Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. Des centaines d'ebooks inclus dans Amazon Prime Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
15
Harvest Moon
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 7 mai 2016
Une perle parmi les très nombreux albums de Neil Young. Un sommet cet Harvest Moon. A écouter sans modération, mais avec délectation.
5 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 23 mai 2015
Je suis un fan de Neil Young, et mes commentaires ne sont pas forcément objectifs. J'adore cet album comme les tout premiers de Neil Young dont je retrouve le style et la beauté ici.
Ecoutez les morceaux "Harverst moon" et "Natural beauty", ce sont des bijoux de poésie et d'inspiration musicale.
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 25 août 2014
Un grand album de Neil (un de plus!), un équilibre parfait entre la musique et les voix, quelle classe! Chaque écoute rend plus belle la spiritualité qui se dégage de ce chef d'oeuvre, qui se clôture pour moi par le plus beau morceau jamais écrit dans ce style folk country et qui révèle tout le talent du Loner "natural beauty".
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 22 décembre 2017
Quel bel album !

Du Neil Young apaisé, simple, calme et cependant très profond, un pur régal.

Pas de "tube" ici, on est dans de la grande musique folk et acoustique.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 18 novembre 2016
cet album est un "must have" car référence.
Souvent référé à l'album Harvest, celui ci offre une personnalité propre.
les balades y sont raffinées et créatives, un plaisir renouvelé à "user" sur une platine.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 7 août 2016
Un album de Neil Youg à l'ancienne comme dans les années 70'.
On ne peut s'empêcher de faire référence à Harvest qui reste quand même de loin le chef d'œuvre de Neil Young.
En tout cas Harvest moon s'écouter avec beaucoup de plaisir.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 28 février 2017
Quand on aime la tradition des années 70 on appréciera celui ci et la nostalgie d'une époque qui n'existera plus.....
|0Commentaire|Signaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 26 novembre 2017
C'est un album que j'affectionne particulièrement, il est pur, limpide et doux. Un de ses albums les plus caressants qui suit l'énergique Ragged Glory.
J'ai eu pourtant un peu de mal à rentrer dedans malgré la force des titres, en partie à cause de la production si propre. Le live Dreamin Man venait remettre un peu de naturel en recentrant la formule à l'essentiel, guitare/voix.
Mais au fur et à mesure du temps je suis souvent retourné vers ce disque, surtout lors d'escapades nocturnes pour y trouver la bande originale d'errances personnelles, jusqu'à faire de cet album un de mes préférés.
Il faut dire que tout est fait pour que cet album entre dans l'histoire du loner. 20 ans après Harvest avec en grande partie le même staff (Stray Gators), retour à la folk country à laquelle on l'a trop souvent assimilé (surtout en France qui ne connaît globalement qu'Harvest et le résume à un folkeux harmoniciste).
Pour autant il ne faut pas attendre forcément d'Harvest Moon qu'il soit la suite d'Harvest. L'ambition musicale est toute autre même si esthétiquement on retrouve les éléments constitutifs du premier.

Etant complétiste de son œuvre, en vinyle, je peux dire que cette édition vient réparer une sacrée injustice. Parce que l'édition de 92 est simplement basique tout comme celle de Ragged Glory, qui elle cumule 30 mn par face pour une galette qui se plie comme un crêpe. J'ai réussi à en avoir une, ça se vendait à l'époque pour 40 frcs en opération mid-price et c'était de qualité médiocre. Pourtant aujourd'hui il faudra débourser 80€ minimum pour en avoir un exemplaire.
Cette édition RSD répare ces deux impairs:
- permettre à nouveau d'acquérir le vinyle à prix normal (ça ne va pas durer, discogs flambera sous peu)
- présenter ce superbe album dans une édition digne de ce nom, en double vinyle bien épais, pochette de très bonne qualité (pas un carton de 0,5 mm), excellente impression et insert. Bref, ce qu'il aurait du être.

Pour moi qui ne jure que par les first press, cette édition vient largement supplanter l'originale qui fera figure de mauvaise blague à côté.
En espérant que Ragged Glory bénéficie du même traitement que je vire mon pressage d'origine sans aucun regret.
3 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 7 mars 2012
Pouvant être à juste titre considéré comme le volume deux de "Harvest", publié vingt ans avant, ce CD baigne tout autant dans un climat d'apaisement généralisé des plus prenant. Les mélodies, textes et arrangements dégagent en eux cette fluidité de tranquilité. Et en s'extériorisant de la sorte, tout ceci nous animent d'une sérénité qui s'amplifie dans un country-folk renaissant chez l'artiste qui inspire le plus grand des respects. Puis ce sentiment galvanisé notamment par un harmonica et une steel guitar dans les rôles principaux et aussi superbement accompagné par des invités de prestige qui encadrent impeccablement le grand Niel. Tim Drummond, Bein Keith, Linda Ronstad et James Taylors sont entre autre présent dans les rangs des intervenants. Album qui puise donc dans les plus belles racines de l'acoustique et avec des sujets des plus animés dans l'émotion et l'authenticité. Déclaration d'amour déclamé dans "You and me" ("J'avais imaginé que toi et moi faisions l'amour sous un arbre et maintenant je m'émerveille de pouvoir y être". "Ouvre plus grand ton coeur, laisse l'amour venir. Regarde plus haut et laisse l'amour entrer"), du même amour qui veut être préservée dans "Harvest moon" ("Parce que je suis toujours amoureux de toi, j'ai besoin de te voir encore danser. Parce que je suis encore amoureux de toi, sur cette moisson de lune". "Quand nous étions étrangers, je t'observais de loin. Quand nous étions amoureux, je t'aimais avec tout mon coeur") Dans "War of man", ce sont les saccages de l'homme sur cette amour, avec des pertinentes oppositions entre le puissant et le faible, puis entre le doux et l'effrayant ("Le faucon noir ou le petit moineau, la lumière apaisante ou l'éclair du canon") S'y trouve aussi des amitiés ressassées et voulant réapparaître dans "One of these days" ("Une de ces journées, je suis allé m'asseoir et j'ai écris une longue lettre à tous les chers amis que j'avais connu et j'ai essayé de les remercier pour les bons moments passés ensemble"), puis viens une nouvelle déclamation d'amour dans "Such a woman", des rêveries confessées dans "Dreaming man" ("Je suis un rêveur, oui et voila mon problème, je ne peux pas expliquer quand je ne suis pas réellement présent") Et enfin, l'admirable et envoutant appel vibrant à la préservation des belles choses essentielles dans "Natural beauty" ("La beauté naturelle doit être préservée comme un monument à la nature"), doté d'arrangements délivrant une tournure mystique pour conclure le disque. Un chef d'oeuvre aussi indispensable qu'indéclinable.
5 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 8 avril 2011
J'ai du mal à voir un grand rapport avec le Harvest de 1972, qui sonne pour moi un peu comme une compilation (et quelle compilation!). Harvest Moon est lui plus homogène, entièrement folk. Doux, très aéré (le son de l'album est superbe), il rayonne immédiatement d'une ambiance éthérée.
C'est un de mes préférés, un de ceux que j'écoute le plus sans jamais m'en lasser. Je le classerai parmis les (nombreux) indispensables de l'artiste.
5/5 bien mérité.
11 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

Harvest
6,99 €
Zuma
6,99 €
On the Beach
6,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici