undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
6
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

... nous sommes ici d'abord en 1682, année où Marc-Antoine Charpentier composa « Les plaisirs de Versailles » pour l'inauguration des appartements de Louis XIV au chateau où la cour venait de s'établir.
Cette « pastoraletta » est un divertissement pour 4 voix et orchestre, particulièrement plaisant et qui ne manque pas d'être un hommage au Roi, le « plus fameux de tous les conquérants ».

Ce programme est complété par 3 airs sur les stances du Cid superbement chantés par Paul Agnew et une pastorale italienne, « Amor vince ogni cosa » (l'amour vainc toute chose), mettant en scène 2 couples de bergers recevant une leçon d'amour du Dieu Pan.

Un programme bien fait pour nous charmer et nous faire connaître un peu mieux ce grand compositeur baroque.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2003
Fermez les yeux. Ecoutez. Laissez votre esprit déambuler dans Versailles il y a 3 siècles. William Christie a constitué un ensemble capable de faire remonter le temps à qui sait prendre le temps de le faire... Son interprétation de la musique de Marc Antoine Charpentier vous transpose avec une aisance remarquable vers des sonorités d'une autre époque mais qui vous font vibrer dans le sens le plus profond du terme. Formidable CD à posséder et à écouter sans modération.
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2013
Charpentier est plus connu pour ses œuvres pieuses que pour son répertoire profane. La faute au privilège de Lully sur le genre qui cantonna Charpentier au sacré.
Ici l'on est loin du sempiternel Te Deum, c'est frais, joyeux, enlevé. Du même compositeur, dans la même veine, je conseillerais aussi M.-A. Charpentier & Molière - Hommage pastral au Roi Soleil et autres grivoiseries / Amarillis. On pourra comparer avec Lully sur le même terrain : Lully - Les Divertissements de Versailles / Les Arts Florissants, Christie. Lully est moins riche en mélodies, plus rigide dans son baroque français. Est-ce par jalousie qu'il demanda et obtint son privilège ?
Quel dommage !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2013
très belle interprétation, avec Christie on ne se trompe pas, c'est un moment musical que je partagerais et conseillerais, à ceux qui aime cette musique Royale
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Merveilleux album qui nous emmène à Versailles, on ferme les yeux et on écoute cette pureté et ce voyage historique. à écouter sans modération aucune.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un ami m'a conseillé ce CD, il a vraiment bien fait.

Aucun regret...on l'écoute sans fin...

J'ai été transportée, émue, j'en ai encore des frissons....
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici