undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
61
4,3 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:16,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 mai 2012
L'histoire de cette "traque" est très prenante, on rentre immédiatement dedans.
C'est bien simple j'ai dévoré le livre quasiment d'une seule traite.

Le monde du puits des mémoires semble très structuré dans l'esprit de l'auteur, ce qui est prometteur pour la suite. Cependant il reste un peu flou pour le lecteur. Mais ceci est tout à fait normal puisque le lecteur découvre cet univers par les yeux des amnésiques.
Je ne ferai pas d'autres commentaires sur l'intrigue pour ne pas vous la gâcher.
Par contre, je peux dire que je suis impatient que la suite arrive. Si la trilogie entière est du niveau de ce premier tome, ce puits des mémoires rentrera facilement dans mon top 10 des meilleures histoires de fantasy.

Mon seul véritable regret est que le livre n'est pas disponible sur Kindle.

Une dernière chose, la fantasy "française" de qualité (bonne histoire et bien écrite) est extrêmement rare.
Gros lecteur, habitué de fantasy, je n'ai acheté ce livre que sur les conseils avisés d'un ami.
Bien m'en a pris. Ce fut en effet une très bonne surprise.
Je pense d'ailleurs que l'écriture est si efficace que le livre devrait plaire à des personnes habituellement réfractaires à ce genre.
Un peu comme le seigneur des anneaux ou "Game of Thrones" plaisent à un public plus large que les seuls fans de fantasy.
Bref, c'est un véritable coup de coeur. Et comme c'est le premier livre d'un auteur francophone je me suis senti obligé d'écrire une critique.
Il faut l'encourager :

Gabriel Katz, bravo et merci !
Vivement la suite !
0Commentaire| 31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2013
Après en avoir entendu énormément de bien, et avoir été conquise par le résumé, je me suis offert ce livre. Ce fut une belle découverte et un roman que j'ai beaucoup apprécié.

Nous sommes immergés dès le départ dans l'histoire avec ces hommes sans mémoire identitaire. Car bien qu'ils aient tout oublié de ce qu'ils étaient avant d'être enfermés dans ces boîtes, ils ont gardé la mémoire de leur monde. Ils ont aussi gardé une mémoire gestuelle, qui se manifeste spontanément comme un réflexe. Ainsi, chacun se découvrira des qualités ou des défauts : certains sauront manier l'épée, auront un talent de mage ou de veilleur que n'auront pas les autres.
On est très vite conquis par ces hommes dépassés par les événements et poursuivis par une horde de guerriers.

L'auteur a fait un travail extraordinaire sur ces trois personnages. Ils ont chacun leur caractère, leurs particularités et ils ne se ressemblent pas pour un sous ! Chacun m'a conquise à sa façon et jamais pour les mêmes raisons. On apprend à les connaître en même temps qu'ils se découvrent et je me suis attachée à chacun d'eux, il n'y en a pas eu un pour être plus apprécié que l'autre.

L'histoire est très prenante, et a un ton très réaliste.
Déjà, la curiosité nous tenaille, on veut savoir qui sont ces hommes. Qu'ont-ils fait pour être enfermés dans des boîtes, pour être recherchés par une armée entière ? Doucement mais surement, l'auteur nous livre des informations, des détails sur eux. Et bien qu'à la fin on n'en sache bien plus sur eux qu'au début, de nouvelles interrogations prendront formes et on aura toujours une myriade de questions pour nous tenir en haleine.
Les enchaînements des faits sont incroyablement bien travaillés. Rien n'est laissé au hasard. Les éléments s'associent à merveille dans un ensemble de crédibilité.

De plus, l'univers est vraiment sympa. On découvre le royaume et sa structure autant du point de vue du petit village perdu au milieu de nulle-part que dans la capitale au près du monarque. Bien que nos héros soient constamment pourchassés, nous ne sommes pas pris dans une course effrénée tout le long du livre, mais plutôt entraînés dans quelques fuites entrecoupées de passages plus calmes au cours desquels les protagonistes se poseront et se fondront à la population. Ainsi, nous découvrirons les mœurs et les habitudes du peuple. Gros point bonus pour ma part, il y a des nécromanciens (j'adore ce type de personnages, qu'ils soient gentils ou non).

