undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
22
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 septembre 2008
Cette édition est présentée dans un digipack reprenant la couverture originale d'Eliminator. L'arrière a été en revanche complètement revu (ce n'est pas un mal). Les disques possèdent une nouvelle sérigraphie... aux couleurs de la Warner (va comprendre !). Le nouveau livret contient quelques notes de production (assez peu intéressantes), des photos d'époque du groupe et de la Hot Rod, ainsi que les parles de toutes les chansons. Un bon point de ce coté puisque l'ancienne présentation (boitier + livret) était vraiment minable pour un album de cette envergure.

Les 11 premières pistes sont exactement les mêmes que sur l'édition CD "normale" d'Eliminator (y compris "Legs" qui, sur mon vieux CD, est bien la version orignale, contrairement à ce qui est indiqué dans le livret accompagnant l'édition collector). Seul le volume d'enregistrement à été légèrement augmenté (le faible volume de l'ancienne édition était en effet un point noir).

Viennent ensuite les pistes bonus. Je suis tout d'abord très décu par la version single de Legs (piste 12) car il s'agit de la version tronquée à 3'40, déjà dispo sur "Chrome Smoke & BBQ" et "Rancho Texicano", et non pas de la version complète (4'30) utilisée pour le clip et qui était proposée sur "ZZ Top Greatest Hits". Rappelons que la version courte est amputée du solo final.

Les pistes 13 à 17 sont des extraits de concerts. 4 proviennent d'un concert à Castle Donnington en 1983 et 1 a été enregistrée au Marquee Club de Londres. Rien à redire, si ce n'est que le style live de ZZ Top tranche tellement différent de son style studio, que ces pistes jurent un peu avec le reste. On aurait préféré un concert _complet_ sur un disque séparé...
Enfin, l'ultime piste 18 est le remix dance de "Legs" qui était déjà dispo sur "Rancho Texicano" et "Chrome Smoke & BBQ". C'est un peu abuser, je trouve, de proposer _trois_ versions de la même chanson sur un même album. Là, on sature.

Bref, Eliminator reste un excellent album, mais cette édition collector est franchement décevante, surtout au prix auquel elle est vendue.

Concernant le DVD vidéo, la numérisation des 4 clips est pitoyable (grain monstrueux, bruit vidéo, cross coloration, etc) : on a l'impression de regarder une vieille VHS sur un vieux téléviseur mal réglé. L'image est en revanche bien meilleure (un comble !) pour les 4 morceaux live On The Tube de 1983. Par contre, il semblerait que Warner ne se soit pas foulé à chercher les master vidéo de ce concert puisqu'au milieu du 3eme morceau on se retrouve avec les crédits incrustés à l'écran qui datent de la diffusion TV de l'époque.
review image review image review image
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'album d'ouverture de la période dont il est désormais bon de dire du mal, album opportuniste voyant les ZZ Top moderniser à outrance leur blues'n'boogie à l'aulne de nouvelles technologies plus compatibles avec une jeune génération qui, jusque là, leur échappe.
Présenté comme ça, description objective qui plus est, on se dit qu'il est temps de prendre ses jambes à son coup et de tirer un trait sur un trio qui fut pourtant une impeccable machine de guerre... Mais non ! Parce qu'il y a les chansons et qu'elles sont plutôt (très) bonnes et que, finalement, cette redéfinition du son leur donne un sacré coup de jeune. De fait, l'album ne manque pas de mélodies imparables (de Gimme All Your Lovin' à Sharp Dressed Man en passant par Legs ou TV Dinners) et de chansons justement passées à la postérité.
Définitivement, il est un peu facile de conspuer un groupe qui ose (le pari n'était pas gagné d'avance) et atteint le caeur de la cible avec ce qu'il est toujours convenu de considérer comme un album classique qui, finalement, vieillit plutôt bien malgré une mise en son définitivement ancrée dans les années 80.

1. Gimme All Your Lovin' 3:59
2. Got Me Under Pressure 4:00
3. Sharp Dressed Man 4:13
4. I Need You Tonight 6:14
5. I Got the Six 2:52
6. Legs 4:35
7. Thug 4:17
8. TV Dinners 3:50
9. Dirty Dog 4:05
10. If I Could Only Flag Her Down 3:40
11. Bad Girl 3:16

Billy Gibbons - guitar, vocals
Dusty Hill - bass guitar, keyboards, vocals
Frank Beard - drums, percussion
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2012
CHRONIQUE DE PHILIPPE LACOCHE MAGAZINE BEST MAI 1983 N°178 Page 95/96
8° Album 1983 33T Réf : WEA 92 3774-1
"Si Canned Heat a redécouvert le blues, ZZ Top, lui, le réinvente." En cette bonne formule, mon vénérable confrère Picsou a dit beaucoup. En effet, si le divin Canned Heat se laissait parfois aller à quelques longues digressions psychédéliques (c'était l'époque qui voulait ça !) Billy Gibbons et sa bande se sont toujours efforcés de concentrer en son strict minimum d'efficacité ce vieux mode d'expression, cousin germain du blues qu'est le boogie.
Souvenez-vous de ce chef-d'oeuvre de perfection incisive et de feeling contenu qu'était qu'était "La Grange".
En quelques minutes, nos ricains donnaient autant pour la recherche pour l'épanchement de la sueur que notre John Lee Hooker dans son "Refried Boogie" de vingt minutes. Il est vrai que ces deux monstrueux talents ne sont guères comparables. Car si Mister Hooker, avec la chaleur de sa négritude, pouvait se permettre de bavarder sur le même tempo pendant des heures sans jamais lasser. Les blancs-becs de ZZ Top se rendirent rapidement compte que leurs efforts dans la même direction ne seraient guère payante. Alors ? Alors, ils se sont souvenus de la leçon des ancêtres noirs et l'ont adaptée à la concision minimaliste du rock'n'roll blanc. C'est ainsi que, depuis plus de 13 ans, ZZ Top dégage les senteurs fortes et corporelles de ce rock-blues sensuel et excitant. Bien sûr, il existe des nuances dans l'inspiration d'un "Rio Grande Mud" où d'un "Degüello". Mais jamais au point que les inconditionnels du trio aient envie de cracher dans la soupe.
Donc, avec la sortie de cet "Eliminator" que les fans se rassurent : non, ZZ Top ne fait pas encore de rock synthétique. On y retrouve les mêmes constances que sur les précédents albums; "Gimme All Your Lovin", intro de ce sillon de bonheur, reste dans la tradition : boogie furieux avec riffs un peu rentrés comme seuls les ZZ savent les pondre.
"Got Me Under Pressure" vous enverra au tapis avec son tempo rapide et buté. "Sharp Dressed Man" et sa partie de bottleneck très Al Wilsonnienne vous rappellera que le hard-rock peut être aussi une musique de chair et de
muscle.
De l’innocence ? Bien sûr que non, il n'y en n'a pas un grain. Mais au fond qu'importe, car ZZ Top dans sa routine si sentie parvient à faire jouir nos âmes, alors que plus d'un prétendant novateur qui bande mou ne parvient même pas à pénétrer notre sensibilité.
Ah les vieux boucs ! Il a quand même un sacré coup de rein leur boogie d'enfer !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2008
ELIMINATOR marque le grand retour de ZZTOP en 1983 après une fin de décennie 70 en demi-teinte.
Avec cet album, ils réussirent à allier leur blues sudiste au rock FM en vague à l'époque. Vendus, diront les uns, à la page, diront les autres.
Cet album collector vient donc célébrer les 25 ans d'ELIMINATOR mais il va sans dire que les fans méritaient mieux.
Les onze titres de l'album sont donc présents ici dans un son magnifiquement remasterisé. On ne reviendra pas sur la qualité de ces chansons. Sont présents les deux tubes planétaires GIMME ALL YOUR LOVIN et LEGS, mais aussi d'autres blues bien sentis et notamment les deux titres qui finissent l'album original.
Viennent ensuite plusieurs titres bonus en commençant par la version single de LEGS qui n'a aucun intérêt puisqu'elle est identique à la version de l'album sauf qu'il y a un fade out une minute plus tôt. On retrouve après le groupe sur scène en 1983 sur plusieurs titres mais alors là la qualité sonore est vraiment médiocre. On a l'impression d'écouter un bootleg !! Un comble pour une édition qui se dit collector !
L'album se termine par une version dance mix (sic!) de LEGS. Finalement, elle n'est pas mal réussie et diffère assez peu de l'original. Elle est juste bien plus longue.
Le deuxième disque est un DVD reprenant les clips et un passage TV de l'époque.
Etant donné ce qui a été précédemment fait pour d'autres albums mythiques dans la collection LEGACY ou COLLECTOR, on pouvait attendre bien mieux pour ELIMINATOR: des versions demo ou acoustiques des chansons de l'album par exemple. Elles doivent bien exister ! Ou encore des chansons inédites qui n'auraient pas trouvé leur place sur l'album définitif. Le genre de bonus que l'on est en droit d'attendre pour ce genre d'édition.
Au final donc, un album mythique qui méritait mieux que cette édition collector qui ne mérite pas son nom. Reste un album formidable avec pour la première fois un son qui vaut le coup.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2008
Je m'en souviens comme si c'était hier !

