Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 août 2017
Ouvrage profond qui est un véritable guide pour se reconnecter au soi. Les lectures sont plurielles, et peuvent se faire à différents niveau. Mais on n'en sort pas inchangé.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2017
Ce livre a changé ma vie.
J'ai fait ce processus 3 fois comme l'auteur l'a conseillé même si ça m'a pris environs 2 ans au total pour aller jusqu'au bout.
Je trouve que la méthode est très bien expliqué. Avant partir en voyage l'auteur nous prépare bien et mets en place toutes les balises nécessaires et utiles pour que nous nous sentions en sécurité tout au longue de voyage en plus avec l'accompagnement soutenu chaque semaine.

Cela fait plus de 10 ans que j'ai fait le travail de développement personnel et de connaissance de soi. J'ai essayé sur moi plusieurs methodes et approches car j'ai cherchais comment être en relation sans se faire manger par l'autre et ne pas se nourrir de l'autre. Toutes les approches sont bonnes et m'ont apporté bcp. Mais aucun n'a eu le résultat si fort, évident et si profond sur moi. Il a changé complètement mon regard sur l'autre grace à expérience accomplie et des prises de conscience.
Cette méthode m'a fait plonger tout au fond de moi même et a fait un bon nettoyage de mes blessures. Je suis contente que j'ai pu arriver au bout de 3 voyages. Ce qui ne pas était du tout evident. Car à cote d'une phase d'enthousiasme j'ai passé également par des phases où j'ai voulu tout laisser tomber . Mais grâce à l'accompagnent authentique et bienveillant de l'auteur et la foi en cette méthode j'ai bien tenu.
Donc Je ne regrette pas d'avoir fait confiance à l'auteur en osant d'affronter mon ombre, de grands peurs et la blessure de mon enfant intérieur. J'en suis sortie récompenseé: j'ai l'impression d'être grandie, devenir plus mature et je me sens bcp plus libre à l'intérieur.
Je remercie énormément l'auteur pour gigantesque travail qu'il a fait en créant ce processus qui est très précieux à mes yeux. L processus est tres respectueux de soi et des autres.
Quel bonheur était pour moi de se dire qu'enfin après tant d'années de dépendances affectives je suis enfin capable de s'occuper de moi même et prendre la responsabilité de ma propre expérience émotionnelle, tout en libérant énormes énergies dans mon psyché qui étaient bloquées à cause des charges émotionnelles d'enfance.
Un grand merci

Marina
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2017
Commencé depuis à peine une semaine et les résultats sont bluffants
Toutefois, je conseille quand même aux personnes qui souhaitent en tirer tout le bénéfice de suivre, en parallèle, des soins énergétiques ou de discuter avec un thérapeute, afin d'ancrer certaines choses plus facilement ou de faire en parallèle des exercices d'ancrage
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce livre propose un processus sur 10 semaines qui vise à voyager dans la conscience du moment présent, et d'intégrer ses mémoires douloureuses qui se traduisent dans la vie par différentes souffrances et situations disharmonieuses.

Cela est basé sur une technique respiratoire, la lecture de différentes informations dont je salue la profondeur, et la méditation sur une phrase "clé".

J'ai fait le processus de 10 semaines. J'ai trouvé le processus très exigeant dans ce qu'il fait ressortir, mais si on le fait correctement, c'est à dire avec toute sa sincérité, du mieux qu'on peut, cela amène à une maturation et guérison du corps émotionnel.

Cela a des impacts positifs évidents et profonds sur la qualité de sa vie.

Ceci dit, ce n'est pas juste une "technique". C'est un processus qui engage totalement pour une transformation complète par l'intégration de ses mémoires douloureuses, et l'éveil d'une authenticité et responsabilité.

C'est un livre qui transforme. Il faut savoir néanmoins que la transformation demande du courage, de la sincérité et de la persévérance.

J'avais faillit lâché le processus en cours de route. Le livre "un homme debout" de Franck Lobvet m'a aidé à prendre conscience de l'importance d'un tel processus, et m'a poussé à le poursuivre à son terme. Je ne le regrette pas. C'est un livre "éveilleur".

Ensuite, le processus indiqué, dans la forme présenté ici, n'est pas le seul et unique moyens d'aller vers l'intégration de son corps émotionnel, mais il est en tout cas une approche authentique et qui fonctionne.

Merci à l'auteur pour ce livre "fort".

Je recommande.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2017
SVP LISEZ CECI !

RESUME DE MA CRITIQUE :

Adepte de développement personnel et surtout ayant vécu des expériences spirituelles extrêmement puissantes, je tiens à vous mettre en garde sur les méfaits possibles du Processus de la Présence. Si vous êtes sur le point d'acheter ce livre, je tiens à vous mettre en garde tout particulièrement. Tout d'abord, ne vous fiez pas aveuglément aux nombreux retours positifs que ce livre a obtenu. En effet, j'ai discuté avec BEAUCOUP de personnes ayant suivi le processus, et sachez que beaucoup d'entre elles n'ont pas VRAIMENT pratiqué le processus proposé par le livre à 100%, c'est-à-dire sans partager leur ressenti pendant le processus, ni chercher à être rassuré, ou à être approuvé par les autres, ou encore à comparer son expérience avec celles des autres etc..,. afin de ne pas rester dans le drame, et ceci dans le but d'assimiler à 100% les empreintes émotionnelles. Mais la très grande majorité des gens ne sont restés que dans une semi-assimilation du Processus, car cette même majorité passe son temps à créer ou rejoindre des groupes sur ce livre, et se faisant, restent dans le "drame", continuant d'intellectualiser et par conséquent, freinant la remontée en surface des émotions bloquées. Donc forcément, CQFD, pour cette même majorité, le Processus de la Présence se passe relativement "en douceur", justement car ils ne le pratiquent pas à 100%... D'où les nombreux avis positifs sur Amazon. QUEL EST DONC LE PROBLEME ? Eh bien il est simple : il est extrêmement probable que les personnes jouant le jeu à fond ne publient pas d'avis du tout, car hormis la faible minorité réussissant à "traverser la tempête" TOUT SEUL, les autres se crashent et finissent probablement dans un état de détresse et de désorientation TRES DIFFICILE A REEQUILIBRER... Voilà donc en gros la méthode et l'état d'esprit de Michael Brown résumés en une phrase : "Sautez du 50 ème étage, et ceux qui survivront seront enfin présents". D'accord mais les autres Michael... ? Je vous explique plus bas en détails pourquoi cette méthode est à la fois séduisante et pourtant extrêmement dangereuse et ne devrait jamais être diffusée sous la forme d'un "self help book". SVP CONTINUEZ DE LIRE UN PEU.

Sachez tout d'abord que l'auteur propose en fait une méthode qui est en fait une voie extrêmement rapide et radicale vers la dés-identification que nous avons avec notre mental, qui cherche à toujours contrôler nos conditions de vie, pour accéder à l'état de Présence. Selon l'auteur (et dans le fond il a très probablement raison, là n'est pas le problème), si nous ne parvenons pas à simplement rester présent (rien à voir avec le carpediem, on entend ici par être présent le fait de sortir du paradigme du temps : en finir avec les ruminations du passé, et les pensées anxieuse liées à l'avenir qui nous empêchent de simplement ressentir les "guidances"/intuitions fortes qui deviennent notre boussole lorsque nous gagnons en Présence), c'est parce-que nous portons en nous un bagage émotionnel conséquent qui perturbe notre champs vibratoire, et nous empêche de vivre dans le Présent. Alors déjà premier indice qui devrait vous faire AU MOINS prendre du recul, voire, partir en courant, c'est que Michael Brown soutient que ce Processus de la Présence est le SEUL moyen d'accéder à la Présence (ce qui est heureusement faux, et archi faux, et surtout très irresponsable de tenir de tels propos. Les vrais sages comme Sadhguru ou le Dalaï Lama vous diront qu'il existe autant de chemins pour atteindre l'éveil qu'il existe d'individus). EN gros, il s'agit d'une méthode radicale et peu commune qui propose d'accéder à cet état de présence/plénitude en faisant "sauter les bouchons émotionnels" pour assimiler nos "empreintes émotionnelles" coincées en nous et qui perturbent notre champs vibratoire. Il s'agit donc d'un chemin rapide et radical vers l'état d'éveil que tous les enseignements orientaux tentent d'enseigner depuis la nuit des temps : un basculement de la conscience, où le mental redevient un outil et non notre maître, et cesse de générer notre identification à la pensée devenue alors compulsive (on retrouve tout ça dans le soufisme, ou le "tummo" chez les Tibétains, ou encore la "Kundalini" chez les yogi etc... ). Si l'auteur précise que le mental va se débattre au cours du Processus, il est en revanche incroyablement ignorant et irresponsable de fournir un outil aussi puissant à des gens dont il ne connait pas le degré d'éveil actuel, le degré d'identification au mental, et le niveau de sensibilité. Là encore, les vrais sages vous le diront tous. Les vrais "gurus" (terme n'ayant rien de péjoratif au départ rappelons-le) vous le diront tous : UNE EXPERIENCE SPIRITUELLE TROP FORTE PEUT VOUS DETRUIRE. Certes, Michael Brown met en garde (de façon là encore bien trop légère...) sur les mauvais effets que nous pourrions récolter à interrompre le Processus en cours de route. Mais sait-il seulement quelle bombe atomique met-il dans les mains des gens ? Je vous invite à lire les témoignages des maîtres spirituels qui ont vu des personnes dont la vie a été détruite à la suite d'une expérience trop puissante comme la Kundalini par exemple (qui envoie régulièrement des gens à l'hôpital...). Ben oui Monsieur l'auteur, vous semblez oublier que ce "corps mental" a pour beaucoup d'entre nous créé une identité (ce que les bouddhistes nomment l'égo, ou ce que les Yogistes en Inde nomment "Atma") dont on ne peut se débarrasser comme ça. L'éveil est une histoire d'équilibre entre le mental/égo et notre être profond. Notre égo fait partie de nous et il est utile jusqu'à un certain stade d'éveil (qui est souvent long, très long et qui doit être encadré. Un livre, surtout aussi puissant que celui-ci peut se révéler hautement contre-productif). Donc Michael Brown ne mesure pas le danger auquel il expose ses lecteurs avec une méthode qui propose d'emprunter un raccourci certes séduisant mais dont on peut revenir totalement détruit ! La réalité est la suivante et difficile à saisir car paradoxale : si vous sentez que ce qui vous a amené vers ce livre est un souhait profond de ne plus souffrir, alors ce livre n'est pas pour vous. Car ce livre propose de souffrir un grand coup, peut-être un très grand coup pour certains, pour enfin arriver de l'autre côté. Donc cette méthode ne devrait être suivie que par des personnes "ressemblant" à l'auteur : des personnes qui ont déjà "tout essayé" et qui ont un degré de tolérance avec la souffrance extrêmement élevé.

Je tiens à préciser que je suis persuadé que cette méthode peut fonctionner pour quelqu'un qui paradoxalement n'a pas un égo trop développé, et un mental donc très souple et peu dirigiste. Toutefois, sachez que pour la grande majorité d'entre nous, le crash peut être extrêmement violent. Si les témoignages des gens qui ont "réussi" à lâcher prise et enfin vivre en suivant ces nouvelles "guidances" créées par ce nouvel état de conscience (on sort du paradigme du temps, ce qui n'est pas rien !), les témoignages de gens qui ont vécu un enfer et ont probablement terminé à l'hôpital ne sont bien évidemment pas présents sur la toile.

