undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
10
4,7 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:16,14 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 septembre 2006
Zappa créateur d'un univers musical riche, hors norme, génie de l'iconoclaste débarque avec un premier album qui forcement ne pouvait être que double (le premier de l'histoire rock si l'on considère que Bob Dylan n'en fait pas). Freak Out album Freaks par excellence, avec cet album il devient le roi de l'underground US. Beaucoup de chose qui caractérise le moustachu sont déjà dans Freak Out : morceaux complexes, humour, chronique social (le magistral Trouble Every Day avec son excellentissime solo de guitare ), sens de l'auto dérision, Doo Woop déjanté, et déjà un certain sens du polémique... Ce disque est la première pierre d'un monument dédié à la musique (classique, contemporaine, rock, jazz, pop, engagée, paillarde, intellectuelle...) et à la contestation (lutte contre les PMRC, défense des droits et libertés... ) .

Parti trop tôt ce génie manque aux USA et nous manque tout court
11 commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2008
Vous allez bien rire en écoutant cet album.
1966 et pourtant.....
Zappa et les mothers se moquent des chansons pop à base de doo wop. La voix du chanteur avec son accent mexicain est géniale. A première écoute d'une oreille distraite, la bombe n'explose pas, à la deuxième, plus attentive, tout est là. Créativité musicale. Invention de nouveaux sons, on dirait même qu'il y a des synthès la dedans.
La puissance et la richesse musicale sont présentes dans chaque morceau.
Les paroles sont subversives, se moquent des chansons d'amour à deux balles. Beaucoup de longueur d'avance sur le reste de la meute des groupes pop.
Pochette hilarante.
Album indispensable.
Passez le discrètement dans des soirées ou quand il y a du monde, soyez subversifs !
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2008
Ce disque est un chef d'oeuvre mais le remix pour le CD a massacré celui du vinyl (son des guitares,équilibre des masses sonores,écho envolé sur "who are the brain police" par exemple), c'est incompréhensible quand on connait l'attachement maniaque de Zappa pour le son! Ceux qui ne connaissent pas l'original ne s'en rendront pas compte et peuvent l'acheter puisqu'il n'y pas d'autre alternative, mais quand même...
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'album Freak Out qui aurait influencé le mythique Sergent Peppers des Beatles, est sorti en 1966. Ecoutez ce disque satirique et vous vous rendrez vite compte qu'il est toujours aussi subversif. Frank Zappa était un visionnaire et le créateur d'un univers musical hors norme mais tellement riche. Il débarque et pond, comme si rien n'était, un double disque. C'est complexe, plein d'humour, auto-dérisoire, contestataire avec des sons nouveaux et une voix géniale aux notes mexicaines. C'est du Zappa avec des déjantés (The Mothers Of Invention). Une première écoute furtive ne révélera rien et fera fuir l'auditeur mais en insistant, on devient accro. C'est créatif en diable, d'une grande richesse musicale avec des textes subversifs qui se foutent royalement des chansons d'amour à la « mord moi le naeud ». C'est dans Freak Out que l'on se rend compte que Zappa, le provocateur et maître guitariste moustachu, était en avance sur son époque et que son génie nous fait défaut (il a quand même fait plus de 60 albums le coco !). Dans Motherly Love, il lance un appel aux groupies, détourne les pop songs comme dans Wowie Zowie, réagit aux émeutes raciales avec Trouble Every Day (quel solo de guitare, les enfants !), tutoie la musique contemporaine dans Help, I'm A Rock et The Return Of The Son Of Monster Magnet, barbote dans le doo-wop avec Go Cry On Somebody Else's Shoulder. C'était un avant-gardiste, le Zap et Freak Out est la première pierre d'une aeuvre globale et colossale qui lui aura permis d'explorer toute la musique (classique, contemporaine, rock, jazz, pop, engagée, intellectuelle, paillarde...). Mal perçu aux States (normal, Freak Out est une farce ironique sur le rock et l'Amérique) à sa sortie, les européens eux, l'ont tout de suite adopté. Mais de cela, on s'en tape, c'est pour l'anecdote.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Freak Out!" est le premier album de Frank Zappa et du groupe The Mothers of Invention. Comme souvent dans ce cas, il a les qualités de ses défauts (ou l'inverse). En apparence très foutrac mais il est néanmoins très bien structuré. Cet album donne bien le ton de ce que sera l'oeuvre de Zappa. Très iconoclaste, éclectique, déroutante, inégale... Cet album que l'on peut qualifier d'expérimental (il faudrait un jour pouvoir lister toutes ses références et inspirations) contient tous les germes ou les ingrédients de sa future oeuvre. Zappa fera mieux par la suite (The Grand Wazoo, Apostrophe, Hot rats..).
