undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
21
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,28 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

C'est un peu la queue de la comète new-wave, un peu l'apparition d'une nouvelle vague pop parce que, si Tears for Fears ne furent pas de ces météoriques succès, il y a une raison, ils ont du talent quelque soit les atours dont ils usent pour leurs albums, comme sur ce classique, ce Songs from the Big Chair des mid-80s, un triomphe de l'époque jusque dans les arrangements capillaires discutables des deux membres...
Deux ans plus tôt, la formation, encore quatuor avec, en sus d'Orzabal et de de Smith (le premier également principal compositeur), un claviériste (Ian Stanley) et un batteur (Manny Elias), a fait une remarquée apparition avec un premier long-jeu, l'ambitieux et réussi The Hurting, et quelques singles, Mad World, depuis re-popularisé par Gary Hughes sur la BO de Donnie Darko, Change et Pale Shelter qui, s'incrustant toutes trois dans le Top 10 d'Outre-Manche, lancèrent une prometteuse carrière. On y imagine la pression quand il fut temps d'accoucher d'un successeur mais, tranquilles et sûrs de leur fait, n'hésitant pas à marquer une très nette évolution voire une transformation, les membres de Tears for Fears convoquent le gotha des musiciens de studio pour réaliser leur vision. Dans les faits, ça donne un album nettement moins nerveux que son prédécesseur où, des un Shout inaugural promis à une évidente carrière radiophonique (qui continue toujours aujourd'hui) on comprend que ces gars-là sauront satisfaire au-delà des plus folles expériences. La suite, d'un The Working Hour éthéré émaillé d'intervention saxophoniques aussi surprenantes que bienvenues (par Mel Collins, de chez Lizard, oui !, et Will Gregory) et à l'emballage rythmique (la participation de Jerry Marrota aux percus n'a pas dû nuire) absolument passionnant à décortiquer, à un Everybody Wants to Rule the World tube immédiat en plus d'être une chanson excellemment troussée, un cinématique et funko-percussif Mothers du plus bel effet, un I Believe délicieusement cotonneux et jazzy où s'exprime parfaitement la personnalité vocale rêveuse de Curt Smith, et, évidemment, puisque c'est un autre hit, à un très accrocheur Head Over Heels qui s'imprime immédiatement dans les mémoires. Comme en plus, on ne rechigne pas à déguster les bonus de la présente édition, il n'en faut pas plus pour applaudir franchement la performance.
Produit par l'ex-Adam and the Ants, qui en était aussi le producteur d'ailleurs, Chris Hughes, totalement caractéristique de son temps et pourtant étonnamment peu daté aujourd'hui (peut-être parce que les performances instrumentales, du groupe comme de ses invités, y sont particulièrement soignées), Songs from the Big Chair est plus qu'un succès jauni, une galette toujours chaudement recommandé aux amateurs d'une pop rock finement exécutée et instrumentalement développée (dans l'esprit du So de Peter Gabriel ou du Once Upon A Time de Simple Minds). Tears for Fears en 1985 ? Ils avaient tout bon !

1. Shout 6:32
2. The Working Hour 6:30
3. Everybody Wants to Rule the World 4:10
4. Mothers Talk 5:09
5. I Believe 4:53
6. Broken 2:38
7. Head over Heels/Broken (Live) 5:01
8. Listen 6:48
Bonus
9. The Big Chair 3:21
10. Empire Building 2:52
11. The Marauders 4:16
12. Broken Revisited 5:16
13. The Conflict 4:05
14. Mothers Talk (U.S. remix) 4:13
15. Shout (U.S. remix) 8:02

Roland Orzabal - guitar, keyboards, lead vocals, grand piano on 5, vocal styling on 8, bass synth and LinnDrum Programming on 1
Curt Smith - bass guitar, vocals (lead vocals on 3 and 8)
Ian Stanley - keyboards, synths, LinnDrum programming, arrangements on "Listen"
Manny Elias - drums
&
"Shout": Sandy McLelland - backing vocals, Chris Hughes - drums
"The Working Hour": Jerry Marotta - percussion, Will Gregory - saxophone solos, Mel Collins - saxophone, Andy Davis - grand piano
"Everybody Wants to Rule the World": Neil Taylor - second guitar solo, Chris Hughes - drums and MIDI programming
"Mothers Talk": Stevie Lange - backing vocals
"I Believe": Will Gregory - saxophone
"Broken": Neil Taylor - guitar solo
"Head over Heels": Sandy McLelland - backing vocals, Andy Davis - grand piano, Annie McCaig - backing vocals, Marilyn Davis - backing vocals
"Listen": Marilyn Davis - operatic vocal
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2015
Je connaissais cet album, l'ayant eu en d'abord en K7 audio, puis en CD (remaster) acheté dernièrement (si j'avais su...).
Le CD était déjà très correct...
Ici, avec ce Blu Ray, c'est le top du top ! En plus, avec du vrai 5.1 !!!
Que du très bon pour les oreilles !
Je ne sais pas où peut s'arrêter la qualité du son en Blu Ray Audio, mais là, on est très très haut !
Juste à écouter les titres les plus connus : "Shout" et "Everybody wants to rule the world" et vous verrez que c'est une autre écoute...
Effectivement, on croirait écouter le master studio.
C'est du "Vrai" multicanaux 5.1, la voix sur "Shout" est uniquement sur la voie centrale de l'enceinte (également les guitares).
En tendant l'oreille et en se rapprochant de l'enceinte (C'est amusant, faites l'essai) :
On entend tout ! les respirations, le grain de la voix, la puissance, etc...

Je connaissais très bien l'album. Ici avec ce support Blu Ray Audio, c'est vraiment une redécouverte !

Le son est très, très bon !!!!

J'ai quelques Blu Ray Audio, mais celui-là, fait partie de mes références au niveau qualité sonore, comme celui de Queen "A night at the opera" (voir mon commentaire sur AMAZON).
Encore une fois, je ne peux que recommander ce support, pour les fans et ceux voudraient se faire avec l'écoute d'un BR audio.

N'hésitez pas, très bon travail : C'est de la Haute volée !!!

HP
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2016
Ouille j ai pris une claque en écoutant ce bluray audio..quel qualité de son !!!!j ai pourtant déjà des dvd audio et sacd si cela vous parle mais là c est encore meilleur...certainement la qualité de l enregistrement initial..enfin vive le blu ray audio malheureusement trop rare.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2008
C'est très élaboré, techniquement sans faille et pourtant une espèce de magie s'en dégage. La voix d'Orzabal et son talent de mélodiste, le timbre très "Anglais" de Smith, des arrangements assez novateurs (à l'époque) : c'est un grand disque et il vieillit bien.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2015
Bonjour
Je vous remercie pour votre travaille que je trouve fantastique de travailler nuit et jour pour le bien etre des gens , c'est avec une grande satisfactions que je continuerai a acheter chez vous, un grand grand merci
lary M
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2011
Pas l'album le plus élaboré de TFF mais le plus intéressant , ne mérite pas une note plus basse ou plus haute que l'album qui précède ou celui qui suit...tous indispensables !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2015
Thanks! The packaging was good and the box arrived safely! The music inside is fantastic. Quite a scream actually! A shout down from Tears for Fear's Arthur Janov therapy.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2014
por la calidad y rapidez en el servicio de producto.
muy buen disco gran formato, excelente duo, buenas canciones y buen sonido remasterizado
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2015
Après cette édition, il n'est même plus envisageable de rééditer cet album mythique. Vivement The Seeds Of Love en 2019!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si ce deuxième album des TFF s'éloigne sensiblement de la New Wave (dans ce qu'elle avait souvent pour moi d'aseptisée), la voix d'Orzabal ne s'en détache pas encore suffisamment. C'est sans doute pour cela que je trouve cet album un peu daté. Certes, les deux Singles qui en sont issues continuent de figurer en bonne place sur les quelques stations radio distillant les succès d'hier (au même titre que ceux de The Police, Supertramp et autres U2), mais je trouve que tous les albums du groupe qui suivront celui là s'écoutent avec d'avantage de plaisir, même et surtout aujourd'hui. Car moins encré dans une époque sans doute.
"Song from the Big Chair" n'en demeure pas moins un album extrêmement plaisant, à défaut d'atteindre la jubilation de ceux qui suivront... Avec ou sans Curt Smith d'ailleurs !

15/20
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

25,00 €
6,99 €
21,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)