Bien que ce soit un livre de fantasy, les descriptions n'ont pas une place trop importante, ce qui rend le récit léger et vraiment fluide.
De plus, la mise en page est agréable : une ligne est sautée dès lors que l'on a des discussions. Cela aère le texte et est confortable à la lecture.

Donc au final, un livre vraiment sympa, bien construit et très prenant. Un très bon livre de fantasy. Je me ferais une joie de poursuivre l'aventure avec le tome 2 : Le Fils de la Lune.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La perte de la mémoire est l'un des points de départ récurrent du romancier pour construire son intrigue. Certainement un élément qui existe déjà en fantasy (c'est mon troisième roman du genre après Druide d'Oliver Peru et la série de La Tour Sombre de Stephen King) mais c'est surtout un pitch de départ pour un grand nombre d'auteurs de polars : Hématome de Maud Mayeras, Shutter Island de Dennis Lehane, La Trilogie Bourne de Robert Ludlum, Avant d'aller dormir de SJ Watson, La mémoire fantôme de Franck Thilliez, etc.

C'est aussi un outil à double tranchant : d'un côté, il permet au lecteur d'incarner un personnage avec une plus grande facilité, puisqu'il commence le livre vierge de souvenirs, comme le personnage touché par ce maux. De l'autre, il donne au romancier une grande amplitude pour jouer avec les éléments primordiaux dans ce genre d'intrigue : la vérité, les souvenirs et les secrets.Exercice de style particulièrement difficile puisque le romancier donne vie à des personnages qui ont perdu la mémoire et en même temps, il donne des informations aux lecteurs via son narrateur. Le revers de la médaille, c'est lorsque le narrateur omniscient donne trop de détails par rapport à ceux que le personnage est sensé avoir oublié. Il faut trouver un juste équilibre et surtout, créer l'élément qui va permettre à l'auteur d'aller au-delà de l'oubli. C'est plus difficile qu'il n'y parait de raconter l'histoire d'un personnage qui n'a plus de passé, tout en donnant un maximum d'informations aux lecteurs.

Et Gabriel Katz s'en sort parfaitement bien. Il faut atteindre la moitié du livre pour découvrir le véritable sens du nom de la série, le Puits des mémoires, ses tenants et ses aboutissants.Et le concept se révèle particulièrement intéressant puisque d'un coup, le lecteur peut être lui aussi touché par ce Puits des mémoires...

Ce premier tome, La Traque, nous permet de découvrir un univers, des us et coutumes et des personnages très attachants. Impossible de ne pas terminer ce premier opus sans avoir envie de se ruer sur la suite. Même si la conclusion de cette traque laisse un peu sur la faim (on était peut être en attente d'une grosse révélation) et que certaines ellipses peuvent parfois un peu perdre le lecteur, Gabriel Katz donne la parfaite impulsion à cette quête qui va entrainer le lecteur vers la suite, à paraitre en octobre prochain et le laisser, entre temps, avec une myriade de souvenirs en tête.

À noter la superbe couverture de l'illustrateur Miguel Coimbra et un petit bémol pour l'éditeur Scrinéo : j'ai été constamment sorti de ma lecture par les "césures" qui séparent le texte et les dialogues. On se doute que c'est une mise en page qui permet au livre d'atteindre les 400 pages mais cela casse le rythme de la lecture, en créant des temps morts là où il ne devrait pas y en avoir. Allez sur le site de l'éditeur pour lire le premier chapitre et voir un exemple en page 10 du livre.
Pour conclure, même si le livre est édité dans la collection Scrinéo Jeunesse, il contient des ingrédients qui devraient également ravir les adultes. Vivement le mois d'octobre et le tome 2, Le Fils de la lune, qui devrait nous révéler son lot de bonnes surprises.

