undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite Bijoux en or rose cliquez_ici


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 juin 2015
Les personnes n'ayant pas acheté ni lu le livre devraient s'abstenir. Ici c'est un espace de commentaires à propos des produits et non un lieu pour la querelle de chapelles. Livre sérieux, qu'on soit ou pas d'accord avec ses propos.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2013
Défendre l'approche psychanalytique dans l'autisme est une initiative courageuse et rare dans le climat actuel très hostile à l'égard de la psychanalyse. Il est si facile de trouver un coupable face au désespoir des parents, au retard de diagnostic, à l'incompréhension face à l'autisme qui est si déconcertant.
Etant père d'un enfant autiste, je défends néanmoins l'approche psychanalytique telle que j'en ai fait l'expérience pour mon fils. Il est très réducteur de limiter l'approche psychanalytique à la culpabilisation de la mère due à B Bettelheim. Ceci a certainement eu lieu dans le passé mais à présent vous ne trouverez aucun psychanalyste sérieux qui ira dans ce sens.
Il s'agit en revanche de partir des émotions de l'enfant, de ses peurs, de ses angoisses. Il s'agit d'essayer (c'est un travail difficile et long) de comprendre ce que l'enfant veut nous dire à travers ses symptômes, ses gestes, ses cris, son comportement qui nous semble anormal. La vision psychanalytique consiste à chercher du sens au milieu d'un comportement très perturbé, de prendre en considération l'enfant et ses signifiants dans sa globalité et non pas de redresser des comportements anormaux comme peuvent le préconiser d'autres approches purement comportementales si à la mode actuellement, mais qui sont aussi proches d'un certaine forme de dressage.
Ce court essai, facile à lire est à conseiller pour tous les parents qui souhaitent mieux connaître ce qu'est l'approche psychanalytique dans l'autisme. Vous apprendrez ici ce que vous ne trouverez malheureusement jamais dans les reportages ou articles qui présentent de manière déformée et très partiale l'abord psychanalytique.
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2014
JC Maleval est un psychanalyste et à ce titre devrait s'abstenir d'intervenir dans un domaine dans lequel il n'a aucune compétence, l'autisme.
Manipulation et mauvaise fois entourent ce personnage qui pourrit la formation des psychologues à Rennes. S'il veut former des psychanalystes, qu'il monte à ses frais sa propre école ou secte et arrête de monopoliser les budgets de l'enseignement supérieur. Grâce à ce monsieur et à d'autres personnes de son acabit, les étudiants de Rennes 2 soutiennent des théories sur l'autisme qui sont scandaleuses, ne reçoivent pas d'enseignement qui feraient d'eux de véritables et bons praticiens auprès des autistes, c'est ce scandale qui doit être dénoncé.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2013
"Autisme France", ce sont des milliers de familles regroupées pour défendre le droit des Autistes.

Les parents, mieux que quiconque sont à l'écoute de leur enfant. Ils savent ce qui l'aide à communiquer, à se sociabiliser et à s'inclure à la société.

Ils savent que les méthodes éducatives quand elles sont mises en place précocement et intensivement permettent à leurs enfants de se sentir mieux et donc de progresser.

Aurait-on l'idée, face à un jeune enfant sourd de préconiser l'observation ... l'attente de l'émergence de son désir d'entendre ?
Non...face à cet handicap on essaierait d'autres méthodes de communication, on lui apprendrait le langage des signes... on l'aiderait à aller à l'école...à apprendre...

Mais pour un autiste (trouble neurodéveloppemental et non maladie psychique) ... nos amis psychanalystes considèrent qu'ils n'ont pas droit à l'éducation (dressage dans leur verbiage)...qu'ils n'ont pas droit au PECS ou au MAKATON pour communiquer.... que leur apprendre les gestes de la vie quotidienne est leur faire violence...

Ils préfèrent les observer...parler...comparer leurs points de vus...et attendre...attendre... tout en expliquant que l'autisme c'est un trouble de la relation mère-enfant...et donc par conséquence...en faisant tout pour éloigner l'enfant de la mère....pathogène pour eux...dans leurs délires.

Moi, que des bobos dépensent 500 Euros ou plus par semaine pour aller bavarder sur un divan...ça ne me gène en rien. Je souhaite juste que les psychanalystes soient éloignés de nos enfants ou pour le moins que leurs pratiques ne soient plus remboursées par un Euro d'argent public.

Leurs IME à 300 Euros par jour, leurs HJ à 1000 Euros par jour...capte tout l'argent public...et leur lobbying empêche tout développement de méthodes alternatives, pourtant adoptées et éprouvées partout dans le monde : scandinavie, Finlande, UK, Benelux, Allemagne, Canada, Nouvelle Zélande, Australie, USA....

Nos vieux doctes psychanalystes, se battrons jusqu'à la mort pour leur pactole, la mine d'or que représente nos gosses pour eux. Pour cela...aucune honte à cracher sur les familles (Autisme France), aucune honte à diffamer les méthodes éducatives...aucune honte à refuser toute démarche scientifique, tout progré de la génétique ou de l'imagerie du cerveau.

Non : ils restent attachés à leur religion ou rien ne se démontre mais tout s'admet : l'autisme et le choix du sujet et la faute de la mère...il faut donc attendre que le sujet décide d'en sortir...et ne rien faire !!!

Cela porte un nom : non assistance à personne en danger...ou maltraitance quand, en plus, on les soumet à des camisoles de linges mouillés et glacés...pour qu'ils retrouvent leur "Moi-peau"....
1818 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2013
Si lire les élucubrations d'un vieux psychanalyste qui parle de techniques éducatives qu'il ne connait absolument pas en leur attribuant le sectarisme et l'indifférence au sujet qui est précisément le travers caractéristique de sa secte, vous êtes au bon endroit. Mais ci c'est le cas, vous avez sûrement déjà reçu votre exemplaire gratuit ...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)