undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
32
4,3 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,68 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 avril 2016
J'ai plusieurs enregistrements du Requiem,celui-ci est vraiment le meilleur.
A acheter les yeux fermés et les oreilles ouvertes.
régalez vous!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2016
Je recommande vivement cette excellente version du Requiem de Mozart! Un très bon chef, des voix magnifiques! Bonne qualité d'enregistrement
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2012
Le disque a été racheté dans le cadre de l'opération commerciale du site Amazon à un prix très modique. Il est évidemment devenu une référence pour tout le monde mais bien entendu il ne faut pas hésiter lorsque l'on aime l'oeuvre à se tourner vers d'autres chefs comme Sir Colin Davis dans la très récente version en SACD et en live, datant de 2007, à la tête du London Symphony Orchestra ou comme Gardiner, Marriner, Herreweghe ainsi que Karajan. Quand on aime le requiem, on devient "passionné" à un tel point que l'on veut connaître toutes les versions... L'enregistrement date (un peu) de 1971 et se rattache à une "tradition" de lenteur classique que certains aimeront. D'autres préféreront des versions plus modernes ou inédites comme celle de Jean-Claude Malgoire. Ma préférence actuelle se tourne vers Sir Colin Davis.
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Certes les tempi sont probablement trop lents, l'orchestre trop lourd.....
Aucune importance!! Bohem s'adresse à notre coeur pas à notre intellect. La musique respire, dans toute sa majestuosité. Mozart est là, tourmenté.... Le rex tremendous fait trambler, donne la chair de poule et Mozart nous dit : attention petit homme elle va venir te chercher toi aussi.... la lumière blanche... juste avent... c'est ce requiem!
33 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2016
J'avais déjà la version de Christopher Hogwood et The Academy of Ancient Music (L'Oiseau Lyre)
Cette version, dirigée par Karl Bohm est bien plus lente, plus "volumineuse" (désolé je ne suis pas critique musical) plus majestueuse (adjectif peut être plus juste) Au départ j'ai été un peu dérouté, mais les deux versions ont leur intérêts.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2012
Ah les belles versions dépoussiérées, plus modernes ou peut-être plus fidèles à l'esprit mozartien selon les baroqueux! Mais Mozart à l'approche de la mort était-il toujours aussi primesautier? Mozart faisait-il toujours du Mozart? (Bourvil n'a-t-il joué que des rôles de comique?) Le finale de Don Giovanni n'est pas l'air de l'oiseleur. Le Requiem n'est pas l'Allegro de la 40e. Et quand bien même l'aurait-il conçu ainsi? Quand bien même les phalanges de l'époque étaient-elles plus resserrées que le Wiener?
Bohm nous livre une messe des morts - car c'est bien de cela qu'il s'agit - qui nous confronte au jugement dernier, à la grandeur et la puissance de Dieu. C'est le texte! Sa lenteur dans Requiem ("donne-leur le repos éternel") force le recueillement et évoque viscéralement l'ascension vers Dieu, à en ébranler mon athéisme. La puissance du Dies Irae ("jour de colère", i.e. l'apocalypse) vous flanque des frissons, etc... La gravité, la grandeur voire l'emphase, et la mystique de cette interprétation cadrent parfaitement avec le sens liturgique et son pathos grandiloquent. De ces points de vue là, Harnoncourt et d'autres "dépoussiéreurs" passent totalement à coté de la plaque.
On pourra leur trouver des qualités musicales indéniables mais qui s'exprimeront mieux dans un concerto pour flûte. Pour être bouleversé, transcendé, glacé, soulevé, habité, extatique, on en reviendra à Bohm.
Prise de son qui manque un peu de transparence et qui sonnera un peu dure sur un système analytique, mais rien de catastrophique.
33 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2013
Je me doute que je vais passer pour le vilain petit canard de service qui adore prendre le contrepied mais pourquoi ne pas dire ce qui doit etre dit ! jamais je n'ai entendu requiem aussi lourdement interpreté !!! Karl Boem que j'adore au demeurant le dirige malheureusement telle une "panzer divizion" de la seconde guerre mondiale ! c est affligeant de lourdeur et de poids !!! une vraie direction à l'allemande !! et pourtant que de voix solistes magnifiques ! j'admire au passage celle particulièrement wagnérienne (!) de notre ami Karl Ridderbusch . Ecoutez donc LA reference absolue (selon moi ) celle de Solti enregistrée dans la cathédrale St Stephan de Vienne en 1991 (Decca ) c est magistral, magnifique, raffiné, solennel et jamais lourd et pesant , totalement à l'opposé de ce que nous propose Karl Boem. Autre point helas negatif mais les interpretes n'y sont pour rien....prise de son catastrophique , une fois de plus Deutsche Grammphophon et ses prises de son légendairement mauvaises et le mot est faible !! Tres tirées vers le haut ( fréquences 1 et 2 khz trop marquées )Ecoutez donc le son Decca, inventeur de la stéréophonie , qui a toujours su donner un son au timbre tres proche du reel , tres loin devant DG , malheuresement. Je sais bien qu 'on écoute un enregistrement pour l'interpration mais quand on est audiophile en plus d'être mélomane , quelle deception !!
22 commentaires| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2012
Parmi tous les commentaires fait ici, et dont certains sont forts sincères et utiles, il m'apparait opportun de vous signaler une autre référence dans ce Requiem, celle gravée par Michel Corboz chez Erato avec E. AMELING, B. SCHERLER, L. DEVOS, R. SOYER Choeurs et orchestre de la fondation Gulbenkian de Lisbonne.

Cette version moins traditionnellement"germanique" nous fait redécouvrir les fondamentaux de la musique, tels que la Respiration et un phrasé aéré plein de méditation. Version plus intime dont le Lacrimosa est un diamant noir.

Sortir des grandes références comme Böhm, qui est un chef d'oeuvre, B. Walter plus rare à trouver mais un grand monument, Colin Davis, etc. c'est aussi cela apprécier, et rappelons nous qu'un disque même aussi merveilleux qu'il soit n'est qu'une prouesse technique, tandis qu'une salle de concert avec sa chaleur, sa retenue, l'instant du partage musical, est...........unique.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2010
Karl Bohm ou l'éloge de la lenteur dans l'interprétation.Une lenteur qui donne toute l'amplitude émotionnelle à cette œuvre magistrale

Les mots manquent pour décrire cette version du génial Requiem de Mozart.
Nous touchons la grâce: les premiers notes du Tiba mirum, l'intro du Confutatis, les chœurs etc..

Si DIEU existe, il est forcément dans ce petit homme qui a composé les plus grands chefs d'œuvres de la musique classique.

Aucune excuse ne peut être donnée à quelqu'un qui n'aurait pas ce disque
22 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2010
Génialisime Mozart par Karl Böhm qui le restitue vraiment, surtout le Requiem. A avoir absolument. Le disque de mon enfance en 33 tours que je viens de recomander en CD.
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,80 €
16,99 €
12,00 €
7,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)