J'ai 13 ou 14 ans, j'écoute la soupe que me vend la radio ou la télé (ne riez pas, j'étais fan de Jean-Jacques Goldman !), je suis chez mon oncle, il met le disque dans la platine, me fait "écoute çà petit !", je passe la rondelle en boucle tout la soirée et une partie de la nuit avec un casque pour ne gêner personne !

Désormais, plus rien ne sera comme avant...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rompus aux titres boogies bien gras, ZZ Top ajoute synthés et claviers à cette mixture en l'an 1983 pour donner naissance à cet 'Eliminator'. Vendu à plus de 10 millions d'exemplaires et trustant les charts pendant 3 ans et demi, le disque s'appuie sur des titres imparables et d'une pop implacable. Jamais plus le groupe n'arrivera à atteindre un tel équilibre entre grosse pêche et mélodies qui claquent. Voici un album qui marquera durablement la pop américaine des années 80. Rien que pour cela, il s'agit d'un "must-have".
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2002
Si vous aimez rouler sur l'autoroute en écoutant de la musique à fort volume, si le bruit si particulier des voitures américaines vous donne la chair de poule, si, comme un certain Johnny, toute la musique que vous aimez vient du blues, alors il vous FAUT ce disque. Si vous ne connaissez pas le groupe, sachez qu'Eliminator marque un tournant dans la carrière du plus célèbre Power Trio de l'univers, peut être même de la galaxie: le son déjà musclé des albums précédents fait ici place à quelque chose de monstrueux et de structuré tout à la fois: certains mettent un tigre dans leur moteur, Willy Gibbons a mis un compresseur et quelques gouttes de nitro dans sa guitare.
0Commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2014
je ne parlerai que de la qualité de la version vinyle car tout le reste a déjà ete dit sur cet album
j'ai donc acheté cette reedition car le mien commençait à être usé et je dois dire que je ne suis pas deçu .
c'est une version 180 grammes ou 160 grammes je ne suis pas sur en tout cas il bien plus épais que mon original de l'époque et c'est tant mieux car aucun risque qu'il se voile ou se déforme dans le temps .
pour l'écoute c'est tout bon il a exactement le meme son que mon original il n'y a aucun mixage de derniere minute avec des effets bidon comme on en trouve de plus en plus Malheureusement .
amis du vinyle vous pouvez l'acheter c'est une très bonne reedition.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2009
Petit conseil, achetez ce collector au plus bas prix possible comme je l'ai fait et donner à votre frère votre ancien cd Eliminator. De quoi parle t'on avec ce collector, de la version remasterisée de l'original, là mention spéciale car il fallait un gros son à ce cd, voilà c'est fait c'est énorme et mérité. Après c'est la misère totale, les titres live sont des enregistrements bootleg audience, son pris dans le public et pas soundboard, c'est la honte, nul. Il existe bien des pistes de concerts soundboard ! les clips, déjà vus et revus, sans intérêt. Par contre j'ai bien aimé le passage TV mais il fallait mettre des titres en vrai live et non dans un studio TV.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le gros son, les guitares, les rythmes d'enfer, la voix éraillée, les chansons survitaminées, la production (un peu plus dure, moins bluesy, mais les racines sont quand même là), et puis surtout les TUBES calibrés, immortels (pratiquement tous les titres !!!).. Profitez en aussi car après la descente aux enfers commence, et ZZ Top ne retrouvera jamais cette alchimie magique, personnelle, qui lui permettait de surnager au dessus de tous les sudistes FM. INDISPENSABLE
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)