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le début de l'histoire, et quelle histoire ! Un monument pour commencer, pas moins ! Après, allez décrire la folie du truc... Et son énorme ambition évidemment ! Et voilà, les deux mamelles du "zappisme" énoncées, folie et ambition, l'une nourrissant l'autre qui nourrit l'une, etc. Après, il faut les méninges pour ça, Frank les a, et l'entourage qu'on s'est construit, ces musiciens qui pourront donner vie aux fantasmes d'un compositeur hors-norme, on appellera ça les Mothers of Invention et le collectif sera, parce que comme un peintre le fameux moustachu pourra aller y cherchez à sa guise les couleurs qu'il veut coucher sur la toile. Et la musique, me direz-vous, ça ressemble à quoi ? A rien !, ou plutôt à tout ce qui passe par le cerveau détraqué d'un génie aussi démonstratif que le sieur Zappa, une sorte de virée sur d'himalayennes montagnes russes sonores où on est bringuebalé entre rock psychédélique ou garage, jazz, avant-garde contemporaine, blues, pop, soul, musique de cartoons et, évidemment un humour souvent potache, parce qu'un génie peut aimer le son du pet et s'en réjouir en petits gloussement répétés, qui allège l'ensemble sans amoindrir l'accomplissement musical. Mais attention !, si tout semble se bousculer dans une joyeuse apparence de chaos c'est, bien-sûr, une impression trompeuse, parce que tout est pensé, forcément, affiné, affuté par un arrangeur qui sait exactement où il veut aller et qu'on suit volontiers. Bref, tout ça nous donne un disque qui réunit les adorateurs de Gentle Giant et des Stooges, de John Coltrane et des Beatles, qui réconcilie donc l'irréconciliable comme seuls les très grands savent le faire. C'est tout ça Freak Out!, et dire que ce n'est que le début de l'histoire !

1. Hungry Freaks, Daddy 3:30
2. I Ain't Got No Heart 2:35
3. Who Are the Brain Police? 3:33
4. Go Cry on Somebody Else's Shoulder 3:41
5. Motherly Love 2:45
6. How Could I Be Such a Fool 2:13
7. Wowie Zowie 2:53
8. You Didn't Try to Call Me 3:18
9. Any Way the Wind Blows 2:55
10. I'm Not Satisfied 2:38
11. You're Probably Wondering Why I'm Here 3:38
12. Trouble Every Day 5:50
13. Help, I'm a Rock 4:43
14. It Can't Happen Here 3:56
15. The Return of the Son of Monster Magnet 12:19

- The Mothers of Invention
Frank Zappa – guitar, conductor, vocals
Jimmy Carl Black – percussion, drums, vocals
Ray Collins – vocals, harmonica, cymbals, sound effects, tambourine, finger cymbals, bobby pin & tweezers
Roy Estrada – bass & guitarron, boy soprano
Elliot Ingber – alternate lead & rhythm guitar with clear white light

- The Mothers' Auxiliary
Gene Estes – percussion
Eugene Di Novi – piano
Neil Le Vang – guitar
John Rotella – clarinet, sax
Carol Kaye – 12-string guitar
Kurt Reher – cello
Raymond Kelley – cello
Paul Bergstrom – cello
Emmet Sargeant – cello
Joseph Saxon – cello
Edwin V. Beach – cello
Arthur Maebe – French horn, tuba
Motorhead Sherwood – noises
Kim Fowley - hypophone
Mac Rebennack – piano
Paul Butterfield – vocals
Les McCann – piano
Jeannie Vassoir – (the voice of Cheese)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Premier (double) album de Frank Zappa, et l'un des plus attachants. Sur le premier disque (en vinyle), que des potacheries joyeuses et déjantées, hommages parodiques mais pétris de tendresse pour les fifties (ah, ces choeurs doo wop foutraques et iconoclastes). Le tout est très varié et surtout très bien écrit, Zappa ne fatiguant pas encore l'auditeur en changeant toutes les dix secondes. Pour le deuxième disque, 3 morceaux (donc un pour une face entière de vinyle) délibérément psychés mais surtout avant-garde. Mais là également, Zappa ne perd pas le fil et reste très lisible malgré le délire, et excessivement drôle. Rien ne semble prétentieux comme cela le sera parfois plus tard, ou trop abscons. Le début d'une oeuvre, en somme, et idéale pour débuter, finalement. Le disque reste toujours aussi unique après toutes ces années, et est très réussi car vraiment bon esprit. Dans la discographie pléthorique du monsieur, et parfois aussi indigeste, voilà un album à réellement marquer d'une pierre blanche.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2014
Cette réédition est de haute qualité sonore, transparente et étonnamment spatialisée, le vinyle est silencieux, c'est du travail de chef, inespéré ! La pochette est de qualité correcte (carton un peu fin), très complète, avec livret. Le respect de l'oeuvre et du public est total.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2011
CHRONIQUE DE FRANCIS VINCENT MAGAZINE ROCK&FOLK MARS 1979 N° 146 Page 71
1° Album 1966 33T Réf : Polydor Verve 710003 ou Verve V6 5005 us double (l'édition française est réduite en un album)
Enregistré sur un magnétophone 4 pistes , ce disque est déjà une performance technique. C'est aussi le seul double
LP notoire avec le "Blonde On Blonde" de Dylan, le premier à utiliser de longues compositions occupant toute une face, et dont la conception musicale (effets électroniques, mélange de musiques populaires et d'orchestrations classiques) mettra plus d'un an à être tolérée, puis acceptée commercialement. Sans potentiel commercial, "Freak Out" troublera tout de même notablement les esprits ; que ce soit dans "Return of the son of monster magnet", hommage à Edgar Varèse où les bribes de phrases, onomatopées, cris, plaintes font écho à la sirène et au piano préparé, se désintégrant finalement dans les voix sur-aiguës et accélérées de quelques personnages de dessin animé, ou encore dans "Help I'm a rock" (repris plus tard par le groupe Psychédélique West Coast Pop Experimental), happening musical digne des meilleurs moments du Living Theatre, avec son cortège d'interpellations, de cris, d'orgasmes et d'insultes aux flics.
Mais "Freak Out" est aussi avant tout un commentaire social sur l'Amérique des Sixties, sur les matraquages radiophoniques "Brain Police", les amourettes des teenagers "Go cry on somebody else", ou encore les émeutes raciales de Watts en 65 "Trouble every day". Violence, critique de l'environnement moderne, outrances verbales et nostalgies musicales, théâtre de l'absurde et absurdité de l'American Way o Life, psychodrame de la décomposition culturelle ; tel apparaît "Freak Out" dans la niaiserie et la grisaille de la production musicale ambiante.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2014
Loin est l'époque du grand Frank Zappa et les nouvelles générations habituées à la musique créée par ordinateur ne doivent pas passer à côté du grand rocker qu'il était. Freak Out est fou, mais Freak Out est merveilleux. Alors partagez cette folie !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,99 €
16,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)