undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
15
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 avril 2010
Je n'avais encore jamais eu l'occasion de lire un roman policier japonais.
J'avoue que l'expérience est assez déroutante : ici, pas d'intrigue palpitante, pas de rebondissement, pas de doute sur le coupable, on suit simplement les enquêteurs dans leur reconstitution minutieuse du crime, démêlant petit à petit les ficelles avec eux.
Bref, ça ne se lit pas tout à fait comme un polar "classique", mais qu'importe, j'ai bien aimé ce livre à la fois apaisant et passionnant.
Et puis cette idée de voyage à travers tout le Japon au gré des différents trains est plutôt bien trouvée. Dépaysement assuré !
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2001
Pour moi, le meilleur polar japonais et sans doute un des meilleurs polars qui ait été écrit. Une intrigue machiavélique à la japonaise et un voyage à travers tout le Japon en train express. A commencer un soir et à finir au petit matin...
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2002
Ce bouquin est un excellent polar japonais, facile à lire, qui met en place une intrigue à rebondissements dans laquelle les moyens de transport et leurs horaires tiennent une place importante. Et puis un voyage à travers le Japon, du Nord au Sud (carte géographique fournie...)
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2011
il faut aimer les trains ... toute l'intrigue est basée sur les horaires des trains japonais et leur ponctualité( ce ne serait pas possible avec la SNCF !). on est pris par le déroulement de l'enquête jusqu'au bout mais la fin m'a paru un peu rapide. A lire
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2010
J'ai été agréablement surprise par ce petit livre.Le style est concis ,l'auteur raconte la vie quotidienne au Japon(un bain,un repas,fréquentation des hôtesses dans les bars..) Des petits riens qui rythment la vie nippone .Jusqu'au moment où un évènement survient ...Et là il fait intervenir un inspecteur genre 5 dernières minutes ou Maigret (A la difference qu'il est assez jeune) qui tranquillement note ce qu'il constate et réfléchit....
L'intrigue repose sur le démantèlement de l'alibi parfaitement mis au point car nous, nous soupçonnons depuis le début qui est responsable...Et Matsumoto est maitre dans l'art de nous égarer,de nous faire réfléchir ...J'avoue que n'étant pas chiffres.... je me suis un peu embrouillée pour,finalement, me laisser aller à la sagacité de l'inspecteur Mihara...LOL!
Nous traversons aussi le Japon du Nord au Sud grâce aux chemins de fer..Les Nippons sont apparemment extrêmement ponctuels...Pourrions nous nous en inspirer, nous qui avons quelques problèmes d'horaire à la SNCF?
Nous effleurons aussi les rouages discrets de la hiérarchie avec le grand cheval de bataille de Matsumoto ,la corruption....
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2012
L'écriture est agréable, l'enquête méticuleuse, la chute attendue avec un petit plus inattendu... Ce livre reste d'actualité alors que sa conception remonte à pas mal d'années... C'est un Japon où les rapports entre les gens sont d'ordre hiérarchique, il était courant à l'époque qu'un "subalterne" se suicide afin de sauver la mise à un "supérieur". J'ai souvenir d'un livre d'A. Nothomb qui soulignait ce style de relations dans une grande entreprise... Je ne sais pas si la société japonaise a changé...
Ce livre m'a laissé une très bonne impression, je l'ai "dévoré" et je l'ai adoré !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2014
Quand on retrouve les deux corps sans vie allongés sur la plage, tout semble désigner un suicide amoureux. Le jeune homme, impliqué probablement dans une sombre histoire de pots de vin, aurait décidé avec sa compagne de mettre fin à ses jours en ingurgitant une boisson au cyanure.
Alors que l'affaire semble devoir être rapidement classée, l'inspecteur Mihara relève quelques éléments troublants qui vont le mener dans une longue et complexe recherche de la vérité.

Tokyo Express est un des plus célèbres best-sellers de l'après-guerre au Japon. Il a été vendu à plusieurs millions d’exemplaires.

Ce roman nous livre une intrigue lente et complexe qui, au fil des pages, nous livre peu à peu sa vérité. On y parle beaucoup de trains et d'horaires de train. D'abord déstabilisante et un peu rébarbative, cette approche permet de renforcer la crédibilité de l'histoire. On s’habitue alors assez vite et on se surprend à rechercher avec l'inspecteur Mihara des failles dans l'alibi du suspect.

L'Azakaze : train au centre de l'intrigue de Tokyo Express
On découvre graduellement les différents personnages et les liens qui les unissent. Le suspense est bien dosé, le coupable est rapidement révélé mais l'intrigue réside dans la destruction de son alibi.

L'auteur s'attaque dans cet ouvrage à la corruption de l'administration japonaise de l'après-guerre. Un thème qui malheureusement nous parlera à tous car celle-ci est encore bien présente de nos jours dans l'administration française comme étrangère.

Pour conclure, un polar efficace avec un très beau casse-tête ferroviaire. Une découverte originale.

Note : 7/10
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2007
Excellentissime ce roman policier. Mené, de bout en bout, avec une maîtrise parfaite de l'ntrigue, des personnages, du temps (qui passe pas qu'il fait).

Un double suicide amoureux comme base d'intrigue. Mais quelquechose ne colle pas. Des alibis trop parfaits, des témoins qui tombent à pic, tout cela sur fond de corruption.

On connait le coupable quasiment dès le début, mais l'habileté et la persévérance des deux inspecteurs sont telles, que l'on est obligé d'aller jusqu'au bout et, personnellement, je sais que je ne l'ai pas regretté.

Un grand classique à connaître absolument.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On ne pouvait mieux tomber que sur cette aimable surprise : Tôkyô Express du japonais Matsumoto Seicho surnommé le "Simenon japonais".
Pour ceusses qui n'auraient pas encore goûté à la littérature du pays du soleil levant, ce petit bouquin (180 pages et en poche) offre une première incursion facile en territoire Ni Hon (incursion timide certes, mais aussi sans surprises).
L'écriture est simple et sage et la couverture ne cache ni les étrangetés, ni les bizarreries dont sont coutumiers les extrêmes auteurs orientaux.
On relèvera juste une intrigue minimaliste (on oublie de temps à temps qu'il s'agit d'un polar et qu'il y a peut-être eu crime ...) et puis cette douce répétition des petites choses, cette attention portée aux petits riens.
C'est précisément ce qui fait tout l'attrait de ce charmant polar, de cette minutieuse et progressive enquête, un peu "à la Colombo", alors que le lecteur aura tout deviné ou presque dans les premières pages et qu'il s'agit seulement du démontage patient et obstiné d'un alibi qui avait été élaboré avec tout autant de soin et de minutie.
Avec au passage, de maintes occasions pour pénétrer lentement les délicates et hiérachiques relations feutrées entre les différents personnages.
Pour goûter calmement les rites exotiques de la vie japonaise : apporter des gâteaux, fréquenter les hôtesses de bar, enlever ses chaussures, prendre son bain le soir, déposer son parapluie, ...
Et, enfin, pour avoir un aperçu de la légendaire ponctualité des trains nippons !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2011
Quoi de plus banal que le suicide de deux amants dans le Japon des années 50. En tout cas cela ne semble pas perturber la police, laquelle boucle le dossier vite fait. Mais fort de l'intuition nippone l'inspecteur Mihara, bien avant Columbo, décide de coller au train d'un certain monsieur Yasuda, personnage distingué en relation d'affaires avec des fonctionnaires non moins importants. Avec la minutie et la patience d'une fauvette couturière l'inspecteur Mihara va faire tomber monsieur Yasuda dans son nid.

Chef-d'oeuvre d'analyse cérébrale, modèle de style et de construction romanesque, le célèbre Matsumoto nous met les neurones en branle avec son énigme sur rails, devinette subtile voire géniale sur les croisements et les horaires de trains.
Autant dire que l'inspecteur Mihara aurait vite abandonné son enquête chez nous avec la SNCF.
Ludi
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,70 €
7,60 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)