undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
69
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,32 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 août 2009
Après l'excellent The Bends, Radiohead était attendu au tournant du 3ème album. Là où The Bends proposait une collection de petits bijoux pop/rock d'une beauté rare, mais au format finalement assez conventionnel (couplet/refrain/couplet/refrain), OK Computer allait montrer la voie d'un rock beaucoup plus expérimental, explorant de nouveaux espaces inconnus du commun des rockers voire carrément insoupçonnés.

Une chose est sûre : jamais la critique, qu'elle soit médiatique ou populaire, n'aura à ce point été unanime sur la qualité d'un album. Et pourtant, OK Computer fit l'effet d'un OVNI à sa sortie, ne ressemblant à rien de ce qui avait été produit jusqu'ici. Et le vrai tour de force réussi par Radiohead, fut de faire de ce disque improbable, un gigantesque succès populaire et commercial, succès qui conditionnera d'ailleurs toute la suite de la carrière du groupe qui pourra tout ou presque se permettre, comme publier des albums electro-chics, limites chiants et sans réels potentiels commerciaux (Kid A et Amnesiac) ou un album exclusivement (ou presque !) commercialisé sur le Net (In Rainbows).

Mais en attendant ce relatif déclin, en 1997, Radiohead semblait comme touché par la grâce. Et la magie de OK Computer opère encore, plus de 10 ans après sa sortie initiale. L'auditeur est comme en hypnose devant cette oeuvre foisonnante de trouvailles et de petits éclairs de génie disséminés tout au long des 12 titres. Paranoid Android est sans aucun doute le titre le plus représentatif de l'album, un single improbable de plus de 6 mn, structuré en 3 mouvements. Un monument. Les ballades éthérées Exit Music et Lucky sont de pures merveilles alors que Subterranean Homesick Alien, Let Down, Karma Police et No Surprises touchent au génie pop.

Avec cet album, Radiohead ouvrait clairement un nouveau champ des possibles pour toute une génération de créateurs en herbe, mettant à jour une nouvelle dimension musicale encore jamais explorée. A ma connaissance, on attend toujours la suivante, puisse-t-elle exister...

Cette édition collector propose un second CD compilant b-sides et raretés live ainsi qu'un DVD. Un bel objet pour découvrir ou redécouvrir un album fondamental des années 90.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2013
Cet album est vraiment une oeuvre d'art. Radiohead y cherche des sentiments dans les robots et les ordinateurs. Et ils y arrivent. Je connais leur trois premiers albums. Celui là est le meilleur pour moi. Karma Police, Paranoid Android, No surprises ... que de bons titres !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2013
Radiohead fait partie de ces groupes pour lesquels posséder leurs albums semble relever de la logique, simplement. Et là en plus c'est l'édition double LP en 180Gr. Donc foncez !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2015
Pour mon frère, fan de la première heure, qui avait cet album en CD mais le voulait en 33 tours ! Perso, je ne suis pas trop fan à par No surprises que je trouve fabuleuse..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2012
ce vinyle fait le bonheur de mon chéri, il l'écoute sans se lasser m^me si il y avait déjà le cd, et se le fait emprunter par son ami fan de vinyles. super envoi
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2013
Les mélodies sont superbes et font rêver. Petit bémol concernant les textes (eviter de traduire) mais interpretation magistrale. Un album de grande qualité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2010
Superbe album contenant plusieurs tubes. Certainement le meilleur album de Radiohead à ce jour. Seul quelques solo de guitare sont perfectibles.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2014
Un monument, un phare, le génie à l'état rock ! Si vous ne l'avez pas encore, il manque quelque chose à votre vie : ruez-vous dessus !
:D
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2008
Il pleut, j'ai du temps devant moi et peu de choses à faire... L'idée de lâcher quelques mots sur un album vient comme ça, et je me retrouve sur ok computer. Hasard ? Je calcule : 2008-1997, plus de 10 ans déjà que je mangeais une claque phénoménale, avec une poignée de potes du lycée. On peut pas dire qu'on était en avance, mais vint un temps où écluser les morceaux des 70's (sans rien enlever de leur valeur) s'est révélé un peu routinier. Soif de quelque chose d'autre, quelque chose qui aurait été "à nous"...

J'ai, comme beaucoup certainement, tant de souvenirs sur ok computer. Je suis heureux d'avoir été son contemporain. Et là est la première difficulté que l'on peut éprouver quand on veut partager son enthousiasme : je ne saurai jamais ce que peuvent procurer les premières écoutes de cet album en le sortant de son contexte. Car ok computer, c'est une alchimie trop rare pour qu'on ne l'estime pas : celle d'une lucidité avec son époque. Comment une sensibilité isolée (celle de Yorke) peut trouver un écho si phénoménal, une aventure musicale parler si profondément à tant de gens ? Ne serait-ce que passer des heures sur la pochette en écoutant l'album (ah ! la pochette d'ok computer...), et déjà il semble que tout l'ensemble a une cohérence trop grande, que tout se répond trop facilement : nous, le disque, le groupe, la musique... Qui fait quoi et qui parle à qui ?

Premier intérêt de ces 10 ans de distance : constater que l'enthousiasme autour d'ok computer ne s'est jamais démenti. Il est devenu ce qu'on appelle "un classique". On est passé à d'autres disques, d'autres sons, mais le simple nom d'ok computer a toujours ses vertus magiques, et comme incantatoires. C'est un signe, au moins l'un de ceux qui doivent nous aider à nous remettre en question si nous faisons partie de ceux qui ne comprennent pas les éloges que l'album a récoltées, alors que nous ne savons "raisonnablement pas ce qu'on peut lui trouver". Sans cette faculté de remise en question, l'itinéraire de radiohead est abstrus, la musique hermétique, et les deux nous déposent sur le bord du chemin. Reste à faire du stop en espérant qu'un gros bus bien bondé du top 20 des meilleures ventes nous prendra.

Il n'y a aucun album que j'ai écouté plus de fois que celui-ci, et pourtant il m'est difficile d'en parler. Mais est-ce souhaitable ? Je finirai peut-être par ressembler à ceux qui ne peuvent s'empêcher d'analyser, de coller des étiquettes, de trouver chez Radiohead un côté si "déjà vu", des ascendances du côté du Floyd, de King Crimson, U2, voire Sparklehorse, Sigur Ros ou Autechre comme j'ai pu le lire. Amusant...

Et pourtant ce sont eux qui sont les plus proches de l'attitude qu'a eue le groupe à l'égard de son album. Ce groupe qui, au moins et pas comme moi, a su se lasser et passer à autre chose, pour notre plus grand plaisir d'ailleurs. Réussir à laisser ok computer derrière soi, ça me laisse pantois, admiratif. Je le confesse : je n'arrive pas à me débarrasser de cet album.

Il me semble qu'ok computer dégage une impression de rareté saisissante. On voudrait partager ça, car on sait que ça ne se produit que très peu de fois. Et si ceci est indicible, pourquoi prendre le temps d'essayer de le raconter ? Pour ma part, je m'ennuyais.
33 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2013
Album mythique.

Je ne suis pas objectif car fan. Et je le suis devenu à cause de cet album.

Avant d'écouter Ok Computer, je savais que Radiohead était un groupe anglais, et non une chaîne musicale... Mais c'était tout.
J'ai eu la curiosité d'écouter Karma Police, titre phare de l'album. Et, quel surprise d'être aussi ému par de la musique. L’étonnement, pour moi, fut qu'une chanson puisse à ce point prendre aux tripes. Quel talent dans d'écriture, de composition et d'interprétation !
Tout l'album est une agréable surprise. Première fois que des chansons et des musiques me transportent.

Une fois de plus, la Collector's Edition s'adresse avant tout aux fans : le "disque 2" contenant des inédits et des live. Le choix des titres n'est pas cohérent. Dommage.
Mais, Parlophone a perdu Radiohead. Ils essayent de faire du neuf avec du vieux...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,33 €
10,10 €
9,81 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)