Frédéric Fontès, 4decouv/superpouvoir.co
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2015
Je vais écrire une chronique qui me gêne et qui ne me va pas.

Je n'avance pas dans ma lecture, je peine et je ne suis pas du tout emballée ! Pourtant ce livre a (avait) tous les atouts pour me fasciner.

Cela faisait plusieurs semaines que Le puits des mémoires était dans ma pile de livres à lire. Il m'intriguait, il me fascinait, il m'était conseillé plus ou moins explicitement. J'étais persuadée que c'était LE livre à lire.

Ce que je pense de l'intrigue :

Ça partait plutôt bien, voire très bien avec un résumé riche en promesses. Trois prisonniers dans un chariot, tous amnésiques, dans un lieu isolé et montagneux. Magnifique début d'intrigue ! Le réveil de ces trois personnages est fascinant et étonnant. L'ambiance est posée et rapidement les questions, dans mon esprit, s'enchaînent. L'auteur, Gabriel KATZ, sème ses premiers indices. Un délice!

Je suis vite absorbée par le destin de ces étranges êtres. Puis la quête démarre. Ces êtres sont vite convoités par de mystérieux soldats. Une grande partie du tome 1 présente leur cheminement à travers un royaume plus ou moins hostile. On nous entraîne d'une région à un village, vers une plus grande ville, d'aventures en aventures et l'ensemble est très bien narré. Les fugitifs font des rencontres intéressantes mais ces rencontres sont vite abandonnés (parfois à leur triste sort'). Je suppose que les tomes suivants expliquent et reviennent sur ces rencontres non abouties.

Ces trois prisonniers sont traqués « assez gentiment » et l'auteur leur laisse le temps de découvrir le monde avant de les mettre dans de plus grosses difficultés. La chasse à l'homme ne me semble pas leur première préoccupation. Ils ne sont pas torturés outre mesure par leur mémoire inexistante. Ils vivent paisiblement ce voyage sans but précis. Ils seraient même tentés de s'installer'

Je suis transportée, au fil des pages, d'un lieu à un autre, comme si je faisais des sauts de puce. Mais, sans fil conducteur explicitement écrit, j'ai l'impression que le narrateur me fait perdre la trace de ces hommes et veut me troubler et me semer. Marché réussi' Je ne sais plus ce que j'attends de ce scénario'

Ce que je pense de la plume de l'auteur :

L'écriture de Gabriel KATZ est agréable, subtile et riche. Ses descriptions sont précises. Il crée un monde précis, un environnement moyenâgeux où la magie a bien sa place. Le vocabulaire est recherché. On n'a pas affaire à une écriture pauvre et démunie d'attraits. Bien au contraire. Le lecteur est transporté d'un contexte vers un autre, d'une personnalité à un caractère bien déterminé. L'ensemble est réfléchi et bien construit. L'auteur joue aussi avec l'humour. C'est agréable et léger.

Ce que je pense des personnages :

Ses personnages sont tous les trois différents. Ils ont des esprits fins et des caractères bien trempés, chacun à leur manière. Mais je regrette cette « positive attitude » et un manque de questionnement quant à leur passé. Ce sont des gens joyeux, heureux de vivre, états d'esprit qui ne correspondent pas à ma représentation de leur situation.

Tant d'éloges et pourquoi je n'adhère pas à ce Fantasy ?

Cela reste assez flou et mystérieux pour moi car, je note dans la forme, plein de bons côtés.

Par contre, le fond ne respecte pas tout à fait mes attentes. Je souhaitais une traque angoissante, un monde noir, un questionnement insupportable. Ma lecture se confronte à un monde joyeux, jovial où les personnages frôlent le bonheur' J'avais trop envie d'avoir peur à leur place. Je désirais avoir des montées d'adrénaline en me cachant avec eux' J'ai demandé à ce roman des sentiments que l'auteur ne développe pas. Pourtant, son choix est judicieux car de très nombreux lecteurs sont positifs : il obtient des avis super élogieux.

En bref : Je suis donc juste passée à côté de ce roman car mon état d'esprit était différent ces jours-ci' Cela ne doit rien enlever aux qualités de cette histoire et de ce livre.

