Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Une déception. L'orchestre est un peu maigrichon, les percussions pas très belles, les phrasés plats ou maniérés. On débite du Rossini sans âme, un crescendo est un crescendo, un forte un forte et c'est tout. Tout cela manque de liant, est un peu maniéré. Mais un disque d' « ouverture célèbres » sur le « label jaune » avec Abbado ne manquera pas de trouver son public. On reste sur sa faim, un comble pour le gastronome gourmand qu'était Rossini !
44 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ayant souvent écouté étant enfant les ouvertures de Gioacchino Rossini chez mes parents, je me souviens très bien de cette musique très enlevée et notamment de "La pie voleuse", de "Tancrède", du "Barbier de Séville" et de "Guillaume Tell".
Le disque de mes parents que je viens de retrouver et qui est actuellement sous mes yeux avait pour chef d'orchestre Paul Van Kempen et Francesco Mollinari-Pradelli. Cela dit peut être quelque chose aux spécialistes. Ce disque était un Fontana mono.
Je viens de racheter ces ouvertures chez Deutsche Gramophone car pour le gamin que j'étais cette collection était pour moi le top du top de la musique classique. Souvent les pochettes me faisait rêver.
Pour en revenir à nos moutons, je n'ai vraiment pas été déçu par ce cd. Claudio Abbado est un très bon chef d'orchestre et son interprétation tout à fait excellente. Peut être que par d'autres c'est encore mieux mais moi ça me conviens très bien.
Mis à part "Tancrède", j'ai retrouvé les ouvertures citées plus haut ainsi que "Sémiramide que je connaissais également.
J'ai découvert "L'Italienne à Alger", La Cenerentola d'après le conte de Perrault "Cendrillon", et "L'Échelle de soie".
Pour moi, mais j'ai encore beaucoup à découvrir, c'est sans conteste l'un des plus grands compositeurs du XIXe siècle. Néanmoins comme Verdi et bien d'autres, son nom se rattache surtout à l'opéra.
Je garde précieusement ce cd et sais d'avance que je l'écouterais souvent.
Je le conseille vivement et comme on le dit chez les rockers "en route pour les bonnes vibrations".
Adanson Marco.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai écouté ce disque dans le coffret Rossini : Quatre opéras comiques.

Ma première réaction a été d'autant plus négative que les commerciaux de PolyGram (oui, ce n'était pas encore Universal à l'époque) ont eu l'intelligence de placer en tête l'ouverture que Abbado avait la moins réussie, celle du Barbier de Séville. Mais une comparaison méthodique avec d'autres versions m'a fait nuancer mon opinion.

Certes, pour les trois ouvertures que l'on peut comparer avec celles de l'enregistrement intégral fait par Abbado lui-même, Il Barbiere, La Cenerentola e l'Italiana in Algeri, on constate qu'à chaque fois Abbado avait fait mieux avant. Puisqu'en occitan le mot "orquèstra" est au féminin, je ne dirais pas que l'Orquèstra de Cambra Europèa est laide, mais qu'elle est maigre et osseuse (alors que la Filarmonica de Viena est fine, c'est toute la différence). Encore une fois on constate que l'universel et l'Europe, ce n'est pas le mélange. Les austères appas de la demoiselle ne conviennent pas vraiment au compositeur le plus sensuel, même si l'effectif est plus réaliste que celui des enregistrements faits autrefois avec les orchestres symphoniques au complet (ou presque).

Autre observation : il y a deux périodes d'enregistrement : avril et décembre 1989. En écoutant les ouvertures réalisées en avril, puis celles en décembre, j'ai constaté que la meilleure période est nettement la seconde.
Le pire de ce disque est comme je l'écrivais l'ouverture du Barbier, où Abbado cherche midi à quatorze heures, où il cherche mais ne trouve pas, où les variations d'intensité et de tempo sont gratuites et n'obéissent à aucune stratégie. Beaucoup de ces ouvertures, jouées rapidement, donnent tout de même l'impression de froideur, même la Gazza Ladra (décembre 1989), bien réussie pourtant. La version de l'Italiana faite avec l'enregistrement intégral a par exemple une tendresse dont celle avec l'OCE est un peu dépourvue.

A titre d'exemple, je donne un classement personnel des versions écoutées.
Avril 1989.
1. Barbiere : 1er Abbado en 1971, 2e Malcom Sargent Rossini : Ouvertures, 3e Abbado OCE
2. L'Italiana in Algeri : 1er Galliera (même avec un orchestre trop fourni), 2e Abbado (intégrale, avec Vienne), 3e Abbado OCE
3. La Scala di Seta : 1er Galliera, 2e Reiner, 3e Abbado OCE
(mais l'Italiana e la Scala sont mieux réussies que le Barbier)
Décembre 1989.
4. Semi-ramide (l'ouverture est très longue, on comprend que Rossini ne l'ai pas donnée en entier) : 1er Abbado OCE, 2e Fricsay.
5. Guillaume Tell : 1er Abbado, 2e Galliera, 3e Reiner.
6. Cenerentola (je commençais à saturer, donc je n'en ai écouté vraiment que deux) : 1er Abbado-LSO (l'enregistrement intégral), 2e Abbado-OCE.
7. Gazza ladra. Pas de classement, mais Beecham est plus chaleureux que Abbado et Reiner serait dernier.
Ça vaut ce que ça vaut, c'est subjectif, mais je constate à l'occasion que le magnifique travail d'orchestre de Reiner est apprécié en écoute continue, mais en comparaison paraît manquer d'adéquation à l'atmosphère de la musique de Rossini, notamment de cette sensualité caressante et de ce sourire qui la caractérisent.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2014
Une excellente interprétation de ces ouvertures,vivante,claire inspirée;mais...hélas,une prise de son comme d'habitude déplorable ! Ecoutez,par exemple,le tout début de Sémiramis...on n'entend rien;alors on monte le son,et le premier fortissimo vous fait exploser les tympans.Il y a de nombreux passages similaires qui obligent à un usage intensif (mais dangereux et bien malcommode) de la télécommande.Dommage.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Les client ont également visualisé ces articles

8,49 €
12,00 €
19,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)