undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
12
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:20,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Patrick de Saint-Exupéry a accompagné les éléments précurseurs de l'opération Turquoise en juin 1994.

Dix ans plus tard, entendant Dominique de Villepin évoquer « les génocides » rwandais, il lui vint la « nécessité » d'écrire cet ouvrage: « L'inavouable » aux éditions « Les arènes ».

La forme peut un peu surprendre car il interpelle le ministre des affaires étrangères de l'époque, Dominique de Villepin, l'emmenant à ses côtés, dans sa mémoire, durant ces journées de juin 1994 à la découverte de l'horreur.

Bon, au delà de la forme, Patrick de Saint Exupéry a une thèse centrale: le gouvernement et l'armée françaises sont impliqués dans la conception et la préparation du génocide. Et l'opération Turquoise avait comme objectif d'exfiltrer les génocidaires. Pas moins...

Pour tout dire, j'ai du mal à le suivre sur ce terrain là car, à ses imprécisions régulières, sont associées quelques hypothèses hasardeuses parmi lesquelles:

1- le COS (commandement des opérations spéciales) aurait été une armée-bis, discrétionnaire aux ordres de l'Elysée sous François Mitterrand... Ben, tiens... Les spécialistes apprécieront.

2- les militaires français auraient été pervertis dans leurs pratiques par le « mal jaune » consécutif de la guerre d'Indochine. Pas moins... C'est vrai que Laurent Beccaria, son éditeur, a favorisé une rencontre avec le commandant Elie de Saint-Marc (ancien para-légion d'Indochine et d'Algérie), bien connu des lecteurs de ce blog. Mais quand même...

Enfin, de mon avis personnel, en supposant que l'Armée Française soit la « grande coupable manipulatrice » à l'origine du génocide: pourquoi aurait-elle inséré et protégé Patrick de Saint-Exupéry et d'autres journalistes dans une unité du COS pénétrant au Rwanda au début de l'opération Turquoise ? Lui et ses compagnons sont « embedded » avec le COS « génocidaire », un peu gros, non ? On aurait pu s'attendre à ce qu'il lui soit interdit de se joindre à eux ou qu'il soit lâché dans la nature sans protection voire pire... Et bien, que nenni ! Ils l'ont pris avec eux, protégé et se sont exprimés devant lui... Et j'en passe...

Bref, ma conviction est que Patrick de Saint-Exupéry a été réellement choqué par ce qu'il a vu en 1994. Pour le reste, je ne le suis pas.

Son ouvrage trouva des détracteurs de poids en la personne de Bernard Lugan et de Pierre Péan, particulièrement dans « François Mitterrand, l'armée française et le Rwanda » pour l'historien Bernard Lugan (commentaire très prochainement) et dans « Noires fureurs, blancs menteurs » de Pierre Péan.

Tout ceci n'enlève rien à l'intérêt de la lecture de cet ouvrage que je conseille cependant.
77 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2014
Un livre qui reprend pas à pas la BD qui a été conçue avec le dessinateur Hippolyte.
Il y a une description sur le terrain qui est très réussie, mais du terrain que voit on? Que comprend on? Je pense qu'il s'agit d'un homme très honnête mais peut il en tirer des conclusions sur les acteurs du génocide?
Autant je salue son courage et ses investigations mais je reste un peu septique sur les responsabilités qu'il attribue aux homme politiques. C'est peut être un peu plus compliqué et tout à été fait pour que cet abominable drame reste nébuleux.
Pas de boîte noire au Falcon? Autant dire que l'on a livré une voiture sans roues!
Cette boîte noire à un périple qui laisse sans voix! Elle n'est pourtant pas tombée dans un océan...
Ci livre souligne bien toutes les énormes incohérence qu'on nous a demandé d'avaler... Alors qui est derrière tout cela? Je conseille la lecture du livre d C. Onana "La France dans la terreur Rwandaise" et je serais bien contente d'avoir quelques réactions.
Génocide de Rwandais sûrement, mais a qui profite le crime?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2007
ai-je envie d'écrire en guise d'avertissement.

C'est le récit d'une histoire vraie.

Sous la forme d'une interpellation à Mr De Villepin, Patrick de Saint-Exupéry lève le voile sur l'implication française au Rwanda, avant,PENDANT et après le génocide des tutsis de 1994.

Ce livre qui n'a suscité aucune poursuite juridique de la part de toutes les personnes nommément mises en cause a été un pavé dans la mare france-afrique.

