undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes nav_WSHT16 Cloud Drive Photos Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
35
3,8 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:18,25 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 juin 2015
Pour moi, ce livre est une confirmation de ce que je pense depuis longtemps. En le lisant, vous vous dite "voilà une belle fiction" ou bien vous adhérez dès le début à ce qu'Ingo Swann a vécu. Livre sans demi mesure qui confirme qu'à tous les niveaux des Etats, on nous ment et nous cache des choses. "Ce qui apparemment nous dépasse n'est pas là pour nous rabaisser, mais pour nous aider à aller plus loin".
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2016
Ce récit autobiographique va à l’essentiel : la Lune et la Terre sont occupées par des Alien.

Ce livre avec quelques autres que je vais citer, fait partie des témoignages indispensables pour ceux qui s’intéressent à la vérité, à la réalité de notre Monde et plus largement à celle de l’Univers.

Ingo Swann a rencontré de vives résistances de la part du gouvernement américain lorsqu’il voulut publier son livre. Malgré la qualité de son témoignage il a été refusé par tous les éditeurs qui avaient été contacté préalablement par les autorités qui souhaitent bloquer sa publication. A peine édité en langue anglaise, son livre a été tout de suite épuisé, tous les ouvrages achetés massivement, si bien qu’on en le trouve plus en langue anglaise.

La Nasa, l’US Air force, l’US Marine, le Département de la Défense, la NSA et la CIA s’opposent, même violemment quand cela s’avère nécessaire, à la divulgation de la vérité sur la Lune, sur notre Terre et le reste de l’Univers.

Depuis l’incident de Rosewell en 1947, reconnu puis nié et désinformé ensuite par les autorités, une chape de plomb couvre toute information réelle sur les Alien, classée automatiquement au plus haut niveau secret-défense, alors qu’il est indéniable qu’ils sont présents partout dans le Cosmos, sur la Lune comme sur notre planète.

La Cabale, « le gouvernement dans le gouvernement », celui dont ont parlé les présidents successifs Eisenhower, Kennedy, Carter, Reagan, Clinton et Obama, ont tout intérêt à ce que rien ne soit dévoilé : ils se sont accaparés les hautes technologies exotiques provenant des crash de Rosewell et d’autres depuis, comme la maitrise de l’anti-gravité, et collaborent dans leurs bases secrètes sous-terraines du type Aire 51 et S4 avec des ingénieurs EBEs (Extraterrestrial Biological Entities) sur de nombreux « black programs » si secrets que même la Maison Blanche n’en est pas informée. Ces technologies sont ensuite disséminées dans les grandes transnationales militaires dont les exécutifs de la Cabales sont aussi les principaux actionnaires. Des militaires donc, encadrent des ingénieurs civils pour travailler sur des projets ultrasecrets : c’est le complexe militaro-industriel.

Ingo Swann est un témoin gênant, d’autant qu’après avoir été employé dans la prestigieuse Université de Stanford qui réalisait des recherches scientifiques poussées dans les années 1960 sur la vision à distance, il fut par la suite au regard de ses résultats extraordinaires, employé par la CIA pour former ses agents à la vision à distance. Il est toujours considéré par les scientifiques comme le plus grand « Remote Viewer » de tous les temps. Son parcours professionnel ne fait qu’étayer la crédibilité du personnage et donc de son témoignage.

Au cours de véritables expériences scientifiques organisées selon des protocoles rigoureux, Swann par décorporation (vision à distance) découvrit avant tout le monde une chose qu’à l’époque nul ne pouvait savoir : Jupiter dispose d’un anneau. Swann le vit et en donna très précisément les caractéristiques. Il fallut attendre les photos en 1979 de la sonde Voyager 1 pour en avoir la confirmation.

À la suite de ces révélations étonnantes, corroborées par les scientifiques de Stanford, il fut recruté par un dénommé Axelrod, un nom d’emprunt, responsable d’une équipe gouvernementale en charge de l’étude des Alien.

Swann fut soumis à un nouveau défi : celui de décrire ce qu’il voyait sur des coordonnées de lieux précis données en longitudes/latitudes, sans que personne ne lui dise ou cela se trouvait. Swann vit des structures, des dômes, des tours immenses de plusieurs kilomètres, des ponts, des routes et… des Alien travaillant avec d’énormes engins de chantier dans les cratères lunaires. Quelle ne fut pas sa surprise qu’on lui révéla qu’il s’était promené sur la Lune ! Il confirmât ainsi les nombreux clichés pris par les astronautes puis par les diverses sondes qui ont arpentés la Lune, clichés floués ou tout simplement cachés par la Nasa.

En 1973, la Nasa détenait déjà plus de 149 000 clichés divers de la Lune dont certains avec un niveau de définition qui n’a rien à envier à la HD. George Leonard enquêta sur les rumeurs d’occupation de la Lune et put analyser à la Nasa un très grand nombre de ces clichés encore à l’époque accessibles, certains étant passés entre les mailles de la censure et d’autres lui ayant été donnés sous le manteau. Dans son livre « Ils n’étaient pas seuls sur la Lune », les photos et ses propres dessins de ce qu’il interprète, correspondent en tout point aux dessins et descriptions faites par Ingo Swann qui parle d’ailleurs lui-même de George Leonard dans son ouvrage.

A la même époque un grand scientifique français, Maurice Châtelain est en charge pour le compte de la Nasa des programmes de télécommunications mis à la disposition des astronautes des missions Apollo. C’est lui qui inventa le système de communication entre le centre de contrôle d’Houston Texas et les astronautes qui ont marché sur la Lune. Maurice Châtelain témoigne dans son livre « nos ancêtres venus de l’espace » de la présence d’Alien sur la Lune, de structures et de travaux fantastiques réalisés par des engins qui n’existent pas sur Terre ; Récit en tout point confirmé par les astronautes (qui sont eux des militaires directement tenus au secret) sur la présence de structures non-naturelles sur l’astre soi-disant « mort ». Apollo 16 fut même attendu à sa descente par 2 vaisseaux posés sur les bords du cratère de la mère de la Sérénité.

Le témoignage de Philippe J. Corso, ancien lieutenant-colonel commandant les bases militaires en charge des « black programs » issus de technologies Alien, en parle aussi dans ses livres : « The day after Rosewell » et « Dawn of a New Age », ce dernier étant ses propres carnets de travail. Son témoignage de première main est remarquable.

Les témoignages de Swann, de Châtelain, de Leonard et de Corso, sont tous corroborés par celui du scientifique Michael Wolf qui était responsable d’ALPHACOM, groupe de recherche sur les Alien en corrélation avec la Majestic-12 pour le compte du gouvernement américain. Je vous invite à lire son livre passionnant « The Catchers of Heaven : A trilogy ».

Pour finir, cette vérité cachée est aussi divulguée par un ancien officier supérieur de la Légion étrangère, un français qui fut un des ses proches amis, Philippe de la Méssussière. Scientifique de formation, il quitta la légion et travailla pour la Nasa sur des projets secrets. C’est lors de ses missions qu’il se lia d’amitié avec Wolf. Rentré en France lorsqu'il voulut revoir Wolf avant sa mort, celui-ci étant en phase finale d’un cancer, il dû obtenir au préalable une accréditation du Pentagone et n’eut le droit de rendre visite à son ami chez lui que pour quelques heures et en présence d’une bonne garde (Wolf qui parlait trop et prêchait la divulgation était assigné à résidence). Wolf soucieux de laisser un témoin crédible pour l’avenir, lui fit rencontrer 2 GRIS (Alien originaires de Zeta Reticuli), son ami Kolta et le supérieur EBE de Kolta et lui remis un morceau récupéré sur un vaisseau spatial crashé. Ils réussirent lors de cette rencontre à faire avec beaucoup d’ingénuité des photos de Kolta et de son chef, photos que Philippe de la Méssussière dévoile lors d’une interview qu’il donna à un journaliste américain à Hong Kong et que vous pourrez trouver aisément sur YouTube (attention : en 3 parties). Vous reconnaîtrez Kolta sur sa photo, c’est le même que sur la couverture du livre « The Catchers of Heaven : A trilogy », et Philippe de la Méssussière explique au journaliste, dossier à l’appui que "tout ce qu’a dit Wolf est la pure vérité".

Il convient de préciser que Philippe de la Méssussière fait aujourd’hui parti du « Projet COMETA », initié sous Sarkozy par le Ministère de la Défense français, pour forcer les américains à divulguer la réalité occultée de notre Monde : la Lune est occupée par une race EBE qui y accompli des travaux de minage, la Terre est habitée par au minimum 8 races d’Alien qui vivent parmi nous, certaines collaborent avec des militaires et des ingénieurs civils dans les bases secrètes sous-terraines aux États-Unis, l’Univers est habité par une multitudes de races d’EBEs, dont certaines ont visité la Terre depuis des millions d’années, l’ont occupé bien avant l’Homme et qui, pour certaines sont déjà rentrés en relation (rencontres du 3e type) dans le passé avec le gouvernement américain (Eisenhower en 1957) et probablement depuis aussi avec le gouvernement russe. La Cabale, une oligarchie américaine à la tête du complexe militaro-industriel, qui maîtrise des technologies exotiques comme l’anti-gravité et gouverne en réalité les États-Unis après avoir dépossédé la Maison Blanche de ses principales prérogatives, tente d’instaurer sur la Terre une dictature uniquement à son profit, au travers de la « Mondialisation », des traités (Transatlantique, Tafta, Alena), des guerres, du terrorisme, des flux migratoires et de la Dette en collaborant avec le cartel mafieux des « banksters » (les banquiers Mondialistes) de la Réserve Fédérale américaine, de JP Morgan et de Goldman Sacks.

