undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
38
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
37
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 janvier 2006
Band and on the run est un album magique.
Dire que celui-ci serait q'un coup de génie, serait terriblement réducteur, car cet album porte en lui, la leçon des échecs passés.
Ecoutez bien les titres, chacun d'entre eux est une prouesse mélodique, Mccartney passe de mini-symphonie, au blues, au musique de fêtes, au rock parfois dur, fièvreux.
les mélodies sont parfaites, les instrumentations font mouche...
La voix de paul est aussi en très grande forme, elle n'a pas été aussi puissante depuis longtemps.
Paul Mccartney a donné un chef d'oeuvre de plus à l'histoire de la musique.
A posséder d'urgence!!!
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2005
Enregistré à Lagos 1973, Wings se réduisait alors qu'à trois membres, Paul, Linda et Denny Laine (ex Moody Blues). Cet album est vraiment tres riche créativement parlant, pour ne donner qu'un exemple le titre éponyme "Band on the run" est en fait l'assemblage de trois bout de chansons différentes, mais mis bout à bout celà a donné un tube gigantesque. Les autres titres phares de l'album sont "Bluebird" quelle mélodie!!! (il ne m'étonnerait guère que Laurent Voulzy se soit inspiré de "Bluebird" pour son magnifique "Cœur Grenadine" lui qui s'est toujours dit un grand fan de McCartney), "Mamunia" qui va crescendo dans les couplets est vraiment réussi. "Jet" est vraiment jouissif, "Picasso's Last Words (Drink To Me)" est aussi admirable (deux titres en un également) avec son speaker français et la reprise de "Jet" au milieu. Si vous n'en voulez qu'un des Wings, c'est celui là...
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne souhaite pas spécialement rédiger le énième commentaire sur band On The Run sur lequel tout a sans doute déjà été dit, mais seulement attirer l’attention sur cette édition remasterisée (2 CD + 1 DVD).

Possédant déjà le disque en plusieurs exemplaires et sur des tas de supports, j’ai hésité longtemps à rajouter celui-ci à la pile. Et ce d’autant plus, que BOR m’a toujours moins attiré que RAM. Pour probablement, de mauvaises raisons d’ailleurs.
Dans mon esprit, et sans doute influencé par le visuel (qui dira jamais assez l’influence d’une pochette de disque ?), RAM est un album lumineux et modeste (cette couleur jaune, ces collages, cette atmosphère campagnarde, ces chansons ramassées…) tandis que BOR est plus austère, plus sûr de son fait (cette couleur noire, ces chansons sophistiquées…).

Je sais aujourd’hui qu’il ne s’agit que d’apparences et que les conditions d’enregistrement à Lagos, n’étaient pas vraiment supérieures à celles ayant présidé à la conception de RAM, mais c’est comme ça.

Quoi qu'il en soit, l’acquisition étant faite, voyons de quoi il retourne.

Commençons par le packaging.
Il est très soigné. L'emballage cartonné comprend un livret rempli de photos, un article de Paul Gambaccini (qui avait interviewé McCartney pour Rolling Stone), les paroles de l’album "Band On the Run", 3 pochettes contenant 2 CD et un DVD. Belle réalisation.

Sortons le 1er CD, le "Band On The Run" classique.
Dès l’intro du titre EPOnyme comme dirait Armstrong (non, pas Louis), c’est un choc : cette basse !

On a peut-être tendance à oublier que derrière le génie de compositeur de McCartney se cache aussi un musicien hors pair et là, ça crève l’oreille. L’édition masterisée met en avant un son ENORME de Rickenbacker et c’est beau à pleurer dès les premières notes jouées avec une grâce et une retenue dont seuls les anges ont le secret.
Comme par ailleurs, chaque instrument gagne en définition, placement et dynamique, tout ce disque apparaît transformé et c’est un vrai plaisir. "Jet" redevient un brûlot compact et roboratif, une locomotive lancée à toute vapeur. Sur "Mrs Vanderbilt", la rythmique est époustouflante et on ne glisserait pas une feuille à rouler entre les instruments. Sur "Let Me Roll It" , on ne sait plus s’il faut se pâmer devant ce riff évident ou face à cette basse élastique.

Pour tout dire, même "No Words" me semble au niveau, maintenant.

Bref, une révélation et comme tous les grands disques, on se surprend à dire déjà, quand il s’achève au bout de 41’08 plus tard.

Passons donc au 2ème CD (9 titres sur 34 min). On connaissait déjà "Helen Wheels" et "Country dreamer" présents en bonus sur l’édition de 1993 (qui elle en plus, comprenait les paroles de ces 2 titres, ce qui n’est plus le cas sur l’édition "remaster" !). Par contre, les prises alternatives issues du reportage "One Hand Clapping") sont une bonne surprise, avec notamment, des versions formidables de "Jet" et de "1985".

C’est d’ailleurs ce film (non-sous titré) que l’on retrouve sur le DVD de 85 min.
C’est un joyeux fourre-tout avec du sympa mais très dispensable (des espèces des clips bricolos, le making-of de la photo de la couverture - d’où émerge la tête de psychopathe de Clement Freud-, quelques images de Lagos au Nigeria –où on peut voir des images de l’homme assis à la droite de God, c’est à dire Ginger Baker qui dispose de son propre studio là-bas…), mais avec aussi et surtout ce "One hand Clapping" de 50’.
Il s’agit des séances de l’automne 1974 dans les studios d’Abbey Road où les Wings au complet (avec le très bon –mais sinistre- Jimmy McCullock à la guitare et Geoff Britton à la batterie en plus de Paul, Linda et Denny Laine) jouent une quinzaine de titres parmi lesquels "Jet", "Soily", "May be I’m Amazed", "My Love", "Live and Let Die"…Ces versions sont brutes, sans orchestration supplémentaire et elles sont excellentes.

La qualité audio est très bonne. La qualité vidéo est ...euh...nulle.

Peu importe, pour tout fan, c'est du pur bonheur.

Donc, une oeuvre remasterisée qui fait honneur à l'industrie musicale, une fois n'est pas coutume.
Et comme si cela ne suffisait pas, un petit encart à l’intérieur évoque les futures œuvres qui bénéficieront de la remastérisation et parmi elles "Wings Over America".

Je ne sais pas vous, mais moi, je commence déjà à économiser.
1111 commentaires| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2006
Band on the run fait partie des albums qu'on aime écouter et réecouter pour disséquer chaque mesure de chaque chanson. La raison est simple c un excellent album (le mot est faible !).

C LE meilleur album de Macca et aussi le meilleur album post Beatles (loin devant Imagine à mon avis mais pas loin de All things must past par contre).

Que dire ? Toutes les chansons sont tout bonnement géniales (sauf peut etre Mrs Vanderbilt qui ne me botte pas trop), les arrangements sont bien fais, les harmonies magnifiques et très variées (vous savez c'est le genre d'album qui vous fait ressentir une émotion différente à chaque chanson: mélancolie, joie, nostalgie...)

Bref c'est l'album à avoir encadré au dessus du lit et dont il faudrait eriger un monument tellement il est un chef d'oeuvre.

Il fait partie de mes 5 albums préférés. Je vous ne le conseille pas je vous oblige impérativement à l'écouter le plus tot possible.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Trois ans déjà que Paulo a tourné la page Beatles ! Wings, fondé en 1971, se résume alors à McCartney, son épouse Linda et Denny Laine. L'après Beatles se passe bien pour Macca, c'est indéniable. Cet album en est la preuve tangible. Band On The Run est excellent du début à la fin. Même l'ennemi héréditaire, John Lennon, l'adorait. On peut lui faire confiance. Après deux albums précédents qui ont marché (Red Rose Speedway), dans un premier temps, puis servi la popularité du groupe (Live And Let Die), dans un second temps, le troisième tape en plein dans le mille. C'est le succès et l'album le plus abouti de Wings, enregistré dans une ambiance détendue à Lagos, au Nigéria. La palette de titres proposée est grandiose, faisant de Band On The Run, une merveille de disque pop-rock. De Band On The Run à Nineteen Hundred And Eighty-Five, les perles s'enfilent pendant près de Ÿ d'heure. La chanson titre rappelle à ceux qui l'auraient oublié que Paulo la Science est, coiffé de la casquette Beatles ou non, un fieffé artiste. Il fallait quand même oser faire de ce qui, au départ, était trois titres différents, un morceau unique structuré en 3 variations de rythme, comme Band On The Run et, surtout en faire un chef d'aeuvre. Ce multi-instrumentiste et auteur compositeur génial a sorti là son meilleur disque et n'a rien à envier à la meilleure production des Scarabées. Band On The Run, dernier album sous label Apple Records, est un grand classique pop que la critique a encensé. Le p'tit gars de Liverpool nous régale. Invitez-vous au repas !
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 29 décembre 2012
Sorti en 73 dans la confusion après de multiples déboires lors de l'enregistrement à Lagos au Nigéria, Band on the run est la quintessence de l'art de Mac Cartney, ce qu'il a produit de mieux après les Beatles.
Tout est parfait et la réédition en digipack lui fait honneur avec un documentaire et le groupe filmé en studio lors d’une répétition de la tournée, 14 titres live, plus des tas de bonus en tout 1h et 25 minutes dont la fameuse séance en plein froid pour la couv avec des stars anglaises du cinéma.
1 cd avec le disque original remixé au summum plus un 2éme cd avec des inédits que tout fan va apprécier.
la pochette est un vrai et beau digipack, les textes sont lisibles, les notes de pochettes sont intéressantes, bref c'est un vrai cadeau pour tout amoureux du mac et des Beatles.
Si toutes les rééditions étaient respectueuses des amateurs de musique comme celle ci ce serait parfait.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2001
Rien à dire, vous aimez les Beatles, vous aimerez "Band on the run", le véritable chef d'oeuvre musical post Beatles. C'est tellement varié et tubesque qu'on se croirait sur un best of. Paul au sommet de son art pour notre plus grand plaisir. A noté que le Cd 2 offre en plus des interview certaines versions différentes des titres de l'album.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Paul, qui était le plus réticent des Beatles à arrêter les concerts, va très vite retrouver ses envies de scène et du mode rock n’roll qui va avec. Désireux de remonter un groupe autour de lui et de Linda, il va embaucher le batteur Denny Seiwell (celui qui officia sur RAM) et va trouver en la personne du guitariste Denny Laine (ex-Moody Blues) le nouvel alter ego dont il avait besoin. Un premier album jaillira très vite (trop peut-être ? Le frais mais bancal WILD LIFE), puis ce petit monde s’embarquera (en bus) avec femmes et enfants pour une première tournée des universités, sous le nom de Wings dorénavant adopté. Suivant une poignée de singles et un deuxième album (le fumeux RED ROSE SPEEDWAY, avec MY LOVE), Paul décidera de rompre la routine en emmenant son groupe au Nigeria, afin d’enregistrer dans des conditions plus exotiques. Mauvaise pioche ! Lâché par Seiwell et McCullough (le deuxième guitariste), Wings va se retrouver en trio à enregistrer dans des conditions épouvantables (climatiques, matérielles et politiques), mais va aboutir à la création du chef-d’œuvre du groupe et de l’un des meilleurs albums publiés par un ex-Beatle. Véritable exemple de concision et de production, BAND ON THE RUN est fabuleux de bout en bout, dégageant une énergie constante (JET, BAND ON THE RUN), alternant rock n’roll (le rugueux LET ME ROLL IT) et harmonies célestes (BLUEBIRD, MAMUNIA) dans un même élan tourné vers la pop song de haut vol (MRS VANDEBILT), et offrant aux Wings, par son accouchement difficile autant que par le rapprochement humain qu’il impliqua, l’alibi définitif d’être un vrai groupe.
Tops : BAND ON THE RUN, LET ME ROLL IT, JET, MRS VANDEBILT, BLUEBIRD, PICASSO’S LAST WORDS
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2011
Un bémol, auquel le fournisseur intermédiaire ne peut rien : l'enregistrement audio est de qualité passable, voire médiocre, d'où aucun plaisir à écouter le CD.
C'est une déception. Je suis peut-être tombé sur un mauvais numéro, toujours est-il que le disque passe peu sur ma chaîne ...
La production aurait pu faire attention à la qualité finale, pour un album qui a autant fait parler de lui à sa sortie.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'éternel débat pour savoir lequel des Beatles aura le mieux géré son après-carrière ne sera sans doute jamais tranché. L'un est parti trop tôt et les autres n'avaient peut-être pas le coffre pour rivaliser avec leurs deux anciens leaders. Mais après tout, cette question est bien futile. Ce qui est sûr en revanche, c'est que cet album de McCartney est sans doute son meilleur. Le plus personnel aussi, celui d'une quête de l'artiste pour une liberté musicale malgré un passé qui ne plaide pas vraiment pour l'enfermement dans un carcan. Il n'en reste pas moins que 'Band on the Run' est le disque le plus accompli de McCartney et des Wings. Tout est bon ici. Parmi les meilleurs titres, on retiendra bien sûr l'essentiel 'Ms Vanderbilt', classique McCartnien d'entre les classiques. Un excellent disque qui doit peupler la discographie rock de quelqu'un digne de ce nom...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,53 €
9,61 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)