undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:24,95 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

TEMPLE DE LA RENOMMEEle 20 juillet 2004
Sorti en 1973, soit plus de dix ans après les débuts officiels de ce groupe légendaire (et toujours actif à ce jour), "Chieftains 4" marque à la fois l'apogée du groupe (première période) et son rattachement au grand cirque rock & roll : non pas qu'il s'agisse ici d'un disque banalement"rock", car les Chieftains restent irrémédiablement attachés à leurs racines celtes et irlandaises, mais à partir de ce disque leur musique se fait plus universelle, et parvient aisémment à convaincre même les oreilles les plus rétives : car le génie de la bande de Paddy Maloney est précisémment là : sauvegarder sa farouche authenticité tout en produisant une musique à la fois exigeante et accéssible, folk et rock, singulière et largement reconnue. Car, à partir de ce disque, les Chieftains s'ouvrent les portes des charts américains ! Le recrutement du harpiste Dereck Bell y est sans doute pour quelque chose, et tout au long de ce disque magnifique, les Chieftains sonnent véritablement comme un orchestre de chambre folk. Chaque titre est subtilement joué, depuis le splendide "Morgan Magan" en passant par l'enthousiaste "The Bucks of Oranmore" (et ses envolées de fiddle), on dirait un "best of" tant l'inspiration est enlevée. A l'arrivée, "Chieftains 4" est un classique absolu des seventies, une sorte d'équivalent irlandais si l'on veut, aux deux premiers albums du Band.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2010
Les Chieftains atteignent leur apogée avec les albums 3, 4 et 5. Avec des groupes comme Planxty, ils tenaient le haut du pavé dans toute la sphère celtique dont le chef de file en France était Alan Stivell.
Les mélodies sont imparables et d'une pureté sans pareille ; c'est joué avec art et beaucoup d'émotion.
Le gros point noir est que cet album n'a JAMAIS été remasterisé et le son du report en CD est exécrable avec une grosse déficience au niveau des aigus. J'ai dû conserver le vinyle dont le son est nettement meilleur.

Une réédition des 10 premiers albums du groupe s'impose donc !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,69 €
22,31 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)