La situation réelle que je viens de décrire et qui reprend tous les auteurs cités, est entièrement corroborée par le récit passionnant de l’ancien ministre de la Défense du Canada, Paul T Helleyer dans son dernier livre passionnant : « Money Mafia, a world in crisis ».

Vous pourrez trouver confirmation du récit d’Ingo Swann par l’image : sur YouTube aujourd’hui, fleurissent des centaines de vidéos de témoignages d’ingénieurs civils et d’anciens militaires hors contrat avec leur ancien employeur le Pentagone ou la Nasa, mais aussi « d’enfants des étoiles », de « disclamers » qui s’ingénient à informer sur cette réalité cachée. Je pense particulièrement à secureteam10, Paranormal Crucible, Mister Enigma, UFOgroup77NEWS, etc. Certains disposent de vidéos quotidiennes de type professionnelles, pleines d’images, de séquences de films et d’analyses époustouflantes. Il serait naïf de croire que c’est le travail de jeunes Geeks qui ont accès à des informations de fraîche source encore cachée par la Nasa. La plupart de ces jeunes sont financés par ce contre-pouvoir à la Cabale afin d’informer et de préparer l’Humanité à la grande révélation. Les images flouées par la Nasa sont retravaillées, les films provenant des missions spatiales orbitales et de satellites de toutes les époques leurs sont donnés par des membre actifs à la Nasa avec pour accompagnement l’analyse scientifique pertinente de l’image.

Si vous souhaitez découvrir la réalité de notre Monde, nos origines et peut être aussi l’avenir de l’espèce Humaine, il vous faudra impérativement lire en priorité ce livre extraordinaire d’Ingo Swann et les autres auteurs cités puis en complément, regarder les conférences du Docteur GREER, responsable du « Disclosure Project » et autres témoignages tels que ceux de Jordan Maxwell, des astronautes américains, Armstrong, Collins et autres d’Apollo 17, ou de la célèbre cosmonaute héroïne de l’Union Soviétique, Marina POPOVITCH.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2016
j'ai trouvé le contenu intéressant, mais assez répétitif, et un peu trop vague surtout à la fin, aux derniers chapitres, un peu comme bâclé. Dommage ! Je m'attendais à plus d'informations inédites sur la Lune.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2016
Un livre très intéressant, bourré d'anecdotes et d'histoires palpitantes...on reste bouche bée devant les aventures de notre très cher Ingo Swann, grand artiste et remote viewer dans l'âme...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2013
Very interesting science fiction book, it talks about the posibility of the moon might not be a dead astre. R
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2016
Le premier chapitre est intéressant mais je m'attendais par la suite à un développement plus important sur la télépathie en tant que telle d'autant que l'auteur met en cause ce qui est su ou enseigné actuellement sur cette "science".
Son approche va au-delà d'une réduction simpliste d'une communication d'esprit à esprit et ouvre ainsi de grands espaces de réflexion et d'exploration. Malheureusement peu de clés sont données mais l'auteur nous propose une nouvelle ouverture qui vaut déjà beaucoup.
Je reste donc sur ma faim hélas ........ mais heureux tout de même de cette nouvelle approche. Peut-être d'autres livres ????
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2013
Pour qui n'a pas froid aux yeux, livre passionnant, même si ce n'est pas facile à croire. Mais après tout ... Ou est la vérité ???
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2011
Seule la première partie du livre est pertinente avec plusieurs récits extrêmement intéressants et Swann aurait du s'arrêter à celle-ci. La dernière partie est en revanche un ramassis de considérations propres à l'auteur qui, malheureusement, n'apportent rigoureusement rien voire le décrédibilise... dommage !
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2011
L'arret de l'exploration lunaire m'avait déjà intigué à l'époque et souvenez vous le PARIS MATCH N° 1028 en 1968 ( vous trouverez le développement sur Google)de toute maniere une telle révalation officialisée ruinerait l'économie dans le monde entier sans parler de tout ceux qui n'ont que Dieu dans la tronche !!!
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2013
Un livre très surprenant, intriguant, mais qui laisse entrevoir une réalité bien plus étrange que la fiction !
Ingo Swann est un personnage singulier... son histoire l'est tout autant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus