undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
12
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:12,35 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Moins connu que les albums qui suivronts,"du ciment sous les plaines" de noir dez(pour les intimes)est un indispensable de la carriére du groupe.5o minutes environ de riffs alternatifs et de paroles réalistes et pro-révolutionnaire signées par la plume du génial bertrand cantat.Ambiance sombre,voir glauque sur certains titres("la chanson de la main"),plus enjouée sur d'autres("pictures of yourself""le zen emoi"et son coté flamenco).Ce deuxiéme vrai disque du groupe bordelais à plus d'un riff dans son contenu.Il est varié,puissant,émotionnel et trés prenant.Les textes collent à la musique de maniére spectaculaire,et vous serez en peine d'y trouver un morceau faible.Au contraire,l'envie de prendre un pavé vous submergera sur le fédérateur"en route pour la joie"et vous danserez avec "charlie" sur le titre du méme nom(un coté berus se dégage d'ailleurs de cette chanson).Croyez moi c'est du lourd.C'est un peu le "bleach"(nirvana)de noir dez,avant la tempéte "tostaky" qui suivra.Une réussite totale,qui commençait à marquer l'empreinte inimitable du plus grand groupe de rock français de tous les temps.18sur20.PS:les rumeurs s'emplifient sur le retour en solo de bertrand...je l'espére.Nous avons grandement besoin d'un artiste aussi engagé et vrai,dans le triste climat social que nous vivons actuellement.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2014
Peu connu ou du moins pas autant que les illuster 666 ou tostaki, mais du bon Noir desir au sommet de sa puissance, une reference et la version vinyl est ENORME, à écouter encore et encore....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 décembre 2014
Habitué à écouter cet album version cd, je le redécouvre grâce à ces deux galettes de 180 gr. Il manquait cette profondeur de son au cd. Un vrai régal pour les oreilles.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2013
le seul album de noir désir que je n'avais pas encore. Je sais que ça fait un peu ado attardé mais je vous conseille de l'écouter très fort dans le noir, du pur bonheur
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2014
Un album enfin rééditée avec la m^me pochette. Le prix est un peu excessif tout de même mais quel bonheur d'ecouter Noir Desir en vinyle!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 15 octobre 2005
Un album génial des "Noir Désir". Pas mal de chansons en anglais, des rythmes plus rapides, un son plus puissant et "Rock" que sur les albums précédents et suivants. Les textes eux sont toujours aussi engagés, si ce n'est plus ("the holy economic war", "en route pour la joie"), ce qui n'est pas pour déplaire !
Toutes les morceaux sont parfaitements maitrisés, le son est bon, la voix de Cantat très bonne, elle nous entraine sur les sentiers mal tracé du Rock français, que son groupe contribue grandement a éclaircirs avec cet album et toute son oeuvre.
Cet album est atypique, ne ressemblant à aucun autre, mais on sent quand même très bien la patte du groupe derrière.
A découvrir.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2008
La premiere fois que j'ai ecouté "du ciment sous les plaines" , j'ai trouvé qu'il etait chiant .
Puis , je l'ai réecouté , plusieurs fois et j'ai finis par decouvrir les petites merveilles dont regorge ce disque j'ai explorer chaque titre , j'ai arpenter le disque et la je me suis dit , "putain , ce disque est une pure merveille !! " si vous aimez "noir desir" achetez cet album , prenez le temps de le decouvrir et vous verrez que c'est une pure merveille .
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2016
Un album de Noir Désir que j'adore depuis ... ouf ... tant d'années ! Malheureusement égaré pendant un déménagement, le réinvestissement s'imposait ! A écouter sans modération. Envoi bien protégé et assez rapide.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2012
jE suis très contente de ce CD " du ciment sous les plaines" surtout la personne à qui il était destiné.

très bon emballage sous blister, je vous en remercie

merci encore

M.LEBOUC
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2005
Que dire de cet album moins connu que les autres et pourtant, et pourtant... Noir Dez distille ici un rock solide, puissant et inspiré, Cantat est déjà au sommet de son art, incarnant tous les dieux du rock, prophète derrière son micro, crucifiant nos âmes d'hymnes explosifs. "No, no, no" pour commencer, contestataire, "En route pour la joie", délicieusement teintée d'ironie, "Charlie" aux textes froids, directs, durs, "Tu m'donne le mal", déchirante, "Si rien ne bouge" noire à souhait. Le premier cap est franchit. Un bon coup dans la figure, vient "The holy economic war", tout simplement le sommet du disque, incantation jubilatoire dénonçant tel un cancer, la belle guerre économique. Et puis le disque continu, sans pitié nous mettant à genoux au bout de ses cinquante minutes dantesques !!!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
13,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)