Vous pouvez visiter mon blog pour lire mes attentes de lecture et mon avis (alapagedeslivres.wordpress;com)
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2012
le puits des mémoires est un bon roman de fantasy plutôt orienté jeunesse, qui se lit facilement et dont l'histoire nous porte sans effort .
mais en voyant les commentaires très enthousiastes des autres lecteurs , j'avoue que je m'attendais à mieux.

le style , sans être désagréable , est assez basique.
l'histoire est agréable à lire , mais on est loin de la densité d'un trone de fer par exemple: on ne s'adresse clairement pas au même public.

un point déjà souligné est le choix plutôt étrange de l'éditeur de vouloir " étirer" le texte pour atteindre 400 pages , quitte à créer un espace au milieu d'un paragraphe , coupant ainsi le rythme de lecture.

en résumé , un livre agréable à lire , dont je lirai surement la suite , mais qu'il faut prendre pour ce qu'il est : un agréable divertissement .
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2015
J'ai beaucoup aimé La Maitresse de guerre du même auteur, mais je ne lirai pas la suite de cette trilogie ci.
Pourtant le point de départ est plutôt réussi, l'univers crédible, le ton pince sans rire est plaisant, les personnages sont agréables, l'intrigue est intéressante.
J'ai cependant un reproche majeur à faire à ce roman : je me suis beaucoup ennuyé au cours de ma lecture. La faute à un trop grand classicisme, à un rythme sur courant alternatif, à de trop nombreux points de vue qui n'apportent pas grand chose à l'histoire. L'intrigue est étirée au maximum, dans le genre "vous allez voir ce que vous allez voir", mais le déroulement du récit est beaucoup trop lent à mon gout, et au final il ne se passe pas grand chose. Ajoutez à cela des techniques narratives éculées comme des ellipses au moment où le lecteur est sur le point d'apprendre quelque chose d'important.
L'auteur s'en garde probablement sous la semelle pour les prochains épisodes, mais j'ai désormais beaucoup de mal à me passionner pour cette Fantasy ultra classique qui avance à un rythme d'escargot, et dans laquelle trop souvent les grandes révélations à venir tiennent lieu d'unique enjeu de lecture.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2012
On l'a trouvé par hasard, ou par bouche à oreille. On l'a acheté parce qu'un pote nous l'a conseillé ou qu'on dévore tout ce qui sort. De toutes manières, ce premier tome se lit d'une traite.
Une fois commencé, on se passionne pour ces trois compères en découvrant un monde visiblement très riche, cohérent, et qui permettra certainement à de multiples sagas d'y voir le jour. Bien écrit, avec un style fluide et agréable à lier, La Traque ne suit pourtant pas les standards du genre, et réserve au lecteurs pas mal de surprises, tant dans la narration que dans l'histoire.
Gabriel Katz est surement un auteur à suivre. J'attends le second tome avec impatience.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2015
Un début parfaitement intrigant et très réussi : trois hommes se réveillent au milieu de nul part, amnésiques et décident de se choisir un nom avant de prendre la route.

L'écriture est fluide, maîtrisée et m'a beaucoup plu. On trouve de temps en temps des piques bien senties dans la narration qui m'ont beaucoup plu ! J'ai plusieurs fois éclaté de rire.

J'aime le fait qu'on découvre les personnages en même temps que eux se découvrent et s'étudient : suis-je un lâche ? Suis-je gentil ?

Une très bonne découverte qui me donne envie de lire la suite !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2014
L'intrigue est vraiment prenante, on suit ces trois hommes, que tout semble opposés, perdus, amnésiques. Ils décident de se donner des prénoms, et de découvrir ce qui a bien pu leur arriver. J'ai aimé faire les découvertes au fur et à mesure, en même temps que nos protagonistes. On suit leurs péripéties au fil des chapitres, le tout entre coupés partiellement par des chapitres qui relatent la vie de leurs ennemis. Une organisation originale du roman que j'ai vraiment aimé.

Le style de l'auteur est vraiment plaisant, son écriture est très agréable. Les romans de fantasy son souvent fournis, complexes mais là je n'ai pas du tout ressenti cela. Certes, il y a beaucoup de personnages et de lieu mais cela se lit tout seul. Je me suis retrouvée happée dans l'histoire avec un grand plaisir. De la bonne fantasy sans aucun doute !

Olen est un joli coeur, un bourreau de ses dames. Partout où il se rend, il finit par s'amouracher d'une belle demoiselle qui termine malheureusement souvent en mauvaise posture. Malgré lui, il leur attire de gros ennuis et ne sait même pas ce qui leur arrive. J'ai aimé se personnage volatile, il manie très bien l'épée, est un bon guerrier mais à la sensibilité d'un adolescent. un contraste sympathique et touchant qui m'a fait rire.

Nils est le personnage le plus sombre de notre trio. Solitaire invétéré, on ne sait jamais réellement ce qu'il pense. Il tue facilement, est prêt à tout pour sauver sa vie et celles de ses amis. Il est malin, intelligent et présente toutes les qualités d'un assassin. C'est le personnage dont on sait le moins de choses, il s'implique peu émotionnellement et reste toujours discret. J'ai hâte de découvrir plus d'informations sur son passé.

Karib est un grand mage avec une grande sensibilité concernant le cycle de la vie. Il rechigne à tuer, à piller ou à dénigrer les autres. C'est un personnage au grand coeur qui malheureusement n'est pas fait pour la fuite et la survie. J'ai aimé ce personnage pour ce côté touchant et pour ses pouvoirs. On se rend vite compte qu'il est très puissant et la redécouverte de ses capacités est une évolution que j'ai adoré suivre. Il y va à tâtons, est volontaire et progresse bien. Un gros potentiel pour ce personnage.

J'ai aimé la traque de nos personnages. Les ennemis sont de lus ne plus nombreux, plus violents et mieux organisés. L'étau se resserre significativement pour nos héros qui tentent pourtant de se faire une petite vie dans ce monde. Ils n'ont aucun souvenirs mais veulent absolument vivre tranquillement, quitte à s'installer dans un petit village, devenir fermiers ou autre.Cela ne peut, bien sûr, durer qu'un petit temps, mais le contraste entre la fuite et le désir de vivre sereinement m'a plu.

Un premier tome qui place de très bonnes bases pour la suite ! J'ai hâte de me lancer dans le reste des aventures de nos trois camarades.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Même si le début de l'histoire est assez classique et ressemble beaucoup à un jeu de rôles où trois personnages se réveillent privés de toute mémoire dans un monde médiéval-fantastique assez hostile, le traitement narratif de l'histoire est très bien traité.
En effet, on s'attache très vite à ces trois personnages qui se retrouvent traqués dans le petit royaume d'Helion par la très puissante armée venue de Woltan dans le nord. Outre le fait que l'auteur, on le sent, a pris plaisir à ne pas en faire des héros sans peur et sans reproche mais plutôt des hommes avec leurs défauts et leurs qualités, bavards pour deux des trois, se faisant rouler par des vendeurs sans scrupule, l'imagination de Gabriel Katz a fait le reste en racontant une histoire plus complexe qu'elle ne le semble.
L'auteur a su parsemer son récit de touches humoristiques et de situations décalées qui ajoutent à la véracité du récit. Quand vous lirez, l'épisode de la guerre autour de la capitale d'Helion, Sarys, vous comprendrez ce que je veux dire.
Le découpage en chapitres introduit régulièrement un personnage qui aura un rôle subalterne dans le récit mais qui permet à l'auteur de décrire les us et les coutumes du monde qu'il a construit ; ce monde est certes un univers assez connu de la plupart des rolistes avec ces mages, ces guerriers, ces guildes,... mais les descriptions ont un "je ne sais quoi" de fond de vérité qui provoquent un attachement du lecteur.
C'est donc une découverte très intéressante que ce premier tome que je recommande sans hésiter.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici