undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
4
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CD|Modifier
Prix:10,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 avril 2004
Après avoir entendu le clavier bien tempéré de Bach par Gulda, on pourrait imaginer que Jean-Sébastien l'aurait improvisé dans un club de jazz de la Nouvel Orléans. Ca swing, ca jazz, ca bouge. Ce n'est cependant jamais déplacé, vulgaire et raccoleur. Au contraire, Bach à l'origine du Jazz c'est une idée que les jazzmen aiment à défendre. mais là n'est pas l'essentiel et on ne sent pas Gulda avoir érigé cette idée en dogme, rien n'est forcé, on ne sent nullement la volonté de faire du jazz avec du Bach, au contraire c'est très plaisant, limpide, et indispensablement complémentaire des versions de Gould et Tureck. La prise de son n'est pas bonne, mal définie, la piano sonne comme si, justement,il avait été capté dans une cave!
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2009
Plus que jazz, cela sonne baroque, et c'est cela qu'il faut entendre. Il faut préciser que l'ensemble est inégal, mais qu'il y a bien des trouvailles géniales, et en tous les cas à 100 coudées de Gould. Tout est plus inventif, crépitant... L'intéressant est que Gulda a enregistré sur plusieurs piano, et si parfois le piano sonne come un petit droit dan,s une cave, il sonne aussi parfois comme un orgue ou un clavecin. A remarquer aussi que Goulda brode à la façon romantique et non à la façon baroque. Le tout est plutôt mal enregistré. Je dispose de la version complète depuis bien des années, apèrs avoir eu celle de Gould... Je suis sûr qu'il faudrait entendre Feltsmann aujourd'hui, et Koroliov, et quant aux clavecinistes Hantaï bien sûr!!! La meilleure version ancienne en tous les cas et la plus visionnaire. Celle de Richter est souvent belle, mais tout cela sent son bach du XIXe, un bach liztien et busonien, c'est beau, mais... et très mal enregistré. Surtout ne vous cantonnez pas à Gould, il faut écouter différentes versions et renouveler sa compréhension de l'oeuvre.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2012
Comme l'a dit à son sujet Martha Argerich, Friedrich Gulda a laissé "un océan de musique". Preuve, cette interprétation magistrale du Clavier bien tempéré, qui reste pour moi la plus passionnante et la plus inventive. On se prend à rêver d'un enregistrement de ces mêmes pièces par Gulda sur clavicorde, instrument pour lequel, selon lui, elles ont été composées.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2011
Comment est-ce possible de jouer avec tant de froideur, de dureté ?
L'enregistrement métallique est agressif si vous avez une bonne chaine.
Du style ? non pas ! C'est scolaire.

Préférez Richter si vous acceptez un enregistrement médiocre, au moins vous y trouverez un touché exquis, élégant, maîtrisé. Du talent quoi !

Sinon préférez Evgeni Koroliov
22 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)