Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. CDV Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici


le 8 décembre 2012
Vue par les hommes de terrain, donne une vue très réaliste des difficultés et de l'impréparation de l'armée française face à une armée à la" moderne", les baïonnettes face à l'artillerie puissante et et super équipée. La guerre fraîche et joyeuse est loin, donne un avant goût de 14-18!!
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 7 décembre 2012
C'est une époque que l'on connait très mal. Ces livres permettent d'en savoir un peu plus sur cette guerre.
Les histoires sont intéressantes.
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 2 juillet 2006
Le remarquable ouvrage de Jean-François Lecaillon a pour but de plonger le lecteur dans l'atmosphère de la première partie de la guerre de 1870-71, de la déclaration de guerre à la défaite de Sedan. L'auteur y parvient en faisant parler directement les officiers et soldats qui ont laissé des "mémoires de guerre" sur leurs expériences du combat. Il a sélectionné une série de témoignages dont le point commun est de décrire l'événement tel qu'il a été ressenti sur le vif. L'information n'a donc pas été "polluée" par ce que les auteurs ont lu ou entendu par la suite ou par le souci de justifier un point de vue partisan.

Jean-François Lecaillon s'est aussi abstenu d'ajouter ses propres commentaires. Il a donné à son livre une structure assez sommaire constituée de titres et d'intertitres entre lesquels sont disposées les citations, pour construire un récit cohérent.

Le résultat: une mise en situation qui donne une impression chaotique et d'information lacunaire, mais il s'agit là précisément d'un effet d'ambiance très réussi.

Le soldat en marche ou sur la ligne de front ne voit de la guerre que ce qui le concerne directement, sa réalité très crue. La fatigue, la faim, la boue, la pluie, la confusion générale, puis, dès que s'opère le contact avec l'ennemi, un feu d'une intensité jamais connue et l'explosion des obus d'une artillerie qu'on ne voit pas.

La guerre de 1870-71 est la première à faire s'affronter des armées entières armées de fusils à chargement par la culasse et les Allemands utilisent des canons à tube en acier tirant des obus qui explosent au contact du sol et pas au gré des caprices d'une fusée à retardement plus ou moins bien réglée.

Le fusil Chassepot français est supérieur en portée au Dreyse prussien mais les Français n'ont rien d'équivalent en matière d'artillerie au canon Krupp allemand.

La charge à la baïonnette, affectionnée par les Français, est difficilement praticable quand l'ennemi se dérobe devant les salves des Chassepots. Les Prussiens préfèrent écraser les Français à très longue distance sous les obus de leur artillerie massée, et contraindront leurs armées à la reddition après les avoir encerclées grâce à leurs effectifs nettement plus nombreux. Jean-François Lecaillon nous livre, sous leur propre plume, le sentiment d'impuissance du soldat français. Il n'a manqué ni d'énergie ni de volonté, il a seulement été surclassé. En 1914, il apparaîtra vite que les officiers français n'ont pas vraiment tiré les leçons de 1870, et les poilus souffriront à nouveau de l'écrasante puissance de feu de leurs adversaires. Cette fois, cependant, ils finiront par triompher.
11 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 22 avril 2011
Un livre vraiment passionnant de bout en bout. L'auteur laisse la place aux témoignages des officier et soldats qui ont vécu ces moments décisifs pour l'histoire de France et malheureusement peu étudiés dans notre pays. On plonge véritablement dans l'ambiance de l'époque, au début de la guerre confiance et patriotisme malgré la clairvoyance de certains soldats déjà ! Et puis vite la catastrophe, le dégoût, l'immense tristesse d'une défaite qui semble inéluctable. Un travail colossal pour un livre captivant.
3 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 3 décembre 2002
Qui se souvient encore de ce conflit franco-prussien qui entraîna la chute du second empire et engendra la commune de Paris ? .
La roublardise de Bismarck qui parviendra par le traité de Versailles à unifier ce qui sera l'Allemagne, la faiblesse de napoléon III qui se laissa submerger par l'opinion publique, le trône d'Espagne qui décidément ne sié pas aux Napoléons...
Les témoignages sont la, prenants, saisissants et universels.
Une période de notre histoire peu connue et oubliée, éclairée par ce remarquable ouvrage qui, bien que traitant du conflit de 1870 nous démontrent combien cette guerre à su semer de vieilles rancœurs et haines qui atteindront leur paroxysme en 1914.
13 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici