undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
14
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
11
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:9,83 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 décembre 2003
Historique, tel est le mot... Après deux premiers albums, Kyuss, combo mythique ayant essuyé les paltes des demi-échecs commerciaux livrait avec cet album la quintessence de ce qui allait devenir le rock stoner pour les critiques avides d'étiquette ? Kesaco, rock stoner. Mélangez : un peu de Black Sabbath, pour la rythmique lourde et quasi hypnotique, un peu de 70s psychédélique et jamais à l'abri d'une expérimentation sonore, la puissance sourde d'un hard rock préhistorique et le sens de la mélodie de Josh Homme, leader de Kyuss avant de prendre en main les Queens of the Stone Age et de gérer les Desert Sessions. Ajoutez y un grain de folie propre au désert californien, à l'ombre de Palm Springs et vous obtiendrez un son inoui, stoner parce que défoncé mais incroyablement musical. Bref, un des albums les plus importants des 10 dernières années, pour la simple et bonne raison qu'il a influencé une grande partie de la scène rock et indé (à commencer par le In Utero de Nirvana, écris sous haute influence des hommes du désert). Kyuss fait partie de ces groupes mythiques, mal connus mais qui, dans l'ombre, ont laissé leur marque sur le rock (voir aussi Nine Inch Nails dans un autre genre). Faites vous plaisir, allez à la source trouver l'origine du Son !!
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2007
Perdu dans les méandres du mojave, la gorge sèche et les yeux brulés par le soleil et l'air aride, je marche inéxorablement pour éviter de sombrer....
Le son de Kyuss (prononcer Kayeusse) prend de l'ampleur sur ce quatrième effort John Garcia, Josh Homme, Nick Olivieiri et Brant Bjork, s'affirment un peu comme des pionniers.
Les quatres sont traumatisés par la lourdeur d'un Black Sabbath et gracieusement conquis par les mélopées psychédéliques des Blues Oyster Cult et autres Blue Cheer, puis enfin béni par la subtilité de ne pas gueuler comme des veaux dans leur micro... yeah ces mecs ont la classe!
Ils ont su très justement apporté à leur manière un zeste de fraicheur, de nuance et de subtilitée , dans un métal qui en avait bien besoin, de 1990 à 1996 et avec à l'appui quatres gallettes ils s'affirment comme les fers de lance de cette nouvelle scene étiquettée de Stoner métal.
Portée à nue par la critique de l'époque leur carrière se ferme sur ce « et le cirque quitte la ville » nom predisposé?! Peut être mais pour moi il reste le meilleur, édité sur la major elektra en l'an de grace1995, il presente une pochette qui échape de visu aux sempiternelles cranes et autre images morbides et grotesque que l'on associe à ce courant musicale... C'est une belle photo, mais pas drole du tout qui presente un village noyé par les eaux...
La production lourde et étouffante confère à cette gallette une atmosphère passionante, captivante et claustrophobique presque paranoiaque comme les écrits d'un Kafka, 11 titres qui ne font pas dans la dentelle, fondu dans l'acier et exposé à l'érosion des vents desertiques chargé en sable.
Les guitares biscornus et chargées en fuzz serpentent le mur imperméable formé par une section rythmique sans faille, la batterie métronomique calle des breaks toujours dans le ton et la basse hum fait le reste meublant le vide en formant un ecran vaporeux et compact!
Le son s'assouplie sur un track qui reste pour moi le chef d'oeuvre de leur carrière, Catamaran hésitant dans sa démarche, frappé par l'ambivalence, lunatique à souhait...Ils nous servent une mélodie evanescente et désolé ponctué par des attaques agressives...
Presque du rock, cette pépite ne dure que deux minutes, le temps de nous montrer que le métal peut être chose qu'une expression de rage et de violence, devenir artistique en se montrant sensible et plein de surprise
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le groupe : En 1995, Kyuss a signé avec une major, Elektra Records, enregistré leur troisième Album Welcome to Sky Valley, qui est sorti en 1994 et a rencontré un gros succès critique. Ils ont enchaîné les tournées et des tensions sérieuses ont commencé à se faire sentir. Le batteur fondateur du groupe Brant Bjork a quitté la formation, en raison de son peu de goût pour les tournées, et a été remplacé par Alfredo Hernandez. On a toujours Josh Homme à la guitare, John Garcia à la voix, et Scott Reeder à la basse. Mais cela ne va pas durer. Ils s'attaquent à leur 4eme album, au titre prémonitoire "...and the Circus leaves Town". 3 mois après la sortie de l'album, le groupe se sépare définitivement et chacun des musiciens part dans de nouveaux projets. Josh Homme monte Queens of the Stone Age, où il sera un peu plus tard rejoint par Nick Oliveri.

La musique : Kyuss a créé, sur les deux albums monumentaux Blues for the Red Sun et Welcome to Sky Valley, le son de ce qui deviendra rapidement connu sous le nom de Stoner Rock (ou Desert Rock qui a la préférence de Homme). On caractérise souvent le Stoner par ses influences Black Sabbath et Led Zepplin. C'est un peu réducteur. Si les années 70 sont éminemment présentes dans les riffs lancinants et les lignes de basse, il faut aussi aller chercher à mon avis du côté de la vague San Franciscaine pour les guitares psychédéliques et les rythmiques hypnotiques chez le Jefferson Airplane et le Gratefull Dead. Mais cela n'engage que moi.

L'album : ...And the Circus leaves Town est donc le quatrième et dernier album de Kyuss. A sa sortie il ne rencontre pas le succès critique des deux albums précédents. C'est sans doute un album dont l'éclat est moins immédiat que Blues for the Red Sun et Welcome to Sky Valley. Il lui faut plusieurs écoutes. Toutefois, je le trouve particulièrement hypnotique. Des morceaux comme One Inch Man, avec sa ligne de basse à faire se tortiller langoureusement tous les serpents de la place Jemaa el-Fna ainsi que le riff de guitare qui l'accompagne, Phototropic avec son utilisation très psyché de l'Uni-vibe, El Rodeo pour sa ligne de guitare à faire se dénuder les apsaras d'Angkor ou encore le beaucoup plus lourd Spaceship landing, sont des morceaux qui révèlent un Kyuss au sommet. ...And the Circus leaves Town est un album largement au niveau de Blues for the Red Sun et Welcome to Sky Valley, et forme avec eux une trilogie incontournable du Stoner. C'est pour moi ce qu'il s'est fait de mieux dans le genre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 septembre 2010
Je n'arrive toujours pas à m'en remettre...
C'est un groupe avec un son énorme : une basse qui ronfle, une guitare en fusion, une batterie lourde et un chanteur unique !
Le tout donne un putain de groove,
Oui du groove, qui donne envie de se bouger les fesses (one inch man), de headbanger même sans cheveux longs (hurricane, phototropique ...) une descente de trip énorme (spaceship landing).
Je suis tombé dedans lorsqu'ils étaient en activité et peu de gens les connaissaient !
Je l'ai fait découvrir à plein de potes et ils ont tous pris une claque. Vous aimez le rock, les bons gros riffs, jetez vous dessus, il n'a pas pris de rides !
Assez de blah blah, assez avec "les bases du stoner"!!! Les trois derniers albums de Kyuss, sont juste des chefs d'oeuvre, point barre.
A placer avec les "classics" du rock, du metal... de la musiqueAnd The Circus Leaves Town !

si ça peu aider...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juillet 2014
Face 1 :

1. Hurricane
2. One Inch Man
3. Thee Ol' Boozeroony
4. Gloria Lewis
5. Phototropic
6. El Rodeo

Side 2 :

1. Jumbo Blimp Jumbo
2. Tangy Zizzle
3. Size Queen
4. Catamaran
5. Spaceship Landing
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2012
Merci à Amazon d'avoir proposé ce dernier et magnifique album des rois du désert californien pour cette sélection 4 Cd = 20 €. Adeptes du gros riff gonflé d'un feeling intemporel, n'hésitez plus. La dernière mouture de Kyuss est là pour te décrasser les tympans et t'ouvrir l'esprit aux joies du Stoner !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rythmes pachidermiques,riffs hallucinants et voie planante...c'est le menu de cet album!!!ça sent la fumette,le desert et les 70's!!!c'est bon,ça fait du bien par ou ça passe...bref c'est du vrai stoner rock!!!A recommandé aux fans de led zep',sabbath...ou bien sur qotsa!!!du lourd!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2006
Le dernier album de Kyuss. Qui les connaissait à l'époque en France ou en Belgique ? Pas grand monde à coup sûr... Je les ai découverts par hasard en festival, juste après la sortie de ce disque, donc peu avant la fin ! Il était environ 15 heures, il faisait sec, le soleil tapait dur et le vent soulevait un peu de poussière... Un décor idéal pour ce groupe d'extra-terrestres ? Le chanteur, cheveux au vent, le guitariste, pas encore rock star, presque immobile, prenant de drôles de poses avec son drôle de non-look, et qui envoie ses riffs dégoulinants de feeling, le batteur master ès groove et ultra pachydermique, le bassiste infra-sismique. Quel souvenir ! On n'avait jamais rien entendu de tel à l'époque, une sorte de croisement entre Black Sabbath, Cactus et... Conan le Barbare pour le côté heroic fantasy du chanteur, mais avec néanmoins beaucoup de finesse et de SWING. Un truc à part, souvent copié, jamais égalé. Attention au volume de votre chaîne: risque de pulvériser vos enceintes !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2016
Kyus que dire de plus trés bon album les rois du stoner aucune chansons n'est à jeter sur cet albul
je vous conseille vivement
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2015
trés bon album de kyuss! vous voulez du bon rock qui déchire, du bon stoner? alors vous serez servi avec cette album!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,00 €
9,68 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici