines avec une bonne intrigue et de l'aventure, je vous le conseille fortement car cette série tres complexe en soi est un reel plaisir a decouvrir ou a redecouvrir. Lisez les!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)