Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici cliquez_ici. RentreeScolaire Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
10
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 juillet 2017
CHRONIQUE DE PHILIPPE MANŒUVRE MAGAZINE ROCK&FOLK
555 DISQUES, 1954-2014 SOIXANTE ANS DE ROCK'N'ROLL (Rock & Folk HS n° 30 décembre 2014-janvier 2015) - Page 124
BEASTIES BOYS
"Licensed To Ill"
[1986]
On peut considérer la réécoute des disques de rap d'il y a vingt-cinq ans comme un exercice aussi excitant que le revisionnage des discours de Jean-Pierre Raffarin d'il y a trente-cinq ans. Oui mais "Licensed To Ill" est un truc à part. Gigantesque pied de nez aux conventions, c'est également le disque de trois fils de famille complètement barjots, déconneurs, vulgaires, atroces mais branchés sur ce qui se passe à Brooklyn et dans le Bronx. Ces fameux branleurs ont choisi l'humour, le sarcasme, le coup de pied dans les couilles. Artistiquement tyrannisés par l'empereur du son Rick Rubin, nos trois voyous mettront plusieurs albums à s'émanciper pour devenir ensuite les apôtres d'un "politiquement incorrect correct". Cette corde-là est un peu raide et on peut préférer à beaucoup d'autres ce disque, version ignoblos, craignos à fond les valves, pleine de cris de gouapes, de faux plans n'importe-quoi, jives de rue ramassés dans leur stand à Burger favori (le fameux White Castle de Brooklyn) et mixés sur des guitares terrifiantes — ça aide d'avoir un producteur qui s'occupe de Slayer, ça aide éventuellement aussi de pirater la batterie de John Bonham sur "She's Crafty" — le tout emballé avec une grande décontraction (les arrangements respirent, le son, aujourd'hui encore, reste énorme). Et on n'a pas encore parlé du tube. "Fight For Your Right To Party" est en quelques semaines devenu l'hymne des buveurs de Bud, Frat boys et autres sophomores (seconde année d'université). C'était la phrase hip, la clef de voûte de l'Amérique reaganienne, le fils à papa, déconneur lâché en goguette avec ses poteaux reconnaissants. Sur scène, le show Bestial voyait Mike D, Ad Rock et MCA se battre pour écluser le contenu d'une centaine de canettes de bière en six chansons, puis faire entrer une danseuse à gros seins enfermée dans une cage qui se dandinait en rythme et en faisant tressauter vous-savez-quoi. Les spectateurs parisiens, rendus furieux par ce spectacle absolument non professionnel, sortirent en masse pour aller massacrer le bus pullman des Beasties garé juste devant le Grand Rex. Mais pour en revenir à "Licensed To Ill", disons qu'il y avait dedans une sorte de magie. Appelons cela la fascination du vide, mais l'époque était complètement conne et cet albmn en semblait le plus fidèle reflet.

Dans ce numéro de R&F nous aurions aimé lire la (les) chronique(s) de (1986) :
Alice Cooper - Constrictor
Stevie Ray Vaughan - Live Alive
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2004
L'album crétin des Beastie Boys ! Il est vrai que comparé à leurs 2eme album foisonant d'inventivité ( "Paul's Boutique" ) "License to ill" fait figure de gros buldozer : Puissant mais pas tres fin... En fait la production de l'album est typique des 1eres sorties Def Jam, c'est à dire un son énorme et tres épuré ( pauvre diront les mauvaises langues ). Sauf que c'est justement cette efficacité sans détour qui en ont fait l'album de rap le plus vendu des années 80.
Meme si l'oeuvre la moins riche des beasties "License to ill" vaut le coup pour ses tubes légendaires ("fight for your right", "Rhymin and stealin" , "No sleep till Brooklin"...) et le coté tres fun de l'ensemble.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2004
Pas étonnant que "LICENSED TO ILL" se soit autant vendu à sa sortie en 1986. Je l'ai moi-même acheté tout de suite après avoir écouté des échantillons. Le son proposé par nos 3 garnements de Brooklyn est vraiment novateur, les paroles sont hilarantes (je vous conseille d'écouter et de traduire "rhymin&stealin" "the new style" et "paul revere" en particulier) et la présence des samples de guitares est très pertinente. Même si on n'aime pas le rap, ce blockbuster vaut largement le détour. "THERE IS - KICK IT!!!"
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2016
lorsqu'ils apparurent en 1986 avec cette véritable bombe, le hip hop prit soudain des allures farceuses. Humour potache avec "No sleep till Brooklyn", grosses guitares metal et voix nasillardes très énervées, "Licensed to ill", qui n'atteignait pas la finesse et la sophistication des albums suivants, était un pavé qui était lancé dans la mare du hip hop, avec le 1er des RUN DMC, et ces 2 albums allaient dynamiser ce mouvement comme nuls autres pareils...Culte!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2016
Cette album est considéré avec le Raising hell de RUN DMC comme les 2 meilleurs sortie hip hop de l'année (1986)!!! Ambiance rap et rock avec des prods au top pour l'epoque. (Pour les fans des BEASTIE BOYS je vous conseille le PAUL'S BOUTIQUE!!! CLASSIC!!!).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2014
Je l'ai acheté pour une chanson (girls), le reste de l'album est beaucoup plus proche du rap
hardcore ... Pas trop ma tasse de thé, mais je ne regrette pas d'avoir découvert cet album, vu que
je ne connaissait que l'album a la sardine.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2014
album indemodable des beasty, un album a avoir dans toute disotheque d'amateur de hiphop.
les tarifs proposés incite a prendre la version cd qui reviens moinss chere qu un achat en mp3.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2013
Encore un très bon album des Beastie Boys à se procurer à tout prix pour les adeptes des Beastie Boys!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2012
Oui y'a du groove dans cet opus (le deuxième?..), et même si le son de l'époque a pris un bon coup de vieux comparé à un "Paul's boutique", on est emporté par une collection de titres rap, rock, punk, très rentre-dedans et au flow énergique. Et vas-y que ça sample du Led Zep, et que Kerry King de Slayer vient ajouter son solo ébouriffé de gratte atomique, production Rick Rubin oblige... Ce disque est un énorme succès des années eighties, et ça se comprend. 16/20.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2001
j'ai achete le CD en septembre et il est pas trop mal
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
15,02 €
9,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici