undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
17
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
14
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Cet album éponyme (1969) est le premier des trois lascars. Pop-rock-folk, il a eu une très grande influence sur la jeune génération d'ados de cette époque et a engendré deux hits géants : Suite :Judy Blues Eyes et Marrakech Express. Pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître et inutile de dire que le succès fut immédiat. Faut dire que les lascars en question avaient un fameux pédigrée : David Crosby venait des Byrds, Stephen Stills du Buffalo Springfield et Graham Nash des Hollies. Rien que ça ! Originalité, harmonies vocales, textes pertinents et poétiques, mélodies délicates et un guitariste fantastique en la personne de Stephen Stills, il n'en fallut pas plus pour que Crosby, Stills & Nash nous entraîne dans un nouvel univers musical et révolutionne la musique de la fin des sixties, annonçant la percée à venir des chanteurs dits « songwriters » du début des seventies. Il se dégage de ce trio et surtout de ce disque qui a marqué son époque, une sensation de pureté, de douceur et de poésie que l'on ne retrouvera plus jamais sur un autre album de CSN. Tout est bon dans ce disque : Wooden Ships, Helplessly Hoping, Long Time Gone (en réponse à l'assassinat de Kennedy), Guinnevere, Pre-road Downs, 49 Bye-Byes...Chanceux sont ceux qui vont écouter pour une première fois ce monument de la musique (leur seul à trois, pour moi !)
Pour l'anecdote, sur la pochette, Nash, Stills et Crosby posent sur un canapé devant une cabane en bois. Au moment de la prise de vue, le nom du groupe n'était pas encore arrêté. Lorsque quelques jours plus tard, et alors que leur dévolu s'était jeté sur le nom Crosby, Stills & Nash, ils voulurent refaire la photo dans le bon ordre et au même endroit... La cabane en bois avait été détruite!
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2012
si vous possédez le cd original et voulez le meilleur remastering disponible, jetez vous sur l'édition japonaise . Certes cette version propose un mieux, mais nos amis japonais ont fait un bien meilleur travail pour optimiser le son de cet album mythique. Tout est mieux ! De plus vous y trouverez quatre " bonus tracks" et le tout est proposé avec l'encodage HDCD .
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2003
L'écoute la première fois de cet album me fit la sensation de percevoir un nouveau monde musical. L’harmonie des voies de Crosby, Still and Nash, associées à leurs mélodies, est bouleversante, et prend toute sa mesure sur le morceau Helplessly Hoping. C’est sans doute pour moi l’un des 10 meilleurs disques que j’ai eu l’occasion d’écouter. Je dois avouer que j’envie ceux qui le découvriront. Quel choc !
0Commentaire| 31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2006
Il y a comme ça des oeuvres qui marquent leur temps.

Indéniablement ce disque en fait partie.

D'autres vous auront déjà expliqué la magie des voix, la délicatesse des mélodies , la douceur et la poesie des textes, etc, etc.

Ce qui est beaucoup plus délicat à faire comprendre c'est la révélation que ce genre pop-folk-rock a produit sur toute une génération d'ados.

Une première écoute, une première découverte donnera sans doute une idée générale ; la séquence du film "Woodstock" dans la quelle le trio interprète "Judy Blue Eyes" et "Wooden Ships" complétera le tableau mais ... il en manquera toujours un bout pour retrouver l'ambiance de l'époque.

En conclusion, et tout simplement parce que ce disque est un monument de la musique populaire des années 60-70, on est en présence d'un des "must have" qui se doit de figurer dans toute collection un tantisoit sérieuse.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2011
C'est album est tout simplement un classique de toute beauté! J'avais déjà usé le vinyl ainsi que la première version en CD, et cette fois ci j'ai racheté cette nouvelle édition remasterisé, et ce CD tourne sur ma platine régulièrement sans m'en lasser. Le son est magnifique! Il n'y a rien a jeté dans cet album, c'est la grande classe, les harmonies vocales se marient parfaitement aux sons fabuleux des guitares acoustiques MARTIN. Cette édition contient 4 titres en bonus dans la même lignée. Pour les amoureux du son Folk West Coast de la fin des 60's début des 70's, mais à découvrir également sans attendre pour ceux et celles qui ne connaissent pas.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2015
Toute une histoire et la grande, d'un genre mineur ou majeur (comme on veut)
Le "Rock", la "Pop" (quelque soit le mot, où ici "Folk-rock" ) a déjà quelques années en cette année 1969 et il y a eu des ruptures et de nouvelles unions
Pour ce qui est du nom (et non de la pochette, il fut justement indiqué certaines choses à ce propos) : ex-Byrd + ex-Buffalo Springfield + ex-Hollies = Super groupe disait-on
Et ça marche, ça marchait entre eux, tant leurs voix s'harmonisaient bien pas
Pas besoin de Mama Cass qui de toutes les façons renonça, il y aurait pu avoir John Sebastian (une idée de Stills), l'ex Lovin Spooful aurait pu ajouter tout son talent (voire selon Steve jouer de la batterie, en tout cas dans l'optique de ce premier album, peu rock d'une certaine manière)
Mais Sebastian préféra se produire en solo
Donc, les harmonies de Crosby et Nash et tout le talent musical de Stills, lui aussi apportant de magnifiques compositions
Je serais plus sceptique quand à Nash
Affaire de goût
Pour moi, l'ex-Hollies sera au niveau (je fais allusion à l'apport des compositions et ceci d'un point de vue général surtout sur le CSN de 1977, le plus complet du groupe pour cette raison)
"Déjà vu", l'album, magnifique pour quelques titres, est un autre cas : à mon avis le quatuor puisque Neil Young avait rejoint, en avait gardé pour leurs excellentes productions solo, il suffit de s'y référer
A noter que Stills pour le quatuor aurait souhaité SYNC
Donc sur ce premier album : la plus part des titres de Stills, ceux de Crosby (ou avec Stills et Kantner) et un peu moins Nash
Cette version remasterisée HDCD vaut l'achat, d'ailleurs j'ai eu le vinyle lors de la parution en 1969 et le CD "normal" depuis pas mal de temps
Cette musique était magique et l'est restée, autre temps ... !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2015
CHRONIQUE DE PHILIPPE PARINGAUX MAGAZINE ROCK&FOLK OCTOBRE 1969 N°33 Page 73/75
1° Album 1969 33T Réf : Atlantic 921022
On appelle cela un super-groupe. Et c’est bien ce qu’est l’association heureuse de Steve Stills, ex Buffalo Springfield (ça aussi, c’était un super-groupe, oh ! là ,là …), l’un des hommes de « super Session » et l’un des plus fins guitaristes qui soient, de Graham Nash, ex-chanteur des Hollies, et de Dave Crosby, ex-Byrd (quel beau monde). Sans oublier le pauvre (pas pour longtemps) Dallas Taylor, batteur à la remarquable discrétion, idéal pour la musique que font C.S & N. Une musique superbe, du folk-song si l’on veut schématiser, encore que la technique musicale et l’esprit général du disque soient assez éloignés de ce que l’on appelle généralement folklore. Dès le premier morceau, il est clair que les trois hommes ont, d’emblée, atteint à la quasi-perfection et se comprennent (complètent) à merveille. Trois Everly Brothers, si vous voyez ce que je veux dire. Le premier morceau, c’est un medley de quatre chansons composées et chantées par Steve Stills (chacun des trois hommes compose et, généralement, est le chanteur principal de ses propres œuvres), toutes quatre prises sur des tempos différents et toutes quatre également superbes. « Marrakesh Express » est une composition de Graham Nash, à mon avis la moins bonne du disque parce que la seule à tomber dans la mièvrerie et la plus ostensiblement commerciale (mais « Pre-Road Downs» (très beau travail de Stills à la guitare) et « Lady Of The Island », les deux autres morceaux de Nash, compensent largement cette petite « défaillance » volontaire). Et, pour situer le troisième homme Dave Crosby, vient ensuite l’un des plus merveilleux moments d’un disque merveilleux, « Guinnevere », ballade totale beauté et d’une invraisemblable finesse harmonique (« Wooden Ships », du même Nash, est également un petit chef-œuvre de délicatesse). Mais il n’est pas question de dissocier les trois hommes et de louer l’un deux plus que les autres pour l’œuvre admirable qu’ils viennent de réaliser en totale communion d’esprit. Musicalement, ce disque n’a pas UN seul défaut, ça, c’est la technique. Trois grands auteurs-interprètes (« Helplessly Hoping »), arrangements dont l ‘apparente simplicité ne doit tromper personne (cette sorte de simplicité, il faut dix ans de pratique et un peu de génie pour y atteindre ; exemple parfait : les Beatles) ; maîtrise instrumentale parfaite (et particulièrement, bien sûr, Stills), aussi bien dans les ballades tendres sur fond de guitare sèches que dans les rocks paisibles »Pre-Road Down », « Long Time Gone » et discrètement électriques : et, enfin, la perfection (oui, encore) des vocaux. Qu’ils chantent en solo ou en chœur, Crosby (voix grave et tendre), Stills (voix dure et voilée) et Nash (voix haute et acide), les ingrédients du super-groupe, font la preuve que trois chanteurs individuellement sans qualités extraordinaire peuvent, avec beaucoup d’intelligence, de goût et d’entente, former l’un des ensembles les plus merveilleux jamais entendus. Si Blind Faith et Humble Pie, dans des genres différents, sont de cette classe, le mot super-groupe voudra vraiment dire quelque chose. Et je puis d’ores et déjà vous garantir que le prochain album de Crosby, Stills & Nash sera encore supérieur à celui-ci. Pourquoi ? Parce que le groupe s’appellera alors Crosby Stills Nash & Young. Neil Yong, anciennement du Buffalo Springfield …. O joie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Album indispensable pour commencer à connaitre ces musiciens.Parce que l'essence meme de leur art est dans cet 1er album.Sobriete,pas d'artifices superflus,des voix et des melodies d'une grande beauté.
Un album tres pur,de plus qui echappe aux modes,bref intemporel.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2013
Fabuleux a tous points de vues ..melodiques harmoniques .
le son est excellent ! les voix magiques
40 ans plus tard le charme opére toujours
comme Mozart ou Bach
nous sommes ici en présence d'un chef-d'oeuvre de la musique
"populaire " Américaine ..
hippie et ultra soignée
la grande classe
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2011
Plus de cinquante ans après sa sortie, ce chef d'œuvre me bluffe toujours: c'est à la fois un groupe qui joue et chante - et comment!-et "3 individualités qui fusionnent leurs qualités et personnalités.
La créativité Crosby + la fougue de Stills +l'intimisme de Nash, CSN atteint les sommets du rock West Coast...et du rock en général.Magnifique, universel et intemporel!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
4,88 €
6,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)