Je rappelle également que chacun a son propre chemin pour atteindre l'éveil, mais qu'il est fondamental de prendre son temps, et de chercher un ou des enseignements qui nous font avancer mais toujours dans l'équilibre ! Eckhart Tolle et Michael Brown (surtout Brown) sèment des graines mais oublient que les lecteurs ne sont peut-être qu'à moitié prêts ! Si on est pas prêts du tout, on est pas réceptifs, donc ça va. Si on est prêts, ça va marcher donc ça va. Mais si nous ne sommes qu'à moitié prêt, aie aie aie... Le conflit intérieur, la désorientation et la détresse seront peut-être nos compagnons permanents !

Rappelez-vous ceci : les plus sages yogistes et les maîtres spirituels les plus sages et alertes vous confirmeront mes propos : "Il y a des millions de chemins pour atteindre l'éveil et se libérer de la souffrance et de l'égo, et surtout, certaines expériences spirituelles peuvent littéralement briser l'esprit de ceux qui ne sont pas prêts à les vivre". Ce que propose l'auteur du PROCESSUS DE LA PRESENCE, est le travail d'une vie entière, et est proprement irresponsable... En yoga, sa méthode (qu'il le veuille ou non, sa méthode rejoint tous les autres enseignements spirituels qui eux-mêmes se rejoignent tous depuis la nuit des temps : l'éveil au-delà de l'égo) est considérée comme celle de la KUNDALINI, une méthode qui envoie régulièrement des personnes à l'hôpital, en raison d'une diffusion totalement scandaleuse et irresponsable sur internet et par des maîtres spirituels manquant clairement de sagesse.

Sachez que l'éveil de la KUNDALINI (qui porte un autre nom au Tibet et dans les mouvements bouddhistes) est un travail réservé à des personnes qui ont un avancement spirituel déjà très prononcé (en Inde, c'est jamais avant 40 ans), et d'une manière générale, à prendre avec une extrême précaution, et JAMAIS SANS UN GUIDE SPIRITUEL.

Donc par pitié je vous en prie, moi et une autre personne avons failli ne pas nous en remettre. Certes, cette expérience a du bon, mais j'ai eu raison de stoppé le processus ! Et je pense que beaucoup de gens peuvent se briser sur ce livre qui ne devrait pas être en ventre libre.
44 commentaires| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2017
Ce livre est très intéressant. En très bon état mais il manque le CD inclut. Merci tout de même pour l'envoi plutôt rapide.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2016
Je le dis ici sans ambages : j'ai longtemps, très longtemps hésité avant de commenter cet ouvrage. Comment commenter un livre tel que celui ci, sans tomber dans les travers de l'ego, ou à l'inverse être trop dithyrambique ? Pas facile.

Je l'ai acheté il y a plusieurs mois déjà : la lecture préliminaire, de la première partie, m'a pris plusieurs mois. J'y suis allé à mon rythme et je pense que c'était nécessaire.

J'ai ensuite abordé la partie la plus difficile, les exercices, depuis presque 6 semaines maintenant. Je voulais commenter à la fin du processus de 10 semaines, mais je me rends compte que si je peux donner quelques conseils, et aider avec ma maigre expérience, pourquoi pas...

Autant le dire tout de suite : ce processus est difficile, ardu même, et ne conviendra pas forcément à tout le monde. Il vous faudra de l'assiduité, du courage, de la persévérance, de la régularité. Difficile de trouver une demi heure par jour pour ressentir, et prendre en pleine poire, consciemment, ce que vous avez passé une vie à anesthesier, voire à enterrer : vos émotions, vos squelettes dans le placard, en gros ces "charges émotionnelles non intégrées" comme les appelle l'auteur, charges qui continuent de vous poursuivre et d'influer dans votre expérience de vie présente en vous empoisonnant littéralement l'inconscient, et la vie.

Vous pouvez vous attendre à "en baver" : pour ma part ce sont de terribles douleurs physiques qui surgissent, sans parler de ces crises de larmes qui vous prennent comme ça, quand vous vous y attendez le moins. Cette "boule dans la gorge" qui ne veut pas partir durant toute la phase de respiration consciente.. Et bien d'autres "joyeusetés"...

Mais il y a quelque chose qui a changé en moi, c'est absolument indéniable : je reconnais que je jouais la plupart du temps un rôle, une comédie. Je reconnais les drames autour de moi, les stratégies mises en place par les uns et les autres, et les résonances que je peux provoquer si je n'y prends pas garde. Et je m'en soustrais de plus en plus. Je me surprends à être léger dans des circonstances qui autrefois, auraient provoqué chez moi angoisse, mal être, ou addictions.
Je sens quelque chose d'authentique émerger de moi.

Je n'aurais jamais cru aller aussi loin, mais surtout, je n'aurais jamais cru que ce voyage se serait effectué de cette façon : on imagine toujours tellement de choses n'est ce pas ?

Alors, je continue. Les "benefices" sont là : une plus grande présence, malgré que tout ne soit pas rose immédiatement (je l'ai compris : l'illusion de vouloir tout changer est un mirage de plus de l'ego). Ce chemin est nécessaire et fascinant, et bien qu'il soit ardu j'estime qu'il reste une des œuvres majeures de ma vie.

J'en suis même assez fier : je réapprends à m'aimer, à m'accorder de l'amour, non pas en mode égoïste mais en mode inconditionnel. Et du coup, je vois les changements autour de moi, dans mon expérience avec moi-même et avec l'autre.

Je ne sais où ce chemin me mènera, si ce n'est que je m'en fiche. Le but n'est pas la destination, mais bien le parcours. Et je dois reconnaître que celui-ci est passionnant.

Soyez donc prévenus : cet ouvrage est un outil majeur de développement personnel, sans doute même un des plus efficients qu'il m'ait été donné de connaître, parmi les centaines que j'ai pu lire en 30 ans... Mais il ne se donnera pas facilement à vous : il vous faudra y mettre autant que ce que vous espérez en recevoir.

Je termine par une citation de l'auteur, qui m'a vraiment aidé à y voir plus clair : "le but n'est pas de se sentir mieux. Le but est de mieux ressentir".

Bon courage et bon chemin à vous.
11 commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2016
il est marqué : Incluant un CD de méditation : Le souffle et l'approche vibratoire de la conscience, mais le cd n est pas dedans
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2016
peu de livres auront transformé ma vie à ce point , le tout sans chercher à faire du commerce ou à promettre monts et merveilles , Merci Mr Brown !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2016
Bonjour,

je ne reprendrai pas le descriptif technique du Processus de la Présence ni referai son résumé, puisque cela a déjà été fait par les autres commentaires sur cette page, cela m'économisera du temps ; j'apporte mon témoignage perso tel que je le vis.

La première fois que je me suis procuré le livre de Brown c'était en 2015. J'avais lu la partie théorique et l'avait trouvé intéressant mais sans plus. Je trouvais quelques passages obscurs et un brin trop "psycho" à mon goût, ce que le livre n'est pas je m'en rends compte aujourd'hui. J'avais commencé la pratique respiratoire quotidienne mais tenu à peine une semaine, je trouvais ça particulièrement chiant et pénible. J'ai donc tout bonnement jeté le livre à la poubelle, sans autre forme de procès. Pourquoi ? Sa lecture m'avait mis mal à l'aise, j'avais l'impression que ça remuait la boue inutilement et les pratiques respiratoires inintéressantes. Je me rends compte maintenant (j'ai fini mon 2ème Cycle de pratique LOL !) qu'ils 'agissait de mes résistances face à quelque chose de véridique qui venait de se réveiller.
Ensuite, c'est en naviguant sur le net que je suis tombé sur un texte de Brown "JE TE VOIS" qui expose une théorie sur les malaises émotionnels provoqués par des parasitages énergétiques avec une pratique quotidienne qui permet de repérer ces intrusions énergétiques et de les neutraliser. J'ai essayé la pratique et cela a marché ! Point de rituel à deux sous ni d'exorcisme.... l'exposé est clair, la pratique logique et les résultats évidents. Michael Brown remonte dans mon "estime". [Cette pratique est toutefois différente du Processus de la P.]
Je décide de racheter son livre sur le Processus de la Présence (j'enrichis les libraires au passage!) et là - ô mystère ou miracle - c'est un autre livre de que je lis, rien à voir avec ma première approche et le texte me parle clairement. J'ai donc commencé la pratique quotidienne et les lectures hebdomadaires des chapitres comme le conseille l'auteur. La reprise des respirations a été particulièrement folklorique les deux premiers jours = 48 h d'insomnie et aucune fatigue + sensations intenses de vagues électriques sur tout mon corps lors des quatre premières séances, fourmillements tout aussi intenses aux extrémités à tel point qu'à la fin des15 mn j'étais obligé de m'allonger sur mon canapé. J'étais comme une pile électrique. A partir de là j'ai commencé pour de bon le Processus. Mon mental a bien essayé de me dissuader mais j'ai tenu bon y compris en plein milieu du Cycle où ce fut particulièrement dur ; l'auteur nous déconseille formellement d'abandonner à ce moment-là car cela renforce le corps-mental et nous éloigne davantage de toute solution à nos problèmes émotionnels.
Comment qualifier ce processus qui n'a rien à voir avec tout ce que j'ai pratiqué jusqu'à présent et qui va à contre-courant de tout ce qui se dit ou se fait en matière de psychothérapie ou de pratiques "New Age" et cie...... ? Pas de repères habituels qui rassurent (ou qui endorment) nous faisant croire que nous "progressons" : on ressent, on ressent et on ressent encore ; pas d'analyse, pas d'interprétation, pas de jugement, pas d'attente ni d'objectif à atteindre (genre c'est quand que ça finit ?). Il faut le pratiquer pour l'évaluer. Et chaque individu est différent, donc le Processus est unique pour chaque personne.
Le texte de Brown nous encourage : c'est la Présence (ce que nous sommes vraiment) qui est en charge du processus et ce dernier se fait de manière parfaitement adaptée à notre rythme. La Présence a notre intérêt supérieur à coeur, elle ne nous abandonne jamais, elle met sur notre route les Messagers qu'il nous faut......... dans mon cas ils ont toujours été là mais je ne les avais pas remarqués auparavant.
Je viens de terminer le 2ème Cycle (qui a été plus "facile" que le premier) et suis en période de repos de trois semaines comme conseillé par l'auteur ; j'attaquerai le troisième cycle ensuite.
Mon bilan : le premier Cycle a été particulièrement dur de la 5ème à la 7ème semaine (grosse déprime, sentiment d'impuissance, de vouloir laisser tomber, d'être seul, largué sans attaches ni aide.....) je me rends compte que toutes ces émotions "pénibles" sont des ressentis qui ont besoin d'être intégrés. Des émotions et des symptômes physiques que je croyais plus ou moins résolus sont réapparus. Il y a comme un va-et-vient des ressentis. Des moments de confusion, de gros doutes et aussi de vide : j'ai du mal à mer projeter dans le futur, le passé me semble assez brouillon. Le plus dur est de ne pas porter de jugement sur ce que l'on vit ; cela est dû au fait que nous nous identifions avec l'histoire et les "défauts" du personnage comme le dit si bien Brown. Mais nous ne sommes pas ce personnage ni ses manques ; nous sommes la Présence qui les expérimente. Nous ne sommes pas malades ni avons besoin d'être améliorés ou "guéris" ; cette dernière affirmation de Brown est celle qui m'a le plus sidéré. Nous devons intégrer toutes nos émotions, notre inconfort et nos symptômes. Brown se montre fort critique sur le concept de "guérison" qui consisterait en fait à avoir l'air bien, beau et en bonne santé après maintes manipulations et efforts de toutes sortes, ce que propose notre société. Au lieu de guérison, il affirme que c'est l'intégration et elle seule qui est un authentique travail menant à la vraie santé et la vraie joie, qui sont déjà en nous depuis notre naissance mais voilées par les couches successives d'inconforts physiques et mentaux non intégrés.
Bon, j'arrête là.
Encouragements à tous.
Bises.
22 commentaires| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)