undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
208
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 février 2012
Rien à dire, c'est juste magique, juste Pink Floyd, du son, de la musique... tout y est. A acheter les yeux fermés
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 avril 2014
très contente de cet achat étant fan du groupe Pink Floyd, ce cd est agréable à écouter et je ne m'en lasse pas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2011
A défaut de pouvoir mettre 4.5/5, j'ai mis 4: mais le 5/5 n'est pas loin.... Pourquoi?? Peut-être le coté d'avoir trop entendu dire que c'est un chef d'oeuvre, monument, etc.... et de s'attendre à quelque chose d'extraordinaire. Je ne conteste pas cela pour ceux qui ont vécu sa sortie début 1970, mais moi je ne le découvre que maintenant dans cette époque de surconsommation (toujours à la recherche de nouveauté, sale époque!!!)donc evidemment je n'ai pas cette surprise de production et de nouveauté instrumentale au contraire...Mais pour les 70's cela devait être incroyable..
Pour le contenu, eh bien, on ressent la même chose que les albums Abbey Road des Beatles pour la production(peut être pour cela): intemporelle!!! Les compositions sont vraiment excellentes amenant ce concept sur l'humanité sous une ambiance musicale et sonore d'une rare intelligence...Avec un tout petit couac, à moins que cela soit voulu et là si c'est le cas je mets 5/5: que fait ce hit "Money" dans ce concept: je ne le trouve pas à sa place musicalement parlant par rapport au reste de l'album!!Les Floyds ont ils voulu casser le rythme de l'oeuvre comme une séquence publicitaire en plein milieu de film (si c'est le cas, on serait toujours d'actualité avec pub=money) et là chapeau 5/5, rien a dire, de vrais visionnaires!! sinon pourquoi une telle composition ??? d'ou mon 4.5/5..
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cet album est un monument, aussi intemporel que les pulsations du cœur qui le hantent.
Bourré d'audace et de génie, il est l'œuvre d'un groupe au sommet de son art, où se fondent merveilleusement l'âme noire de Roger Waters, la guitare éthérée de David Gilmour, l'élégance de Richard Wright et l'énergie de Nick Mason.
Sorti en pleine période du "glam rock" et de ses extravagances à paillettes, Dark side est, à l'opposé, un album à l'image de sa pochette, pur et noir, traversé de spasmes sublimes.
Breathe vous entraîne de suite dans ce voyage que nul n'avait imaginé avant eux, sur des rythmes peu rapides, mais puissants, et qui vous prennent de l'intérieur, pour vous emmener très loin, oh beaucoup plus loin !. Time est construit comme une horloge, où chaque note, chaque temps, chaque voix s'enchaîne à la perfection. The great gig in the sky pose une voix de femme, irréelle et poignante sur quelques accords magiques de piano.
Il fallait un tube, et ce sera Money , seul tube peut-être de l'histoire du rock bâti sur une mesure 7/8, et que Waters avait composé initialement comme un blues.
Us and them, par ses voix, par ses accords si simples et si beaux, par ce temps inexorable, ponctué de silences, est aussi l'un des plus grands morceaux de l'album.
Le chant de The great gig in the sky, tel qu'il est enregistré, a été complètement improvisé en studio. Ces voix de femmes, comme le saxo de Dick Parry, comme la touche de l'ingénieur du son (Alan Parsons, qui fondera son propre groupe quelques années plus tard), les "bidouillages" électroniques, les collages de paroles, et plein d'autres choses encore, le génie, la chance, feront de cet album, un phare de la musique rock du XXème siècle, qui restera 14 ans dans les charts ou, si vous préférez, 750 semaines.
Si vous avez l'immense chance de ne l'avoir jamais écouté, précipitez-vous pour l'acheter, faites le noir autour de vous et, un casque sur les oreilles, décollez pour la face cachée de la lune. Vous n'en reviendrez pas indemne.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2001
The Dark Side Of The Moon est une des oeuvres majeures du siecle. Trente ans apres sa sortie, il n'a pas pris une ride. Plus encore, il a influence de nombreux artistes. Tous ceux qui apprecient aujourd'hui des musiques electroniques doivent decouvrir ce disque !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2016
Dommage pour le coffret en carton qui fait que le prix est un peu élevé finalement, rien à dire pour le reste
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2015
Un magnifique disque surtout en mode SACD multi, je le recommande aux personnes possédant un lecteur S A C D.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2015
Donc je suis super content vous remercie à bientôt un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d'année 2015
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2015
C'est bien l'article que je désirais, aucun problème, contant de cet achat ! ... ... ... ;.. ... ... ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2009
Dark side en 1976

Quelle disque étrange que celui-là...
Un dessin minimaliste, mais pourtant envoutant. Juste un triangle, non : un prisme, oui un prisme qui sépare un fin trait de lumière en arc-en-ciel.
Et pas de nom. du moins dans mon souvenir.
...
Mais d'après les copains, c'est une œuvre "majeure". Voilà qu'ils parlent comme les profs, maintenant !

Bon, OK, je le prends, on verra bien. D'autant plus que le vendeur est du même avis. Il a l'air heureux, d'ailleurs. En cette année 1976, les jeunes n'aiment plus trop ça, ils préfèrent les trucs qui bougent , qui hurlent, mais ça, je le saurais plus tard, bien plus tard.

Arrivé chez moi, je déballe tout le truc. Ah, oui, il y en a dans la pochette : un poster qui reprend le thème du prisme-triangle, sauf que là, c'est carrément une pyramide. Et une flopée d'autocollants tout aussi ésotériques... Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ???
Je pose le disque sur la platine... Étonnement, ce cœur qui bat, est-ce le mien ? Non, il ne fait pas un bruit de machines à sous... Ces rires, ces cris, ces bruits qui débouchent finalement sur une musique douce comme le ciel d'un soir d'été.
Envoutant, décontractant, planant.
Vraiment pas violent.
Surtout cette voix... un ange ?
Oh non, un orgue ! pfffooouuu, mais c'est vieux, ça ! ça existe encore ces machins ?
Tiens, ça ne dure pas longtemps la rêverie... dommage...
Et cette course, ou plutôt la tentative d'évocation de course ? Ces bruits électroniques à deux balles ??? C'est ça, l'œuvre majeure ??? Pas convaincu... Bon, piste suivante, trop gonflant...

Tic-tac ?
Drrrriiiiinnnnnnggggg ???
Allons donc, une pub pour des horlogers ? Les copains se sont bien moqués de moi.
Quoique... cette guitare grave, l'orgue, cette fois pas vilain, et la batterie qui rototome partout, pourquoi pas ?
Oui !!! Il décolle le machin ! Enfin, il était temps, le disque est déjà bien entamé. Zut !
Oh... le tonnerre, la foudre ! Une guitare, ça ? Si Zeus avait eu une guitare entre les mains, il en aurait joué comme ça, et j'aurais mieux écouté mes leçons d'histoire...
Que c'est beau, on est loin , haut dans le ciel, on plane sur les notes. Et dire que la prof de musique nous répète à longueur de cours que la guitare électrique, c'est moche, agressif... pffff... elle n'a pas écouté ça ! Ca donne envie d'en faire.
Et ils reviennent à l'ambiance du début. Amusant... ils radotent ? Et encore cet orgue décidément démodé.
Un piano, ah ah ! on dirait la prof qui joue ! Sauf le truc qui fait hawaïen...
Tiens, une chanteuse. Mais elle ne chante pas. Des vocalises ? Brrr... j'aime pas , ça mets mal à l'aise...
Encore des bruitages ? Une machine à sous ? Ils sont vraiment bizarres, ces types ! Ah, ce morceau, je connais, ça a du passer à la télé. La musique est pas nette non plus... ça marche pas droit...
Et maintenant un saxophone ? C'est du jazz ? Pourtant, sur la pochette, ils n'ont pas l'air vieux, et puis, les chevelus comme ça, ils font du rock, non ?
Oups, j'ai rien dit ! Ca cogne ! Et fort ! Le guitariste nous refait le coup du voyage dans les étoiles, mais avec un grand coup de pied pour nous faire décoller !!!
C'est quoi cette manie de mettre des bruits ? Comprend toujours pas...
Zut... Encore de l'orgue, décidément j'aime pas... La guitare, oui, mais pas l'orgue... Ils n'ont pas assez d'argent pour se payer ces truc électroniques, les, les... synthétiseurs ? Et encore un saxo. Bon, il devait y avoir un vieux bonhomme qui passait par là. Mais c'est pas mal, y a de nouveau le type qui chante bien. Et c'est marrant, les chansons douces ne le restent pas longtemps avec eux. Mais j'aime bien.
Ah ! Ce truc électronique, ça doit être ça, un synthétiseur. Ben, c'est drôlement mieux que leur vieil orgue tout pourri. On a du leur prêter pour pas longtemps, à tous les coups, ils devaient le rendre après, ah ah ! Et ce bruit qui va à droite et à gauche, mais qu'est-ce que c'est ??? Je ne comprend vraiment vraiment pas ! C'est pour tester les chaines stéréos ou quoi ?

La guitare, je crois que j'aime bien. Enfin, la guitare électrique. Parce que la guitare des grands qui jouent dans la cour du lycée, non j'aime pas. Ils font toujours la même chose, même si les doigts bougent tout le temps, ça sonne tout le temps pareil.
Et si je m'y mettais à la guitare ? Mais la guitare électrique, hein !

Dark Side 2010

C'est vrai, c'est certainement un des disques qui m'a posé le plus de problèmes. Je n'y ai pas compris grand-chose, et pourtant, le beau David Gilmour a certainement insufflé en moi l'envie de me mettre à la guitare, et qui plus est électrique. Ceci contre l'avis de mon père, pour qui ces chevelus ne signifiait rien. Et contre l'avis des adultes en général qui, à cette époque, mettaient dans le même sac Ringo, Sheila, Johnny, Pink Floyd et Led Zeppelin !

30 ans plus tard, finalement, j'aime l'orgue. Enfin, l'orgue, c'est vite dit... D'un coté, on a Richard Wright (R.I.P., Rick) , Jon Lord, Tony Banks, et en face, Ray Manzarek et Charlie Oleg...
Les bruits de Pink Floyd, les illustrations farfelues, je m'y suis habitué, et pour rien au monde, je ne les laisserais de coté. Quand j'ai compris que Tessa Niles chantait en pensant à la mort, je me suis dit des années plus tard que mon instinct de gamin était le bon... brrrr !!! J'ai aussi compris que "Money" était vraiment tordu quand j'ai voulu m'y attaquer, moi, jeune guitariste chevelu et débutant.

A chaque fois que l'on joue "Time" en concert avec les copains (dont mon grand pote le batteur, incollable encyclopédie floydienne), au moment du solo, je ferme les yeux, et je pars rejoindre le petit garçon stupéfait de 1976.
33 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici