undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
49
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:21,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 mai 2012
Blythe Masters
Pierre jovanovic, nous raconte ici l'histoire de la femme qui a inventé les produits dérivés type CDS, Blythe qui se prononce Bliss, est une anomalie du monde de la finance et des banques, c'est une femme, ce qui est plutôt rare dans cette communauté.
Elle a donc permis aux banques de vendre des crédits mais aussi l'assurance sur ce même crédit qui appartenait jusque là au domaine des assureurs et l'ont voit bien justement que les deux entités banques et assurances sont de plus en plus la même société.
Selon, la plupart des spécialistes, il s'agit là d'une arme de destruction financière massive puisque les mêmes banques sont juges et partis du crédit vendu, ce que l'auteur tarde à expliquer dans le livre et sans donner d'exemple concret, notament Lehmann Brothers ou AIG.
Il s'attache d'ailleurs trop à mon gout à la personnalité de Blythe sans nous donner de véritables faits qui pousserés le lecteur à bien comprendre les produits dérivés de la finance, petit bémol à mon gout.
Sinon, il est évident que la discrétion de cette JP Morgan Master est absolument évidente, elle refuse la plupart des interviews et surtout la responsabilité de la crise économique de 2008 dans laquelle nous sommes encore.
Félicitations à M.Jovanovic pour ce livre qui à le mérite de donner un visage et des noms à cette crise économique mondiale.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai acheté ce livre un peu par hasard car je voulais comprendre l'histoire des Credit Default Swaps (CDS) ou subprimes qui ont engendré le krach financier qu'on a connu en 2009-2010 et qui continue actuellement de faire des dégats. En feuilletant ce livre, j'ai immédiatement été attiré par le style très fluide et très clair permettant de comprendre facilement les rouages du système financier, les magouilles des banques et bien d'autres choses encore plus édifiantes, notamment leur totale impunité car évidemment les enjeux politiques et stratégiques rejoignent ceux financiers et économiques. En le lisant, vous apprendrez qui est Blythe Masters et pourquoi elle est considérée comme LA responsable du cataclysme financier qui a résulté des CDS. Mais surtout, vous comprendrez que l'intérêt de votre banquier est de vous plumer ! Et que la partie (truquée à la base) est loin d'être finie... Bref, c'est vraiment un EXCELLENT livre, passionnant, très agréable à lire et plein d'enseignements. Si vous voulez avoir une bonne idée de son contenu, allez sur Youtube et rechercher l'auteur; vous trouverez des extraits d'interviews qu'il a donné et durant lesquels il parle du livre, de la crise des CDS et évidemment de Blythe Masters. Franchement, ce livre est A LIRE !
11 commentaire| 40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2011
Ah voici enfin le livre qui relate le parcours époustouflant de cette séduisante, mi ange mi démon, hyper intelligente mais froide Blythe Masters, cette « Icy Queen » de JP Morgan qui a finalisé la création des armes financières de destruction massive, que la cupidité des banquiers du monde entier a multiplié à l'infini, conduisant ce monde au bord de la banqueroute générale, qui sera épongée, encore une fois de plus par l'argent du contribuable...s'il reste de l'argent à taxer...

Elle a perfectionné le concept de « Credit Default Swap » ( Permutation des risques d'impayés) en CDO (Collateralized debt obligation), dont son produit phare appelé BISTRO a été vendu aux banquiers de toute la planète.

Ces produits financiers permettent aux banques de transférer les risques d'impayés sur des tiers ( comme les caisses de retraites) et de faire en sorte que plus ils distribuent des prêts, plus ils gagnent d'argent.

Grâce à la perfections d'algorithmes informatiques, elle a fait en sorte que du papier pouvait se transformer en or et créer de la richesse sans risque et ex nihilo.

Toutes les banques ont été fascinées par cette possibilité de gagner des milliards en fourguant des prêts à tout ce qui bouge sur la planète: les états, les régions, les entreprises, les particuliers solvables ou non, sans prendre aucun risque...

Ainsi en moins de 20 ans, une entité financière monstrueuse a été lâchée dans le monde inter connecté de la finance mondiale faisant en sorte qu'il y a plus dettes sur la planète que d'actifs pour les rembourser et bien sûr les dommages collatéraux ont été les faillites, délocalisations, chômage, caisse de retraites dépouillées (exemple en France: les HLM)

Cela ne pouvait que finir par l'explosion de ce système spéculatif en septembre 2008 et la mise à contribution du contribuable de la planète pour « sauver » les banques afin que leurs distributeurs ne soient pas complètement à sec

Mais croyez vous que cela a mis un terme à la spéculation ? Mais pas du tout...Blythe Masters est à présent sur les matières premières de la planète où elle spécule un maximum avec son équipe de la JP Morgan, imitée bien sûr par toutes les autres banques, ce qui explique l'envolée des prix de tous les produits de base, métaux etc...

Faut il pour autant blâmer seulement Blythe ? Non elle a été inspirée par Charlie Sanford, Mark Brickell, a eu pour supérieur William Demchak, David X Li lui a modélisé mathématiquement le « syndrôme du coeur brisé » et c'est le patron de AIG Joseph Cassano qui a multiplié le produit sans aucune retenue dans le monde...

Bref Pierre Jovanovic nous a fait un livre très bien ficelé, bien fouillé, avec de nombreuses petites « indiscrétions » (sur la Deutsche Bank , BNP par exemple) et nous fait le clin d'œil final : si chacun n'achetait qu'une pièce d'argent métal, la banque JP Morgan pourrait tomber, tellement elle a spéculé à la baisse et manipulé les cours de ce métal...
0Commentaire| 58 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2014
Les premiers chapitres du livres, un peu vides, dans un style familier, et uniquement consacrés à la personnalité de Blythe Masters m'ont presque fait abandonner ma lecture.

J'ai heureusement continué, car c'est quand l'auteur aborde les rouages de la crise des subprimes que l'ouvrage devient passionnant, et que le style un peu lourd s'oublie pour découvrir, terrifié, tout ce qui a mené à la crise de 2008.

La dernière partie consacrée aux nouveaux hobbies de notre chère Blythe est tout aussi prenante, intéressante, et... flippante !
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2012
Un très bon ouvrage ,bien monté,bourré de citations,au coeur du scandale...on apprend énormément de choses instructives.
On en ressort secoué ,..il faut faire le bon choix et ne pas se laisser influencer par le monde de l'argent...mais faire face...!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2011
Un livre à lire absolument pour tout néophyte qui cherche à comprendre la façon dont les financiers nous mènent à la ruine.
L'ouvrage est centré sur le rôle joué par Blythe Masters, grande patronne des CDO ( crédits dépotoires omniprésents...) qu'elle a en partie façonnée.
Tout cela se déroule au seine d'une des plus grande banque US, la JP Morgan, C'est une histoire ahurissante contée avec délectation par Pierre Jovanovic...
Un régal à lire et à faire passer !
0Commentaire| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2011
Style un peu tordu et pour le moins contemporain. Je ne suis pas habitué mais au final c'est rafraîchissant. Pour ce qui est du fond personne ne devrait avoir le droit d'ignorer ce que "révèle" ce livre ! J'aurais juste aimé un développement plus approfondi sur les retraites et la manière dont elles sont touchées par la (les) problématique soulevée. J'hésite à acheter un autre exemplaire pour qu'un maximum de personne de mon entourage lise "Blythe Masters". Un bon tour d'horizon sur l'économie et les réseaux du pouvoir.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2013
Lecteur régulier du blog de l'auteur, j'ai apprécié cet ouvrage qui explique de façon aussi claire que possible les mécanismes et les causes de la crise financière actuelle.

A recommander pour toute personne souhaitant avoir un éclaircissement sur les rouages de la grande finance et de l'économie mondiale.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je suis personnellement allergique au style de P. Jovanovic (qui est néanmoins quelqu'un que je respecte par ailleurs).
Dans ce livre le fond est noyé dans une masse d'informations inutiles. C'est dommage car l'auteur peut être très clair et bien formuler; ce que sont certains rouages de la finance mondiales.

Trop confus à mon gout.
Mais le fond reste intéressent et bien traité.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'ouvrage est excellent et décrit bien la folie spéculatrice des grandes banques multinationales dont la J.P. Morgan, employeur de Blythe Masters.

Ce qui est plus contestable est le choix pervers de Jovanovic de mettre en avant une simple employée de la banque (aussi haut placé soit-elle hiérarchiquement) en lui faisant porter le chapeau de la création des produits dérivés ayant inondés les marchés financiers des dix dernières années, en provoquant la crise que l'on sait.

Il faudrait rappeler à Jovanovic qu'une employé exécute la volonté des actionnaires de l'entreprise pour laquelle elle travaille. Si Blythe Masters a été catapultée à la tête du département des matières premières de la J.P. Morgan, c'est sur ordre. Et elle ne fait jamais qu'accomplir les volontés de ces puissants de l'ombre.

La stratégie du bouc-émissaire ne trompe que les ignorants.

Alors Jovanovic, à quand un livre sur les VRAIS auteurs de la crise??
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

23,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)