Si vous vous en savoir plus, lisez-le, dès la première page, vous ne pourrez plus le poser.

un livre citoyen.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2004
Ce livre retrace l'"experience" de l'auteur journaliste au Rwanda durant le génocide et retrace la quête de la vérité qu'il va ensuite menée ... Ce livre est remarquable et troublant ... on ne peut s'empêcher de se poser de nombreuses autres questions sur les implications de la France dans d'autres évènements africains et sur les mensonges d'état en général et de leur motivation .. En bref, dur et troublant mais édifiant ...
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2006
Julien: le FPR a fait une guerre, une sacrée guerre. La France et les FAR l'ont bel et bien perdue. La guerre est une saloperie, gare à ceux qui la cherche. Et au Rwanda, le FPR l'a déclarée et Habyarimana l'a acceptée. Se ruer sur les tutsis parce qu'on perd la guerre relève de la connerie. Mais si nous avons un million de morts sous les bras, c'est un génocide. A l'heure des comptes, le FPR répondra de ses opérations sur terrain. Julien: Pensez-vous que pour arrêter les nazis, les alliés plantait des pommiers sur les régions habitées de la Normandie à l'Alsace? Les bombes tombaient sur la tête de ceux qui restent des grands-parents français, mon ami! Et à Berlin, les français ou américains ont offert des fleurs aux nazis qui avaient jetté leurs uniformes et rangé les svastikas, peut-être? Cette guerre était la dernière grande guerre, en Allemagne comme au Rwanda. Seulement au Rwanda, on remplace le mot "Alliés" par "Inkotanyi". La guerre tue, massacre et viole. Le génocide extérmine, décime et annihile la vie. Le génocidaire doit être arrêté par une guerre. A l'histoire de déraciner les racines de la haine et di génocide. Le génocidaire reste à la merci de la justice et la mémoire des survivants. Il ne respirera plus jamais de son vivant et mourra étouffée par sa conscience. Ou sous les balles du guerrier. Julien, Je vous salue.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2014
800 000 morts au Rwanda, soit 1000 morts/jour à coups de machettes pendant 3 mois ininterrompus.
Et il a fallu attendre 20 ans pour enfin parler dans les médias de l'implication de la France de Mitterrand.
Ce livre que j'ai lu, relu, et offert dès sa sortie, explique tout.
800 morts au Liban, et le monde des médias accuse encore Israel et l'implication de Sharon, alors que ce sont les chrétiens phalangistes libanais qui ont massacré la population à Sabra et Chatila.
Pas un mot pendant 20 ans de l'armée française qui a entrainé, armé, puis aidé les assassins Hutus à fuir vers le Zaïre une fois leur "travail" accompli.
Toujours 2 poids 2 mesures.
On revoit cela aujourd'hui avec la Syrie (1 million 400 000 morts depuis 3 ans; et combien de disparus, de réfugiés, de torturés ?)
Où sont les "indignés" chers à feu Hessel ? on manifeste dans les rues de Paris ???
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2014
Les éléments avances dans ce livre sont déroutants, il est difficile de se dire que ce n'est pas vrai ou possible
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 octobre 2011
Ayant vu à la télévision, en 2004, une très bonne émission sur le génocide au Rwanda ("Passé sous silence" de Raphaël Glücksmann et Pierre Mézerette) dans laquelle Patrick de Saint-Exupéry nous livrait ses impressions,j'ai voulu lire le livre de cet auteur portant un nom prestigieux et je n'ai pas été déçu. Le livre est très prenant, sincère et le style haletant. Il met les choses au point et dénonce les mensonges de la classe politique de tout bord.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2012
Bon livre, facile a lire, on y apprend pas mal de choses sur ce qui s est passé la bas en 1994... pas tres glorieux pour nos dirigeants de l époque.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2004
Il y a dix ans, une tragédie se déroulait sous nos yeux, et personne ne voulait la regarder, ou même la voir : un génocide au Rwanda. Près d'un million de victimes en cent jours, à la suite d'un attentat perpétré contre l'avion du président rwandais.
Dix ans après, le Rwanda a "commémoré" ce génocide (mais comment des personnes ayant perdu toute leur famille en quelques semaines peuvent-elles se réconcilier avec les assassins, sortis de prison ???) ; les cérémonies se sont déroulées, auxquelles assistait Renaud Muselier pour représenter la France et le président rwandais Paul Kagamé a accusé celle-ci de complicité avec les tueurs de 1994.
Le livre de Patrick de St Ewupéry se présente comme une lettre à l'ancien ministre des Affaires étrangères (et actuel ministre de l'Intérieur) Dominique de Villepin.
L'ex-journaliste du "Figaro", qui a couvert le génocide, a mené une véritable enquête sur les relations qu'entretenait la France avec le régime dictatorial de feu le président rwandais Habyarimana durant plusieurs années. Il met donc en accusation les différents gouvernements français, et pointe du doigt l'ancien chef de l'Etat François Mitterrand.
"L'Inavouable" est bien évidemment un énorme travail de recherche et de journalisme d'investigation. On sent dans l'ouvrage de Patrick de St Exupéry que le Rwanda lui tient à coeur.
Mais l'auteur oublie d'évoquer dans "L'Inavouable" les crimes du Front patriotique rwandais (FPR), parti politique du président Paul Kagamé, et la nature du régime actuel.
L'enquête de Patrick de St Exupéry est très intéressante, étant donné ce génocide en Afrique 50 ans après la Shoah. Certes, la France devrait reconnaître tous les faits concernant ses relations avec le Rwanda et son soutien aux autorités génocidaires, mais ce dernier exagère un peu trop lorsqu'il accuse Dominique de Villepin de révisionnisme.
Un bon livre néanmoins, quoique pas assez objectif.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)